Le pape François veut réformer le processus d'annulation du mariage en soulignant la miséricorde

Publié le 7 Septembre 2015

Vatican Insider nous montre dans son article du lundi 7 septembre 2045 que le pape François souhaite réformer les procédures avec deux motu proprios qui seront rendues publiques mardi 8 septembre lors d'une conférence de presse. Il décrétera de nouvelles procédures pour ceux qui cherchent l'annulation de leurs mariages dans l'Église catholique, dans un dernier mouvement afin de souligner la nature miséricordieuse de Dieu à moins d'un mois avant l'ouverture du synode des évêques sur la famille.

Le contenu de la réforme de ces procédures est inconnu, les noms annoncés des deux décrets - donnés en latin Mitis Iudex Dominus Iesus et Mitis et misericors Iesus - suggèrent que les réformes ont mis un accent particulier sur les qualités de Jésus qui étaient la miséricorde et la douceur.

Une annulation dans l'église catholique provient souvent d'un décret provenant d'un tribunal de l'Église du fait que le mariage contracté entre deux personnes est invalide. Un tel décret est souvent sollicité par des personnes qui cherchent à célébrer un autre mariage. Le processus d'annulation des mariages a été sous une attention particulière l'année dernière, à la suite des discussions au sein du synode des évêques.

Ce synode s'est concentré sur les problèmes familiaux selon l'Église dans la société contemporaine. Les discussions ont porté en partie sur la pratique pastorale de l'Église catholique envers ceux qui ont été divorcés et remariés sans avoir obtenu l'annulation de leur mariage, qui sont actuellement interdits de prendre la communion dans leur église.

Le pape François avait déjà demandé à ce que les des annulations de mariage soient libre, en disant que tous les catholiques avaient le droit à la justice de l'Église. La raison réelle est de préserver ainsi le principe de l'indissolubilité du mariage, qui en permettant son annulation ne l'est pas tant que ça. Cela marche pour ceux qui veulent annuler leur mariage religieux, mais est-ce la solution pour les divorcés remariés ? Beaucoup ont déjà divorcés et se sont remariés, ils n'ont plus besoin qu'on annule leur mariage, ils attendent autre chose. Ils souhaitent une plus vaste miséricorde, clémence et indulgence par rapport à leurs nouvelles unions qui pourrait déjà être significatif en recevant la communion.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités de l'Eglise

Repost 0
Commenter cet article