Un Dieu assassin en une de «Charlie Hebdo» ?

Publié le 4 Janvier 2016

Un Dieu assassin en une de «Charlie Hebdo» ?

Libération.fr nous montre dans son article du lundi 4 janvier 2016 que Riss, le patron du journal, y signe un éditorial rageur, dénonçant les «fanatiques abrutis par le Coran» et «culs-bénits d’autres religions» qui avaient souhaité la mort du journal pour «oser rire du religieux».

En mémoire de l’attentat du 7 janvier, Charlie Hebdo sort mercredi un numéro spécial avec en une un Dieu barbu, armé d’une kalachnikov et à l’habit ensanglanté, sous ce titre : «1 an après, l’assassin court toujours». Ce numéro doit être tiré à environ 1 million d’exemplaires, dont des dizaines de milliers d’exemplaires expédiés à l’étranger. Il comprend un cahier de dessins des disparus - Cabu, Wolinski, Charb, Tignous, Honoré- et des contributeurs extérieurs dont la ministre de la Culture Fleur Pellerin, des comédiennes comme Isabelle Adjani, Charlotte Gainsbourg, Juliette Binoche, des intellectuels comme Élisabeth Badinter, la bangladaise Taslima Nasreen, l’américain Russell Banks, et le musicien Ibrahim Maalouf.

Le dessinateur Riss, patron du journal, grièvement blessé le 7 janvier, y signe un éditorial rageur pour défendre la laïcité et dénoncer les «fanatiques abrutis par le Coran» et «culs-bénits venus d’autres religions» qui avaient souhaité la mort du journal pour «oser rire du religieux». «Les convictions des athées et des laïcs peuvent déplacer encore plus de montagnes que la foi des croyants», dit-il. «En 2006, quand Charlie publia les caricatures de Mahomet, personne ne pensait sérieusement qu’un jour tout ça finirait dans la violence. (...) On voyait la France comme un îlot laïc, où il était possible de déconner, de dessiner, de se marrer, sans se préoccuper des dogmes, des illuminés», écrit Riss. «Dès cette époque, beaucoup espéraient qu’un jour quelqu’un viendrait nous remettre à nos places. Oui, beaucoup ont espéré qu’on se fasse tuer. TU-ER», poursuit-il, en rappelant la fragilité du journal, submergé de procès.«À l’issue de chaque année, nous nous émerveillions d’être toujours en vie», se souvient Riss.

«Un mois avant le 7 janvier, je demandais à Charb si sa protection avait encore un sens. Les histoires de caricatures, tout ça, c’était du passé (...) Mais un croyant, surtout fanatique, n’oublie jamais l’affront fait à sa foi, car il a derrière lui et devant lui l’éternité (...) C’est l’éternité qui nous est tombée dessus ce mercredi 7 janvier. Ce matin-là, après le bruit assourdissant d’une soixantaine de coups de feu tirés en trois minutes dans la salle de rédaction, un immense silence envahit la pièce, raconte-t-il. J’espérais entendre des plaintes, des gémissements. Mais non, pas un son. Ce silence me fit comprendre qu’ils étaient morts. Et lorsque enfin un pompier m’aida à me relever, et après avoir dû enjamber Charb allongé à mes côtés, je m’interdis de tourner la tête vers la pièce pour ne pas voir les morts de Charlie. Pour ne pas voir la mort de Charlie».

«Comment faire le journal après tout ça ? C’est tout ce qu’on a vécu depuis vingt-trois ans qui nous en donne la rage, affirme-t-il. Ce ne sont pas deux petits cons encagoulés qui vont foutre en l’air le travail de nos vies. Ce n’est pas eux qui verront crever Charlie. C’est Charlie qui les verra crever.»

Non Charlie Hebdo ne présente pas un Dieu assassin, il représente la vision qu'ont les fanatiques religieux semeurs de haines et de mort de Dieu, un Dieu cruel et vengeur. Ces personnes lisent leurs livres sacrés sans les conceptualiser et même les comprendre. Ils ont une vision de Dieu datée et qui ne peut correspondre à notre âge de raison. Leur ignorance fait le biais de l'intégrisme et du fondamentalisme.

