Le pape au Madison Square Garden plaide pour les oubliés des grandes métropoles

Publié le 26 Septembre 2015

Le pape au Madison Square Garden plaide pour les oubliés des grandes métropoles

Reuters.com et Radio Vatican nous montre que lors de la messe au Madison Square Garden qui a eu lieu le vendredi 25 septembre 2015 à laquelle assistèrent 20 000 personnes, le pape François a centré son homélie sur la vie dans les grandes métropoles peuplées par de nombreux citoyens oubliés ou "de seconde classe".

"C’est l’étranger, l’enfant sans instruction, ceux qui sont privés d’assurance médicale, le sans toit, le vieillard délaissé. Ces personnes restent sur les bords de nos grandes avenues, dans nos rues, dans un anonymat assourdissant" a-t-il dit en espagnol.

Pour le pape le Christ nous conduit à la rencontre puisqu'il "nous retire de la mêlée de la compétition et de l’égocentrisme". Il signale aussi que la paix ne naît que de "l’acceptation des autres" et qu'elle n'est possible que quand "nous considérons ceux qui sont dans le besoin comme nos frères et nos sœurs".

Le pape François pousse un peu plus loin en disant que l'Église vit dans nos cités et qu'"Elle veut entrer en relation avec tout le monde, rester aux côtés de chacun".

Le pape arrivé à New York jeudi soir, a été chanté un peu plus tôt par des écoliers lors d'une visite à une école élémentaire catholique au service des enfants principalement latinos et noirs dans le quartier de East Harlem, tout en parlant avec des étudiants à la Our Lady Queen of Angels School.

Deux ans après son pontificat, le pape François a gagné l'admiration de beaucoup de gens aux États-Unis, avec les libéraux captivé par sa mise en avant de la satisfaction des besoins des pauvres, des immigrés et des sans-abri. Lors de son voyage, il a également souligné les valeurs conservatrices et les enseignements catholiques sur la famille.

Le pape François terminera son voyage américain de six jours à Philadelphie samedi et dimanche lors du sommet catholique des familles, la visite d'une prison et une grande messe en plein air.

Le pape François devant une foule importante demande à ce que les métropoles se souviennent de ceux qu'elle a oublié dans son culte de la réussite pour être auprès d'eux, une parole qui s'ouvre à une vision nouvelle de faire la vie en ville.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités

Repost 0
Commenter cet article