À New York, le pape François défend l'environnement et condamne le fanatisme

Publié le 25 Septembre 2015

À New York, le pape François défend l'environnement et condamne le fanatisme

TF1.fr, francetvinfo.fr et NYtimes.com nous montre dans son article du vendredi 25 septembre 2015 que lors de son discours depuis la tribune de l'ONU, le pape François a demandé des "accords fondamentaux" sur le climat et dénoncé la guerre silencieuse du narcotrafic. A demi-mot, il a aussi évoqué le mariage gay.

Le souverain pontife estime qu'il "existe un véritable droit de l'environnement" devant être reconnu : "chaque dommage à l'environnement est un dommage à l'humanité" et "la crise écologique peut mettre en péril l'existence même de l'humanité". Il a souhaité le "succès" de l'"Agenda 2030 pour le développement durable" à l'occasion du sommet à l'ONU qui commence ce vendredi.

Le pape argentin a dénoncé "la guerre assumée et faiblement combattue" du narcotrafic, un "conflit, qui en silence, provoque la mort de millions de personnes". "Le narcotrafic est accompagné par la traite des personnes, le blanchiment des actifs, le trafic des armes, l'exploitation des enfants et par d'autres formes de corruption. Corruption qui a infiltré les divers niveaux de la vie sociale, politique, militaire, artistique et religieuse, en générant, dans beaucoup de cas, une structure parallèle qui met en péril la crédibilité de nos institutions", a-t-il dénoncé.

Abordant enfin un sujet très sensible qui divise à l'ONU les pays occidentaux et les pays du Sud, le pape François a dénoncé "la colonisation idéologique" qui impose aux "peuples" des "modèles de vie anormaux" et, "en dernier ressort, irresponsables". Il s'agit d'une allusion implicite à la soit disant théorie du genre (qui n'existe pas) et au mariage gay, qui a beaucoup de défenseurs dans la ville de New York où séjourne le pape jusqu'à ce soir. Ces styles de vie "sont étrangers à l'identité des peuples". Il a demande à l'ONU de reconnaître "une loi morale inscrite dans la nature humaine elle-même, qui comprend la distinction naturelle entre homme et femme". Ces propos risquent d'avoir un écho particulier aux rencontres mondiales des familles catholiques, que le pape va clôturer samedi et dimanche à Philadelphie. Ces propos ne sont en rien surprenant venant du pape François qui s'est toujours opposé au mariage gay en Argentine et il ne faut attendre aucun changement en ce sens de sa part, mais cette opposition semble stérile.

Le souverain pontife a critiqué les organismes financiers internationaux qui "soumettent les pays, de façon asphyxiante, à des systèmes de crédits qui assujettissent les populations à des mécanismes de plus grande pauvreté, d'exclusion et de dépendance". "Les plus pauvres sont mis au rebut, obligés de vivre des rebuts", a-t-il dénoncé, énumérant "la traite des êtres humains, le commerce d'organes, l'exploitation sexuelle des enfants, l'esclavage dans le travail, le trafic de drogue et d'armes, le terrorisme et le crime organisé".

Après son discours à l'ONU, le pape s'est rendu sur le site de Ground Zero. Il s'est recueilli au mémorial du 11-Septembre, à New York, où deux gigantesques fosses marquent l'emplacement des deux tours du World Trade Center. Il s'est entretenu avec des proches des victimes, avant de célébrer un office en présence de représentants d'autres religions, où il a déploré "un état d'esprit qui ne connait que la violence, la haine et la vengeance" et mis en garde contre un type d'"l'uniformité rigide" de la croyance qui mène au fanatisme. Et le pape conclue en disant qu'"Ensemble, nous sommes appelés à dire 'non' à chaque tentative d'imposer l'uniformité et "oui" à une diversité assumée et réconciliée", a-t-il dit.

Le pape François a rempli son rôle en demandant à l'ONU de tout faire pour la défense de l'environnement, dans la lutte contre le narcotrafic, tout en condamnant les études de genre sans les connaitre et le mariage gay qui ne s'oppose pas à une soit disant loi naturelle, sans oublier les organismes financier internationaux, en délivrant un message contre le fanatisme à Ground Zero.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités

Repost 0
Commenter cet article