République Centre Africaine : le pape appelle à la fin des violences

Publié le 1 Novembre 2015

BBC Afrique nous montre que le pape François a appelé ce dimanche 1er novembre 2015 à "mettre fin au cycle de violences" en Centrafrique où il doit se rendre fin novembre. "J'appelle toutes les parties impliquées à mettre fin à ce cycle de violences", a lancé le pape.

Samedi, au moins deux personnes ont été tuées à Bangui par des musulmans armés qui ont attaqué des quartiers chrétiens dans le sud-ouest de la capitale. Ces tueries sont intervenues deux jours après la mort jeudi de quatre personnes et une vingtaine blessées à Bangui. Une attaque attribuée à des musulmans armés en représailles à une attaque qu'auraient menée des chrétiens contre certains de leurs quartiers.

Évoquant ces faits devant une grande foule rassemblée à la place Saint-Pierre pour la prière de l'Angelus, le pape s'est dit préoccupé par la violence dans le pays. "Les douloureux épisodes qui ces derniers jours ont détérioré une situation déjà délicate en Centrafrique suscitent en moi une vive préoccupation", a-t-il affirmé.

Le chef de l'Église Catholique a ajouté qu'il souhaitait "de tout cœur" se rendre comme prévu, le 29 novembre, à la cathédrale de Bangui durant le voyage apostolique qu'il "espérait" effectuer sur le continent. Le Vatican avait indiqué récemment que la visite du Souverain Pontife se rendrait pour la première fois en Afrique, notamment au Kenya, en Ouganda et en République Centrafricaine du 25 au 30 novembre.

Reuters nous signale finalement que le pape François a laissé entendre que sa visite prévue à la fin du mois en République centrafricaine pourrait être annulée si les violences interreligieuses s'intensifient, surtout s'il veut faire une visite de la mosquée centrale de Koudoukou, un des quartiers les plus violents de la capitale centrafricaine. Le pape a évoqué "un voyage que j'espère pouvoir faire dans cette nation", prenant une précaution dont il n'avait jusqu'à présent pas fait preuve. La suite des événements nous en dira plus.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités

Repost 0
Commenter cet article