Le C9 propose au pape une Congrégation «famille, laïcs, vie»

Publié le 17 Septembre 2015

Radio Vatican dans son article du mercredi 16 septembre 2015 nous montre qu'au Vatican, dernier après-midi de travail pour le Pape et les cardinaux du C9 réunis depuis lundi matin dans un bureau de la résidence Sainte-Marthe. Plusieurs sujets ont été abordés lors de cette onzième réunion : la création de deux nouvelles congrégations, les critères de nominations des évêques, les procédures en cours concernant les cas d’abus sexuel. Le nouveau préfet du Secrétariat pour les Communications a également été longuement entendu par les cardinaux.

La création d’une nouvelle Congrégation s’occupant des problématiques de la famille, des laïcs et de la vie, ne dépend plus que de la volonté du pape. L’évêque émérite de Milan, le cardinal Dionigi Tettamanzi, chargé il y a plusieurs mois par le Saint-Père de réfléchir à la faisabilité de ce projet de nouveau dicastère, a été entendu par les membres du C9 qui ont, au terme de leurs réflexions, présenté au pape leurs propositions concernant la mise en œuvre de ce projet de congrégation. Le père Lombardi, directeur de la salle de presse du Saint-Siège, rappelle que la création d’un dicastère est «un processus» qui avance «par étape», et que le Pape n’est bien sur soumis à aucune date butoir.

L’institution d’une autre congrégation rassemblant les thématiques de la justice, de la paix, de la charité et de la santé est également à l’étude. Mais les considérations du C9 ne sont pas encore arrivées à maturation pour permettre aux conseillers du pape de lui soumettre leur «proposition conclusive».

Concernant le Secrétariat pour les Communications, un groupe de travail composé de «représentants des institutions impliquées» a été nommé pour rédiger les statuts du nouveau dicastère. Il s’est déjà mis au travail, a rapporté au C9 le préfet du Secrétariat, Mgr Vigano. Ces statuts, «tout en tenant compte de la phase de consolidation progressive des différentes structures qui font parties du Secrétariat», visent à définir la structure du dicastère une fois que celui-ci sera définitivement mis en place. Une attention particulière sera accordée aux aspects juridiques et administratifs des activités de communications du Saint-Siège. Les règlements seront successivement élaborés et publiés.

À l’issue de la présentation de Mgr Vigano, les cardinaux ont «unanimement» salué le travail accompli, répétant que des «lignes précises de comportements» soient données aux neuf structures vaticanes qui forment le nouveau dicastère, afin que la réforme procède de manière déterminée jusqu’à une intégration et une gestion unique.

La discussion est ouverte. Le pape et ses conseillers ont également réfléchi sur les procédures de nominations des évêques et plus spécifiquement encore sur «les qualités et les conditions à remplir» par les candidats, «à la lumière des exigences du monde» d’aujourd’hui.

Ils ont tâché de voir comment mettre en œuvre leurs récentes propositions concernant les cas d’abus sexuels, notamment quant aux cas en cours de procédure. Ils souhaiteraient en outre que ces derniers soient traités plus rapidement que ce n’est le cas aujourd’hui. Enfin, le C9 a travaillé sur une ébauche du préambule de la nouvelle Constitution vaticane.

Les travaux se sont déroulés en l'absence du cardinal Maradiaga, pour raison de santé. La douzième rencontre du C9 se déroulera du 10 au 12 décembre prochain. Attendons de voir où cela va aboutir, et espérons que ces réformes de la curie aient un résultat réel.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités de l'Eglise

Repost 0
Commenter cet article