Le pape François en Centrafrique délivre un message de paix

Publié le 29 Novembre 2015

Le pape François en Centrafrique délivre un message de paix

Comme le montre euronews.com et RFI.fr, le pape François est arrivé en Centrafrique ce dimanche 29 octobre 2015, dernière étape de son voyage de cinq jours sur le continent africain.

L’air détendu et souriant, Il a d’abord visité à Bangui un camp de femmes et d’enfants chrétiens déplacés en raison des violences récurrentes entre musulmans et chrétiens. Comme à son habitude, le pape s’est joué des consignes de sécurité. Il a simplement fendu la foule, s’écartant de ses gardes du corps, pour aller toucher le front des enfants, embrasser des petites filles et bénir des infirmes qui avaient été placés là, par les déplacés, avant de prendre rapidement la parole pour délivrer un message de paix, de réconciliation.

Il y a appelé à résister à “la peur de l’autre. Nous voulons la paix. Il n’y a pas de paix sans pardon, sans tolérance. Quelles que soient l’ethnie et la condition sociale”, a-t-il scandé. Avant de faire répéter à un auditoire enthousiaste : “Nous sommes tous frères.” Ces deux jours se tiendront sous haute sécurité dans un pays en proie depuis deux ans et demi à des affrontements intercommunautaires. Au point qu’il a été jusqu’au dernier moment envisagé de l’annuler.

La présidente de transition, Catherine Samba-Panza, a demandé au pape “pardon au nom de toute la classe dirigeante du pays et de tous ceux qui ont contribué à sa descente aux enfers”, évoquant des “abominations commises au nom de la religion par des gens qui se disent des croyants”. Des élections présidentielle et législatives, plusieurs fois reportées en raison de cette insécurité, sont prévues le 27 décembre. Le pape a espéré y voir une “nouvelle étape” pour la Centrafrique.

Pour l'étape la plus risquée de son voyage, le pape François a tenu à porter aux Centrafricains, chrétiens comme musulmans, un message de paix, c'est pour cela qu'il s’est rendu dans le camp de déplacés de Saint-Sauveur pour y délivrer un message d'unité.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités

Repost 0
Commenter cet article