Synode provincial à Lille : «Chaque paroisse portera un projet d'accueil»

Publié le 29 Septembre 2015

Synode provincial à Lille : «Chaque paroisse portera un projet d'accueil»

NordÉclair.fr dans on article du lundi 28 septembre 2015 nous montre que le synode provincial de Lille-Arras-Cambrai influera sur la vie des paroisses de Lille. De l’apparition de coordinateurs, aux projets d’accueil des migrants en passant par les «grands dimanches». L’heure est «aux retrouvailles».

«Ce synode est un mouvement de vie missionnaire déjà engagé. » Arnauld Chillon, recteur de la cathédrale Notre-Dame de la Treille, respire. La célébration de dimanche (nos éditions précédentes) a constitué une réussite complète. «Cela fait partie de ces jours où l’on peut dire : J’y étais ! J’adore cette Église qui vit sa relation au monde comme un dialogue.» Ce qui tombe plutôt bien puisque beaucoup reste à faire. Concrètement, les paroisses de Fives, Lezennes et Hellemmes verront l’apparition de deux coordinateurs paroissiaux chargés de faire le lien entre les différents acteurs. «Une intuition».

Des équipes missionnaires auront, elles, à promouvoir une nouvelle forme de proximité basée sur le rapport à l’autre. Une démarche voulue plus active et dont l’un des objets «est de se remettre en curiosité l’un de l’autre». Pas de reconquête de terrain mais «des retrouvailles» précise le recteur. Le terme sous-tend de nombreux projets issus de la restitution du synode. «De grands dimanches, véritables réunions conviviales et intergénérationnelles, seront proposés à Lille à l’image de ces repas de famille dominicaux où tout le monde se retrouve.» Y compris les migrants arrivés depuis peu à Lille. «Chaque paroisse portera un projet d’accueil. Un animateur pastoral jouera le rôle d’interface avec la mairie. »

Sans occulter les publics fragiles. «Conseils de solidarité, repas aux plus démunis. Nous sommes déjà structurellement présents». Enfin, les paroisses du centre-ville (Saint-Maurice, Saint-Étienne et Saint-Sauveur) conduiront, comme d’autres, un projet pastoral commun dont les lignes seront bientôt définies, «pour aller quelque part et vers quelques-uns». Pour y arriver, l’Église se donne jusqu’à la Pentecôte 2016 pour faire passer, auprès de ses fidèles, les grandes orientations (mission, proximité, communion, participation) de ce synode provincial censé inventer «des paroisses toujours plus vivantes et vivifiantes».

Comme le montre synodelac.fr, le synode provincial de Lille-Arras-Cambrai demande aux paroisses, après avoir convoqué une assemblée paroissiale d’établir un projet pastoral élaboré pour une durée déterminée, relu et évalué régulièrement, mais aussi que l’animation des paroisses est de la responsabilité de tous, et de chacun au service des autres. Le synode demande également que le gouvernement de la paroisse s’exerce dans un partenariat effectif et inventif avec les laïcs, plus particulièrement avec les membres des équipes d’animation paroissiale (EAP), tout en rendant indispensable la connaissance et la reconnaissance des missions des animateurs laïcs en pastorale (ALP).

Les acteurs de l’animation paroissiale devront être divers. Les prêtres sont toujours les pasteurs indispensables des paroisses, garants de la communion, de l’annonce de l’Évangile et ministres des sacrements. Les diacres ont leur mission propre en partenariat avec les prêtres et les laïcs. Tandis que les fidèles laïcs nombreux à s’engager dans la vie des paroisses, ont une mission particulière au service de l’ensemble dans les ALP. Le synode constate enfin la fécondité des EAP. En raison du manque de prêtres, certaines seront appelées à participer effectivement à l’exercice de la charge pastorale de la paroisse.

Un choix intéressant qui peut donner des paroisses plus libre et aidant au mieux les prêtres et les évêques surchargés de travail, en invitant les laïcs à jouer leur rôle. Espérons que ces initiatives ne connaitront pas de freins. Après tout comme le dit ce synode : "Inventons les paroisses de demain !"

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités de l'Eglise

Repost 0
Commenter cet article