Le pape François invite à combattre le torrent de misère et à dépasser l'indifférence

Publié le 1 Janvier 2016

Reuters dans son article du vendredi 1er janvier 2016 que le pape François a invité vendredi 31 décembre 2015 à combattre le "torrent" de misère, d'injustice et de violence qui déferle sur le monde et à surmonter l'indifférence à l'égard de ceux qui souffrent.

Le souverain pontife a célébré sa première messe de l'année sous la surveillance étroite des services de sécurité qui ont fouillé les quelque 10 000 fidèles massées place Saint-Pierre pour entendre l'homélie. "Nous nous demandons combien de temps encore la méchanceté humaine continuera de répandre la violence et la haine dans le monde, de faire tant de victimes innocentes (...) nous voyons des foules d'hommes, de femmes et d'enfants fuyant la guerre, la faim et la persécution, prêts à risquer leur vie uniquement pour bénéficier de leurs droits humains fondamentaux", a dit le pape François. Dans son homélie, il a invité les chrétiens à surmonter ce qu'il a qualifié de "torrent de misère" en "bâtissant un monde bien plus juste et fraternel, un monde dans lequel chaque personne et chaque créature pourra vivre en paix dans l'harmonie de la création divine".

Et au premier jour de 2016, cath.ch nous montre que le pape François a souhaité que la nouvelle année soit "un peu meilleure" que la précédente. Lors de la prière mariale de l’Angélus au Vatican, le 1er janvier, il a cependant prévenu que Dieu ne réalisait pas de "changements magiques" avec la nouvelle année, mais désirait semer la paix dans le monde, invitant d’abord les hommes à dépasser "l’indifférence" et à "ouvrir leur cœur" en réveillant l’attention pour le prochain, car la paix de Dieu "doit être cultivée par nous". Après la prière mariale de l’Angélus, à l’occasion de la 49e Journée mondiale de la paix, le pape François a salué "les différentes initiatives de prière et d’action pour la paix organisées en différentes parties du monde". Il a particulièrement évoqué la marche organisée au soir du 31 décembre 2015 à Molfetta (Italie) par la conférence épiscopale de la péninsule, ainsi que le travail de la Communauté Sant’Egidio, dont de nombreux membres étaient présents place Saint-Pierre, comme chaque année.

Le pape François met en avant que le monde ne peut changer si on ne le rend pas plus juste et plus fraternel, pour cela on doit combattre l'indifférence et ouvrir son cœur, surtout en voyant l'année dernière où l'on préféra écouter ceux qui sèment la division.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article