Migrants : les catholiques de France invités à les accueillir "dans un esprit d'amour"

Publié le 30 Octobre 2015

Sudouest.fr montre dans son article du jeudi 29 octobre 2015 que le Conseil national pour la solidarité (CNS) de la Conférence des évêques de France (CEF) a exhorté ce jeudi les catholiques "à s'engager avec les migrants dans un esprit d'amour", dans un communiqué cosigné par ses organismes humanitaires.

"Il nous faut accueillir migrants et réfugiés", souligne ce texte qui cite un passage du Deutéronome ("Vous aimerez l'émigré car au pays d'Égypte vous étiez des émigrés") et rappelle que, dans l'Évangile de Matthieu, "Jésus s'identifie à tout étranger à accueillir".

Présidé par Mgr Jacques Blaquart (Orléans), le CNS regroupe des évêques, des religieux, des laïcs et 14 mouvements et services actifs dans le domaine de la précarité, dont le Secours catholique (Caritas France) et le CCFD-Terre solidaire, représentant au total 90 000 bénévoles ou salariés et près de 2 millions de bénéficiaires.

Dans son texte, le CNS invite à une "coordination concertée" dans chaque diocèse "afin de mettre au service de chaque famille d'exilés accueillie ou déjà présente sur le territoire un réseau de compétences, et d'éviter la superposition des dispositifs, voire une concurrence néfaste entre les acteurs".

Le conseil appelle aussi les communautés catholiques à "poursuivre et développer leur engagement au service de tous les autres migrants et personnes en grande précarité", soulignant qu'il ne faudrait pas que la mobilisation actuelle en faveur des réfugiés "donne à certains le sentiment d'être relégués, au risque de dresser des pauvres contre d'autres".

La crise des réfugiés et le "développement d'une culture de l'accueil en France" constitueront l'un des principaux thèmes de l'assemblée plénière des évêques de France, qui se réunira à Lourdes la semaine prochaine, du mardi au dimanche.

"Depuis que le pape François a lancé son appel (à accueillir au moins une famille dans chaque paroisse, le 6 septembre), 95% des diocèses ont mis en place une organisation" pour accueillir et accompagner les réfugiés, a indiqué jeudi à la presse le secrétaire général et porte-parole de la CEF, Mgr Olivier Ribadeau Dumas.

Mais l'arrivée prévue de 30 000 réfugiés en France sur deux ans dans le cadre d'un accord européen n'a pas commencé, a-t-il rappelé. "Nous sommes prêts à accueillir les migrants, nous attendons", a ajouté le porte-parole des évêques.

Le Conseil national pour la solidarité demande aux catholiques de s'engager aux migrants arguments bibliques à l'appui, espérons qu'il soit écouté, tandis que sur BFMTV.com François Hollande appelle ce vendredi 30 octobre 2015 à "ne pas ériger de murs ou de barrières à l'intérieur de l'Europe", à l'issue d'un entretien à l'Elysée avec le chancelier autrichien Werner Faymann, alors que l'Autriche envisage de telles mesures face à l'afflux de réfugiés sur sa frontière avec la Slovénie pouvant inclure l'édification d'une clôture, qui serait une première dans l'espace Schengen.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article