Le pape demande aux familles du monde entier leur soutien spirituel

Publié le 26 Février 2014

nouvelobs.com nous montre dans son article du mardi 25 février 2014 que le pape François s'est adressé mardi dans une lettre aux familles du monde entier, leur demandant leur soutien par la "prière", alors que plusieurs assemblées d'évêques sont prévues pour "affronter les nouvelles urgences" qui concernent la famille.

Par cette démarche inhabituelle, le pape a exprimé une nouvelle fois la grande importance qu'il accorde à ce qui sera débattu et décidé sur la famille dans les prochains mois, notamment au prochain synode d'octobre. Et il souligne que lui et les évêques ont fortement besoin de l'appui des fidèles, dans cette entreprise très délicate.

Le pape François ne donne aucune indication sur les futures orientations des travaux, alors qu'ils devraient porter notamment sur la question de l'admission à l'eucharistie des divorcés remariés et plus généralement sur celle des échecs matrimoniaux et des divorces dont le nombre explose en Occident.

"Je me présente au seuil de votre maison (....) Aujourd'hui l'Eglise est appelée à annoncer l'Évangile en affrontant aussi les nouvelles urgences pastorales qui concernent la famille", dit-il. "Ce rendez-vous important implique le peuple de Dieu tout entier, évêques, prêtres, personnes consacrées et fidèles laïcs des Églises particulières, qui participent activement à sa préparation par des suggestions concrètes et par l’apport indispensable de la prière", a poursuivi le pape.

Le Vatican avait envoyé aux diocèses un questionnaire sans tabou (cohabitation, divorce, homosexualité). Les réponses qui sont parvenues montrent en Occident un grand écart entre la doctrine et la pratique quotidienne des catholiques. Elles inquiètent beaucoup de cardinaux.

"Chères familles, cette Assemblée synodale vous est consacrée d’une façon particulière, à votre vocation et à votre mission dans l’Église et dans la société, aux problèmes du mariage, de la vie familiale, de l’éducation des enfants, et au rôle des familles dans la mission de l’Église. Par conséquent, je vous demande de prier intensément l’Esprit Saint, afin qu’il éclaire les Pères synodaux et qu’il les guide dans leur tâche exigeante", a-t-il ajouté.

Comme le montre Radio Vatican dans son article du mercredi 26 février 2014, Le Vatican fait aussi savoir que la première synthèse des réponses parvenues a été appréciée de façon unanime par le Conseil du Synode des évêques . Elle traduit l’urgence de donner un nouvel élan à l’Évangile des familles et met en relief les difficultés liées à la vie familiale. Le Conseil du Synode des évêques n'a donc rien compris aux attentes des fidèles. Mgr Gerhard Müller, préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi va plus loin dans Vatican Insider en disant que les fidèles ne connaissent pas la doctrine de l'Église et il préfère développer la pastorale du mariage, car il juge préférable de ne pas toujours se concentrer sur la question des divorcés remariés.

Ne pas regarder ce qu'attendent les fidèles et leur proposer autre chose est le meilleur moyen de s'éloigner des préoccupations réelles des couples. Si comme le dit le pape François les familles seront écoutées, alors que les évêques et les cardinaux ne fasse pas la sourde oreille pour ne pas donner un synode stérile de plus.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités de l'Eglise

Repost 0
Commenter cet article