Le pape François met en garde contre l'hypocrisie de l'Église sur la pauvreté

Publié le 6 Novembre 2015

theguardian.com dans son article du vendredi 6 novembre 2015 nous montre que le pape François a averti que l'Église est contre l'hypocrisie sur la question de la pauvreté, en disant qu'il était impossible de parler des pauvres et des sans-abris, en menant encore la "vie d'un pharaon".

Ces observations ont été faites dans une interview avec Straatnieuws, un journal néerlandais publié par des sans-abris, et qui sont venus au Vatican qui est sur la défensive suite à la publication de deux livres qui ont exposé la cupidité et la mauvaise gestion financière au sein de l'Église. Les remarques semblent être un empannage pas très subtil du pape François dirigé vers les cardinaux. "L'Église doit parler avec la vérité et aussi avec le témoignage : le témoignage des pauvres. Si un croyant parle de la pauvreté ou des sans-abris, et mène la vie d'un pharaon : cela ne peut pas être fait", a-t-il déclaré au journal.

Un rapport distinct donné par Andrea Tornielli, un journaliste vétéran du Vatican au journal italien La Stampa, qui travaille sur un livre avec le pape qui sera publié l'année prochaine, a déclaré que le pape François était prêt à se saisir de la gestion immobilière du Vatican, y compris celle des appartements qui auraient été sous-évalués par l'organisme qui gère les propriétés. "Ça va changer", a déclaré une source anonyme à Tornielli, dans ce qui pourrait se révéler être un nouveau combat contre le désordre au sein du Vatican.

Dans son entretien avec le journal néerlandais, le pape François dit en réponse à une question sur l'approche de l'Église envers la pauvreté que Jésus était venu dans le monde pour les "sans-abris et les pauvres", et que l'Église croit que chaque personne a le droit à trois choses : un travail, une maison, et de la terre.

Mais on peut juste se demander combien de terres et de genre de maison, ce qui semble être mis à interprétation au sein de l'Église. Tandis que le pape François a évité quelques-uns des avantages offerts au chef spirituel de l'Église (il vit dans un modeste appartement dans la résidence Sainte-Marthe au Vatican), beaucoup de ses cardinaux ont opté pour de somptueuses résidences dans le cœur de la Cité du Vatican.

Selon ces deux livres examinant les modes de vie des cardinaux qui ont été publiés cette semaine par Emiliano Fittipaldi et Gianluigi Nuzzi, beaucoup d'entre eux vivent dans des appartements qui sont beaucoup plus grand que les 50 m2 de la maison du pape François. Les personnes qui jouissent des plus grands appartements payés par le Vatican, s trouvent comprennent les cardinaux américains Raymond Burke (417 m²) et William Joseph Levada (524 m²).

"Je suis un croyant et je sais que le péché est toujours en nous. Et il y a toujours la cupidité humaine, le manque de solidarité, l'égoïsme, qui créent la pauvreté. Pour cette raison, il me semble un peu difficile d'imaginer un monde sans pauvreté ... mais nous devons toujours lutter, toujours, toujours", dit le pape François à Straatnieuws.

Le pape François fait une belle mise au point envers la cupidité et la mauvaise gestion financière de l'Église, en montrant que sa lutte pour réformer l'Église pour montrer plus que jamais sa volonté de réussir et cela sera difficile.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités de l'Eglise

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article