Si Dieu nous a laissé le libre arbitre, c'est pour que nous l'utilisions et ainsi il nous laisse le choix de croire ou de ne pas croire en lui. Il a assez confiance en nous pour cela et il nous laisse libre de réfléchir. Malheureusement, ces fanatiques ont abandonné leur libre arbitre, pour obéir sans réfléchir et sans comprendre ce qui les entoure. Ils n'ont pas compris que les caricatures de Charlie Hebdo même si elles sont souvent sévères et très drôles avaient pour but de montrer ce que les religions ne voulaient pas voir et feignaient d'ignorer.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
Sur une page Facebook intitulée "Nous sommes catholiques et voulons le mariage gay", je lis le commentaire suivant :
" Cette Une de Charlie Hebdo est un échec de communication. On ne comprend pas votre message, cher ami Riss. Soit Dieu existe, soit il n'existe pas, n'est-ce pas? Votre postulat étant qu'il n'existe pas, votre couverture le mettant en scène est un aveu de faiblesse de conviction, un pari de Pascal inversé: plutôt que de mettre toutes les chances de vous attirer la grâce de Dieu de votre côté, selon l'idée lâche du philosophe, vous vous mettez tout le monde à dos, sans beaucoup plus de courage (à ne pas confondre avec votre pulsion bête): croyants et non croyants. Le pari de Charlie Hebdo est de l'ordre du buzz, de l'impact financier. Figurez-vous que vous aviez une âme: vous l'avez perdue avec ce dessin."
Répondre
P
Vivien,

C'est leur avis, ils n'ont vu que la surface de cette caricature. Cette caricature montre avant tout la vision qu'ont de Dieu ces croyants fanatiques. Il n'y a rien de plus à dire. Le buzz, l'impact financier ? C'est bien simpliste, c'est une réplique, car beaucoup ont voulu oublié, avant on voulait que Charlie Hebdo disparaisse. Maintenant on veut que l'hebdomadaire devienne un journal de compromis. Je me demande si les gens connaissaient ses auteurs. L'édito de Riss est intéressant sur ce sujet et montre qu'une image ne dit pas tout.

Merci !
V
Ben moi, je dis que le véritable assassin, c'est LUI : http://blog.ninapaley.com/wp-content/uploads/2012/09/TLIM_character0026.png
Répondre
P
MW,

Il faut se souvenir que si les évêques ont accepté la loi de 1905, c'est en échange de compensations pour éviter l'intervention du pape et de la curie dans cette affaire, mais le pape a refusé cet arrangement. Et Emile Combes a été formé chez nous, c'est nous qui avait créé notre adversaire. L'histoire ne nous fait pas de cadeau, et c'est heureux pour moi, car les erreurs du passé nous permettent de nous améliorer dans l'avenir. Et cela nous permets de dire que l'Eglise peut se réformer constamment, même si cela peut être tardif. Qu'ils l'utilisent contre nous, ce n'est pas nouveau non plus. Le débat existe et notre passé sombre ne doit pas être nié, sinon ce serait de l'angélisme, l'assumer est la meilleure des réponses aux athées militants qui eux ne semblent pas l'assumer.

Vous surinterprétez ma phrase, je dis juste que cela ne me choque pas ni me surprend. Il faut entendre l'émission de France culture qui ne dit pas la même chose. La phrase est malheureuse, elle cherchait aussi sans doute à surprendre ou a faire le buzz. C'est réussi, mais c'est à nous de leur faire changer d'avis et les fanatiques religieux ne nous ont pas aidés.

Merci !
M
Paroissien-Progressiste

Et bien évidemment seuls les athées ont instauré la laïcité, les croyants, vilains fanatiques tout pas beaux, ont forcément été ses ennemis, bien sur. Ignorez-vous que la séparation de l'Eglise et de l'Etat était aussi défendu par des croyants libéraux (catholiques libéraux, protestants et juifs libéraux) bien souvent habité par une foi ardente ? Saviez-vous que l'un des premiers journaux français à demandé la séparation de l'Eglise et de l'Etat au XIXème siècle fut le journal du prêtre de Lemmenais ? Ah on ne nous en parle pas hein ? non, cela détruirait la propagande antireligieuse voulant que le croyant soit un odieux liberticide ennemi de la laïcité. Saviez-vous que la plupart des évêques et des intellectuels catholiques en 1905 ont accepté la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat mais que c'est la crise des Inventaires qui leur a fait changer d'avis ? Saviez-vous qu'au XIXème siècle de nombreux athées s'opposaient à la séparation de l'Eglise et de l'Etat car le fait que le catholicisme romain soit religion d'Etat permettait à l'Etat de nommer les évêques et donc d'exercer un certain contrôle sur l'Eglise ? Par exemple Emile Combes ne c'est mis à prôner la séparation de l'Eglise et de l'Etat qu'en 1903 avant il s'opposait à la laïcité car il tenait à ce que l'Etat nomme les évêques pour contrôler l'Eglise. Et quand il a commencé à prôner la laïcité, il a affirmé qu'il valait mieux, pour le bien être de la société que des policiers assistent au culte pour arrêter plus facilement les religieux coupable de lèse-citoyenneté.

