Le vibrant hommage de Paris aux victimes des attentats

Publié le 21 Novembre 2015

Le vibrant hommage de Paris aux victimes des attentats

BFMTV.com dans son article du dimanche 21 novembre 2015 nous montre le vibrant hommage qui a été rendu à différents endroits de la capitale pour rendre hommage aux 130 victimes des attentats, une semaine après les attaques de Paris.

L'émotion une semaine jour pour jour et heure pour heure après les attentats sanglants de Paris, qui ont fait 130 victimes et des centaines de blessés. Alors que depuis quelques jours les opérations Tous au bistrot ou Tous en terrasse ont été lancées, des milliers de Parisiens se sont rassemblées vendredi soir un verre à la main pour rendre hommage aux victimes des attaques et pour montrer au monde qu'ils n'ont pas peur.

Déjà depuis vendredi dernier, la place de la République était devenue un lieu de rassemblement et de recueillement pour les Parisiens. Une semaine plus tard, c'est une véritable chaîne humaine qui s'est formée sur cette place, lors d'un moment très émouvant. Ce n'étaient pas seulement des Parisiens qui sont venus se rassembler mais aussi des Espagnols, des Anglais, des Américains ou encore des Cambodgiens, selon BFMTV.

À 21h20, la foule a commencé à tourner autour du monument central sur la place de la République. Une heure bien particulière puisqu'il y a une semaine les terroristes tiraient leurs premières balles. C'est à ce moment là que les personnes rassemblées ont commencé à faire du bruit, à chanter La Marseillaise et à danser. Un hommage qui répond à l'appel "21h20. Vendredi 20 novembre: Paris, France, Monde, debout!" lancé par un collectif d'artistes.

À quelques rues de la place de la République, l'émotion était tout aussi immense devant le Bataclan. Face aux grilles qui protègent les lieux, des centaines d'anonymes se sont rassemblés, disposant des fleurs, des messages, des bougies, des photos en mémoire des victimes, venues assister la semaine dernière au concert des Eagles of Death Metal, dans une ambiance de recueillement assez profond. Paradoxalement, une petite tente a été installée à proximité de la salle de concert où des personnes chantent et jouent du piano. D'autres ont partagé un verre.

Enfin, comme le montre LePoint.fr, même si le rassemblement pour dire non "au terrorisme" et à "l'amalgame" a été annulé, il y avait du monde à midi dans la Grande Mosquée de Paris. Une semaine après les attentats de Paris, la prière du vendredi 20 novembre est un moment spécial. Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a diffusé auprès des quelque 2500 mosquées de France un "texte solennel" condamnant "sans ambiguïté" toute "forme de violence ou de terrorisme".

Résister et ne pas être divisé est ce que nous devons montrer à ces djihadistes qui veulent que nous abandonnions nos libertés et que allions vers des amalgames douteux à l'encontre d'une communauté que font déjà certains.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités

Repost 0
Commenter cet article