Najat Vallaud-Belkacem ne veut plus de "débats stériles" sur l'école

Publié le 27 Août 2014

RTL.fr dans son article du mercredi 27 août 2014 nous montre que Benoît Hamon, ému, a cédé sa place à Najat Vallaud-Belkacem au ministère de l'Éducation nationale. Il dit avoir passé "cinq de ses plus beaux mois de (sa) vie politique" au ministère de la rue de Grenelle.

"Tu peux contribuer à ce que l'école forme des républicains, que l'école apprenne à penser, à formuler un jugement", a-t-il adressé à la nouvelle ministre.

"Te succéder ne sera pas une mince affaire", a remercié Najat Vallaud-Belkacem. Son prédécesseur est resté 147 jours à ce poste, un mandat très court.

La nouvelle ministre a également dit son "aversion profonde pour les polémiques stériles". Un message pour la Manif pour tous, qui cible la ministre pour sa défense des ABCD de l'égalité. Plus tôt sur France Info, elle a prévenu qu'elle ne voulait pas d'une école otage "d'instrumentalisations".

"La polémique inutile, les débats stériles, les instrumentalisations insupportables de l'école n'auront pas de place dans le ministère qui est le mien", a-t-elle déclaré.

Une belle mise au point de la première ministre femme de l'éduction nationale, ce qui est une bonne chose, car Najat Vallaud-Belkacem qui remet en place la Manif pour Tous qui reprend les plus folles rumeurs pour avoir gain de cause à propos d'une pseudo théorie du genre qui n'existe pas et c'est dommage pour ceux qui croient leur mensonge.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

gaetan ribault 01/09/2014 11:29

Merci de m'avoir fait découvrir FARIDA. j'ai trouvé sur Mediapart ceci d'elle que j'approuve totalement
L’histoire de l’école laïque, partie de la devise “liberté, égalité, fraternité”, nous amène finalement à considérer qu’une autre devise se cache derrière ces trois mots magiques, c’est “athée, illettré, LGBT”

paroissiens-progressistes 02/09/2014 17:03

gaëtan,

Laissons faire Najat Vallaud Belkacem, on verra ce qui se passera ensuite. Elle n'a pas encore commencé, avant de critiquer, il faut voir ce qui se passera. Au lieu d'écouter des mensonges, attendez. L'Éducation nationale est loin d'être morte, mais il faudra une bonne fois pour toute que les parents et les professeurs se mettent d'accord pour faire les bon choix pour nos chères têtes blondes.

Merci !

gaetan ribault 01/09/2014 12:05

je ne crois pas , ce n'est pas un sujet de croyance, simplement j'approuve, car je vois le désastre de ce qui ose s'appeler l’Éducation nationale, dans laquelle à part mon fils et moi toute ma famille y inclus les cousins au sens large travaillent et sont désespérés.

paroissiens-progressistes 01/09/2014 11:55

gaëtan,

Cela ne m'étonne pasq ue vous préfériez croire aux mensonges et aux rumeurs absurdes de Farida Belghoul.

Merci !

gaetan ribault 01/09/2014 09:15

Bonjour

Prévenez d'urgence l'ENS de Lyon de ne pas tenir de colloque du 3 au 5 septembre sur une théorie qui n'existe pas :
http://lesalonbeige.blogs.com/.a/6a00d83451619c69e201b8d060a8f5970c-800wi.
En effet que faire d'études de genre si la théorie n'existe pas ou si on ne cherche pas à la construire ?
Personnellement la théorie du genre ne me dérange pas , s'il s'agit d'une théorie qui permet de conceptualiser certaines choses de manière logique (je ne suis pas sûr du tout que ce congrès y arrive., ni d'autres après lui).
Là où je m'insurge c'est vouloir introduire cela à l’école primaire voire maternelle.
C'est davantage dans un programme de licence (sans jeu de mot) que cela devrait être placé, quand les étudiants commencent à avoir les outils de raisonnement suffisants pour discuter de la valeur de ce qui est enseigné.
Maintenant vous êtes béat devant vos chers socialistes comme un tradi devant le Saint Sacrement, aussi je n'espère pas vous faire entendre raison.

paroissiens-progressistes 01/09/2014 11:52

gaëtan,

Mensonge, car cette conférence est sur l'étude de genre et pas sur une pseudo-théorie du genre. Ce n'est pas les cherheurs en étude de genre qui lancent des rumeurs absurdes, mais vos thuriféraires qui ne sont pas à un mensonge près.

Merci !

gaetan ribault 01/09/2014 11:04

Où est le mensonge ? puisque vous confirmez et les date s, les lieux et les thèmes !
Ce que je vous ai adressé c'est juste l'affiche m^me pas les commentaires.
Quant à vous vous avez repris les inepties (parce qu'un mensonge c'est cohérents) des thuriféraires des études de genre . Quand vous déciderez vous à penser par vous même ?

je n'ai pas repris Farida Belghoul dont je ne suis pas le parcours . Je devrais peut-être , merci pour l'idée

paroissiens-progressistes 01/09/2014 09:53

gaëtan,

Vous avez pris le Salon Beige qui n'est pas à son premier mensonge près. C'est le 1er congrès des «Etudes de genre en France» qui aura lieu du 3 septembre 2014 au 5 septembre 2014, à l’ENS de Lyon. Il permettra de faire la démonstration de l’importance scientifique, de la vitalité et de la diversité des études de genre en France et dans le monde francophone, en dressant le tableau le plus complet possible des recherches menées actuellement dans ce domaine.

Là, ce n'est pas une théorie inexistante, mais un Congrès qui permettra à ceux qui ne connaissent pas ces études de les découvrir comparé aux mensonges balancés par la Manif pour tous.

Enfin, ne reprenez pas les mensonges de Farida Belghoul sur mon site, il est sérieux.

Merci !