Pour le pape François, "Il est si triste de voir évêques et des prêtres qui sont attachés à l'argent"

Publié le 7 Novembre 2015

Vatican Insider nous montre qu'à la messe matinale du vendredi 6 novembre 2015 dans la Maison Sainte-Marthe qui a eu lieu dans le contexte de Vatileaks 2 avec ses trahisons, ses scandales et ses luttes de pouvoir impliquant des personnalités de l'Église, le pape a mis en garde les fidèles afin qu'ils se méfient de l'argent orienté par des "arrivistes" qui apportent beaucoup de tort à l'Église et sont "attachés à l'argent", car pour lui le chrétien est appelé à servir, non pour être servi.

Le pape François a envoyé un "non" retentissant aux évêques, aux prélats et aux prêtres vivant une "double vie", causant ainsi beaucoup de dommages au peuple de Dieu, pour ne pas mentionner sa tristesse et sa déception. Pour le pape la joie de l'Église est d'"aller vers les autres, toujours; d'aller vers les autres et de leur vie. C'est ce que Paul a fait : "le service"." Il critique sévèrement ceux qui comme les pharisiens dans l'Évangile "sortent sur la place publique pour être vu par d'autres", ce qui empêche d'être au service des autres.

"Au lieu de cela, lorsque l'Église est tiède, fermée sur elle-même, pragmatique, elle ne peut donc pas être une Église qui sert, et qui est au service [des autres], mais [il faut plutôt dire] qu'elle est à l'aide des autres", a dénoncé le pape François. Enfin, le pape François a prié pour aller toujours de l'avant, en renonçant, maintes et maintes fois, à son propre confort; et qu'il faut nous sauver de nos tentations, ces tentations qui sont à la base d'une double vie.

Le pape François suite aux révélations faites pour Vatileaks 2 n'entend pas se laisser faire dans une Église qui s'est trop longtemps d'acquérir du pouvoir plutôt que de servir, et il souhaite bien que ça change.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Réforme de l'Église

Repost 0
Commenter cet article