"Le Pacte des Catacombes": la mission des pauvres dans l'Église

Publié le 13 Novembre 2015

"Le Pacte des Catacombes": la mission des pauvres dans l'Église

periodistadigital.com dans son article du vendredi 13 novembre 2015 que Verbo Domini, la maison d'édition de la Congrégation des Missionnaires du Verbe Divin, a décidé de mener une étude complète du Pacte des Catacombes qui sera publié dans l'ouvrage El Pacto de las Catacumbas y la misión de los pobres en la Iglesia le 16 novembre 2015. C'est un événement qui a eu lieu à la fin du concile Vatican II quand environ 40 évêques de différents pays du monde se sont réunis dans les Catacombes de Domitille afin de signer ce qui est maintenant connu comme le Pacte des Catacombes, et a proposé un texte qui expose mission envers les pauvres dans l'Église.

Les évêques se sont engagés à marcher avec les pauvres, et à être non seulement une Église pour les pauvres, mais avec les pauvres, parce que ce sont eux qui incarnent et portent la plus grande mission de l'Évangile. À cette fin, les évêques ont décidé d'assumer un style de vie simple, typique des pauvres, en donnant non seulement les symboles du pouvoir, mais aussi la même alimentation externe, et en retour, avec l'aide du Dieu trinitaire et de l'Esprit Saint à mener le premier élan missionnaire de l'Eglise dans le monde moderne (en 1965), marqué par la lutte économique difficile et contre l'oppression générale des pauvres. L'esprit du Pacte des Catacombes a guidé certaines des meilleures initiatives chrétiennes de ces cinquante dernières années, non seulement en Amérique latine, où elle a eu un impact porteur, mais aussi dans l'ensemble de l'Église catholique afin que son témoignage (son inspiration et son texte) soit devenu l'un des signes les plus influents et les plus importants du catholicisme du XXe siècle.

Pour la Congrégation des Missionnaires du Verbe Divin, le Pacte demeure aussi important aujourd'hui qu'il l'était en son temps, de sorte que nous pouvons et devrions le recevoir et le propager de façon plus forte qu'au moment du concile, mais tous les chrétiens (individus et communautés), ne l'ont pas reçu avec le même enthousiasme. Donc, il est bon de prendre cette la date du 50e anniversaire de la clôture du concile Vatican II pour le célébrer. Ils ont estimé que le pape François, par son exemple et sa parole de vie, a remis l'option pour les pauvres et les marginalisés dans le centre de la vie et des enseignements de l'Église, surpassant toutes les hésitations qui peuvent exister sur le sujet. Le long de ces lignes, nous pouvons dire qu'en suivant l'esprit de Vatican II, et le message du pape François, le Pacte des Catacombes de Domitille peut et doit servir d'inspiration et d'orientation pour toute l'Église.

La Congrégation des Missionnaires du Verbe Divin, qui ne sont pas seulement les gardiens des Catacombes de Domitille où ce pacte a été signé, veulent être aussi les promoteurs d'une mission chrétienne entreprise avec les pauvres. Dans cette ligne, sans avoir à quitter la "mission des nations" (qui n'a pas encore abouti vers des peuples non chrétiens), nous devons assumer d'une manière particulière, privilégiée, la "mission aux pauvres", avec le même Jésus qui est venu pour évangéliser pauvres (Luc 4,18-19 et Matthieu 11,3), comme le souligne le Pacte. La Congrégation a donc rassemblé dans ce livre non seulement le texte du Pacte et les noms de ceux qui l'ont signé, mais aussi certains des travaux les plus importants pour aider à le comprendre et le placer dans son passé, son présent et sa projection dans l'avenir. Elle veut continuer à offrir le Pacte comme un mot d'encouragement pour toute l'Église, non seulement pour les évêques, qui ont été et sont principalement responsables de la "mission aux pauvres", mais aussi pour tous les chrétiens engagés dans le travail de l'Évangile pensant d'une manière spéciale, religieuse et fiable, de sorte que la vie consacrée puisse mettre à jour ses structures et la façon dont elle sert les pauvres dans leur union avec le Christ.

La Congrégation a donc voulu étudier à partir de différents points de vue (les fondements bibliques et ecclésiologiques, l'option pour les pauvres, l'engagement ecclésial et l'évangélisation du point de vue du monde d'aujourd'hui, à 50 ans du Concile Vatican II), contextualiser et promouvoir leur message. Elle l'a fait avec trois objectifs principaux : 1. Connaître et rendre plus décisif l'esprit de Vatican II et ses engagements ecclésiaux conclus par les évêques dans le Pacte des Catacombes; 2. Renouveler l'engagement pris par l'Église toute entière à transformer la vie humaine et construire un monde basé sur la solidarité et la justice mondiale, fondée sur l'Évangile des pauvres; et 3. Renforcer les "pères" du Pacte de 1965 pour que le pape François continue à nous aider à être un Église pauvre, à évangéliser et à servir les hommes dans leur pauvreté.

Le Pacte des Catacombes serait donc un texte et un engagement concret d'un petit nombre d'évêques (40), qui l'ont signé en leur nom propre, dans le cadre du concile Vatican II, mais pas dans le riche Vatican, mais dans la pauvre catacombe de Domitille, dans un endroit où est gardé vivante la tradition de l'Église des persécutés et des marginalisés de la Rome antique. Mais ces évêques étaient des représentants de nombreux autres pères conciliaires, peut-être une centaine, parmi lesquels se trouvait le cardinal Giacomo Lercaro, de Bologne, ils ont rappelé qu'ils le faisaient pour leur engagement au service des pauvres dans l'Église. Il faut aussi pouvoir et devoir se rappeler dans ce contexte des groupes de "pauvres chrétiens", et beaucoup d'entre eux associés à la mémoire de Charles de Foucauld et des Petits Frères de Jésus, qui étaient déterminés à se démarquer dans le contexte de la mémoire durant le concile au Christ des pauvres. Cette mémoire permet à la Congrégation d'interpréter le Pacte dans une perspective non seulement avec les évêques mais aussi dans l'histoire et la théologie, ouvert à tous les domaines de la vie et de la mission des chrétiens.

Pour conclure la Congrégation des Missionnaires du Verbe Divin divise ce livre sur la mission de l'Alliance en six parties, chacune avec plusieurs œuvres, précédées par une brève introduction. Ces sujets sont: 1) Le texte de la signification et l'origine Pacte, 2) Théologie de fond : Une histoire qui vient de la vieille, 3) Une place particulière : le Pacte dans l'Église d'Amérique latine, 4) Une alliance missionnaire pour évangéliser les pauvres, les pauvres évangélisent, 5) l'alliance de la vie chrétienne : la maturité, la pauvreté, la communion, et 6) Témoignages.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Réforme de l'Église

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jean-Christian Hervé 14/11/2015 10:07

Il est heureux de voir revenir peu à peu au premier plan cette mission première de l’Évangile. Il semble malheureusement que l'exemple, en la matière, du Pape François, soit ignoré d'un certain nombre de prélats de la Curie qui déshonorent notre Église par leurs comportements.
Cordialement.

paroissiens-progressistes 14/11/2015 13:49

Jean-Christian,

Il est bon que le souci de l'Eglise pauvre pour les pauvres, et il serait bon aussi que ces prélats de la curie prennent exemple sur le pape pour leur comportement soit en règle avec ceux à qui il prétendent succéder, les 12 apôtres.

Merci !