Le pape François met en garde les prêtres contre la "lassitude des gens"

Publié le 2 Avril 2015

IrishTimes.com dans son article du jeudi 2 avril 2015 nous montre que le pape François a appelé ses prêtres à "apprendre à être fatigué ... de la meilleure des façons", quand ils vaquent à leurs ministères.

Dans une homélie pendant la messe du jeudi saint, dans un service destiné à célébrer l'unité d'un évêque avec ses prêtres, le pape François appelé ce matin sur les prêtres de sortir "jusqu'aux extrémités de la terre, à tous périphérie" et à "apporter les bonnes nouvelles aux plus abandonnés".

Comme il a réfléchi sur la nature particulière du ministère sacerdotal, le pape n'a pas manqué de mettre en évidence les lacunes potentielles de la part de ses pasteurs, les mettant en garde contre l'expérience de "la lassitude de la population, la lassitude de la foule", en disant : "Les fidèles ne nous laisseront jamais sans quelque chose à faire, à moins que nous nous cachions dans nos bureaux ou nous sortions dans nos voitures en portant des lunettes de soleil. Il y a une bonne et une sainte fatigue. C'est l'épuisement du prêtre qui porte l'odeur des moutons ... mais qui sourit aussi le sourire d'un père se réjouissant de ses enfants ou petits-enfants." "Cela n'a rien à voir avec ceux qui portent de l'eau de Cologne chère et qui regardent les autres de loin et d'en haut ..."

Plus tôt, le pape avait demandé à ses prêtres d'apprendre à "se reposer", reconnaissant qu'eux aussi "sont des moutons". Le pape a pour la première fois insisté sur le rappel de la vraie nature de "l'œuvre d'un prêtre", en disant : "C'est [la tâche du prêtre] pour apporter de bonnes nouvelles aux pauvres, pour proclamer aux prisonniers et la guérison aux aveugles, offrir la libération aux opprimés et annoncer l'année de la faveur du Seigneur [Année Sainte de l'an prochain] ...".

"Ce ne sont pas des emplois purement mécaniques, comme courir un poste, construire une salle paroissiale ou poser un terrain de football pour les jeunes de la paroisse ... Les tâches dont Jésus parle font appel à la capacité de montrer de la compassion; nos cœurs doivent être déplacés ... Nous devons nous réjouir avec les couples qui se marient; nous devons rire avec les enfants portés dans les fonts baptismaux; nous devons accompagner les jeunes fiancés et les familles; nous devons souffrir avec ceux qui reçoivent l'onction des malades dans leurs lits d'hôpitaux; nous devons pleurer avec ceux qui enterrent un être cher ... "

Le pape François rappelle aux prêtres leur devoir, celui d'être de leurs paroissiens. La meilleure des fatigues est celle que l'on vit entouré des fidèles pour aller vers les périphéries.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités de l'Eglise

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Bonjour, mon cher Paroissien-Progressiste<br /> <br /> Le pape François a encore raison : les prêtres ont intérêt à changer d'attitude s'ils veulent que les fidèles viennent les écouter. Les prêtres doivent allez prêcher et imiter le Christ, peut-être pas vivre pauvrement, je ne suis pas non plus choqué qu'un prêtre soit riche mais au moins qu'il soit charitable, secourable pour leur prochain et qu'il prêche avec ferveur et envi.<br /> <br /> PS : vous avez entendu parlé de la polémique concernant le groupe Les Prêtres ? Et bien, ils ont décidé de faire un concert pour les chrétiens d'Orient, du coup les publicitaires ont mis des affiches à Paris pour prévenir du concert et les associations de défenses de la laïcité ont demandé leur retrait car... elles ont précisé que le concernt était fait pour les chrétiens d'Orients et que cette mention a été jugée anti laïc<br /> <br /> Qu'en pensez-vous ?<br /> <br /> Cordialement
Répondre
P
M.W.,<br /> <br /> Pour la polémique sur Les Prêtres du fait que la RATP a censuré une affiche du concert du groupe pour "Les chrétiens d'Orient" pour ne pas aller contre la laïcité, elle est surtout mal choisi vu que le sort des chrétiens d'Orient a ému le monde entier et que le gouvernement français supporte cette communauté, d'ailleurs Manuel Valls, Laurent Fabius et Ségolène Royal ont demandé que la régie parisienne revienne sur cette décision. Pour moi, c'est incompréhensible, car il n'y a aucune forme de prosélytisme religieux, donc cette censure n'est pas valable.<br /> <br /> Merci !