Salvador. L'évêque béatifié Romero, "diffamé" selon le pape

Publié le 30 Octobre 2015

ouest-france.fr dans son article du vendredi 30 octobre 2015 nous montre que l'archevêque de San Salvador, Mgr Oscar Romero, a été «diffamé», «traîné dans la boue», «lapidé» par certains évêques et prêtres, avant et après sa mort, selon le pape lors d’une rencontre ce au Vatican avec environ trois cents pèlerins venus du Salvador.

L'archevêque, béatifié au printemps et qui pourrait être canonisé assez rapidement, avait été assassiné en 1980 par un commando d'extrême droite parce qu'il défendait les paysans pauvres expulsés de leurs terres.

Le pape argentin, qui a exprimé à plusieurs reprises sa proximité pour ce prélat plutôt conservateur mais qui défendait les plus pauvres, a attaqué très vivement, en recevant une délégation de l'Église du Salvador, ceux qui dans l'Église l'ont diffamé.

Improvisant à la fin de son discours, Jorge Bergoglio a estimé que «le martyre de Mgr Romero ne fut pas seulement au moment de sa mort : il avait commencé avant, il avait commencé avec les souffrances subies du fait des persécutions précédant sa mort. Son martyre a continué aussi postérieurement, parce qu'il ne suffisait pas qu'il soit mort : il a été diffamé, calomnié, traîné dans la boue. Son martyre a aussi continué de la main de ses frères dans le sacerdoce et dans l'épiscopat».

«Seul Dieu connaît l'histoire de la personne. Et il voit qu'ils la lapident avec la pierre la plus dure qui ait jamais existé : la langue», a martelé le pape François.

Le pape est revenu sur la figure de Mgr Oscar Romero, et a déclaré ce que tout le monde savait que des prêtres et les évêques catholiques qui l'on diffamé après son assassinat dans une campagne qui retarda sa béatification jusqu'au début de cette année. Son martyre a continué, par l'opposition à sa canonisation des ecclésiastiques conservateurs d'Amérique qui craignaient son association avec la théologie de libération enhardirait le mouvement qui soutenait que les enseignements de Jésus exigeaient que les disciples luttent pour la justice sociale et économique.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités de l'Eglise

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Sandro 02/11/2015 08:14

Eh oui.... Les martyrs, l'Eglise en fabrique tous les jours...malheureusement. Prions pour Elle...!