Le pape souhaite une plus grande collaboration de Congrégation de la Doctrine de la Foi avec les évêques et les missionnaires de la Miséricorde sont envoyés dans le monde entier

Publié le 30 Janvier 2016

Comme nous le montre Vatican Insider dans son article du vendredi 29 janvier 2015, le pape François réitère la nécessité de promouvoir à tous les niveaux de la vie de l'église de la "collégialité de droit" et grâce à "l'engagement et la responsabilité" dans les cas de pédophilie

Le pape François recommande à la Congrégation pour la Doctrine de la Foi de "poursuivre et intensifier" la collaboration avec les conférences épiscopales nationales et les évêques, et aussi, lors des auditions à la séance plénière de l'ancien Saint-Office, invoquant le principe de la "juste collégialité qui doit être promue à tous les niveaux de la vie de l'Église et, sur la complémentarité entre les dons hiérarchiques et charismatiques" qui caractérise "toute forme de communion authentique dans le Peuple de Dieu", afin de relever avec les commissions doctrinales des conférences épiscopales "des défis doctrinaux et pastoraux", puis il a souligné la valeur d'une "Église synodale dynamique" qui est "né de la communion et conduite vers une mise en œuvre, toujours plus approfondie et élargie, au service de la vie et de la mission du Peuple de Dieu".

Jorge Mario Bergoglio a remercié le ministère dirigé pat le cardinal Gerhard Ludwig Müller, entre autres choses, pour "l'engagement et la responsabilité" exercée dans le traitement des cas d'abus sexuels sur mineurs par des prêtres, car le but de la but de la Congrégation de la Doctrine de la Foi est selon le pape de "protéger l'intégrité de la morale, en particulier dans les zones les plus sensibles de la vie", car "L'adhésion de la foi à la personne du Christ implique à la fois l'acte de raison qui est la réponse morale à son don."

Nous apprenons aussi dans periodistadigital.com le 29 janvier que les "missionnaires de la Miséricorde" seront au nombre de 1071 alors qu'au départ il devaient être 800, et envoyés dans le monde entier pour absoudre les péchés, même ceux qui sont considérés comme les plus graves, comme l'avortement, au cours de l'Année Sainte se terminant le 20 décembre. Cette augmentation selon le président du Conseil pontifical pour la nouvelle évangélisation, Rino Fisichella viendrait "en raison des nombreuses demandes des évêques et des candidatures qui ont atteint le Vatican."

Il est bon que le pape rappelle à la Congrégation de la Foi de collaborer avec les évêques, car les conférences épiscopales nationales ont souvent critiqué les décision prise par celle-ci de condamner des théologiens sans lui demander son avis, des critiques qui semblent avoir été écoutées et les "missionnaires de la Miséricorde" sont envoyés dans le monde entier pour absoudre les péchés qui espérons le seront plus ouverts que certains de nos prélats au niveau des pécheurs.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités de l'Eglise

Repost 0
Commenter cet article