L'histoire n'a pas à parler pour ou contre nous, l'Histoire vise à étudier des sociétés du passé qui n'avaient pas nos valeurs ni nos mentalités, attention à ne pas utiliser l'histoire pour justifier sa position, on risque de l'instrumentaliser exactement comme le font les partisans de l'histoire réactionnaire comme Lorant Deutsch ou les tenants de l'histoire républicaine. Oui les athées ne doit pas être réduit à quelques extrémistes mais alors si vous refusez que l'on fasse des amalgames quant il s'agie des athées, pourquoi diable acceptez-vous que l'on réduise les croyants à ces quelques fanatiques hostile à la laïcité ? Car si on peut avoir peur que la laïcité soit un jour remplacé par une religion d'Etat liberticide je pense que l'on peut aussi avoir peur qu'un jour elle soit remplacée par un athéisme d'Etat tout aussi liberticide (n'Est-ce pas Jean-Yves Méréau ?)

Cordialement
P
MW,

Non, elle ne me choque pas et elle ne me surprend pas. L'incroyance existe depuis longtemps dois-je être surpris qu'on trouve que les croyants sont ennemis de la laïcité et de la modernité. C'était déjà le cas lors de la séparation de l'Eglise et de l'Etat en 1905, et les débats y allaient fort.

L'histoire ne parle pas pour nous et nos hiérarchies ne nous aident pas non plus. Les athées ont aussi leurs fanatiques, mais doit-on les résumer à ces quelques-uns qui crient plus fort, comme pour nous les croyants. Non, je ne suis pas surpris par cette phrase, car elle montre une peur, celle de rogner sur la laïcité qui permet de pratiquer son culte librement dans un Etat neutre et il faut dire que tous les croyants ne sont pas aussi bien intentionnés que nous.

Merci !
M
Paroissien-Progressiste

Cette phrase ne vous choque pas ? savez-vous que le déterminent "les" est synonyme de tous ? Cette phrase les croyants signifient que les croyants sont tous comme ça, ce sont tous des fanatiques ennemi de la laïcité désolé mais le "les" à valeur de généralisation. Et parce que vous pensez également que seuls les croyants sont homophobes ou opposés au mariage pour tous ? Pffff bien sure que non, beaucoup d'athées sont homophobes ou opposé au mariage homosexuel et vont à la manif pour tous. Je connaissais autrefois un jeune homme homosexuel, dans sa classe (il était dans les filières qui préparent aux métiers de la sécurité) il était le seul homosexuel et aussi le seul croyant de sa classe. Et tous ces camarades pourtant athées étaient méchants avec lui à cause de son homosexualité. Et oui les athées homophobes ça existe aussi c'est juste que lorsqu'un athée est homophobe on en parle pas, on ferme les yeux et on fait semblant de rien. Les croyants ouverts comme nous ? Ttttt cessons de rêver, jamais les médias ne parlerons de nous car les gens préfèrent penser que les croyants sont tous de méchants fanatiques ennemis de la liberté et que seul un athée se bat pour la liberté. Et comme montrer les croyants ouverts gênerait la propagande antireligieuse on ne parle que des fanatiques. C'est comme ça, il faut s'y faire.

Cordialement
P
MW,

France culture dans son émission "Laïcité, blasphème : qu’a-t-on appris, un an après ?" du 7 janvier 2016 donne aussi une piste pour éviter à nouveau ces tueries, avec Régis Debray qui dit qu'il "faut rendre la raison des religions populaire, c'est qu'il faut rendre l'histoire, l'anthropologie des religions populaires, c'est-à-dire en classe dans le secondaire, en classe, dans l'université et à France culture." France culture dans les "Nouveaux combats pour la laïcité", donne aussi un sens de la laïcité qui est la liberté de ne pas croire ou de ne pas croire.

Quand France culture sort : "Les croyants de toutes religions cherchent régulièrement à écorner la laïcité pour gagner quelques privilèges." Cela ne me choque pas. Après tout, la laïcité fonde la coexistence d’individus de croyances différentes au sein d’une même société. Elle suppose la neutralité de l’État. Quand des croyants s'opposent à la mention de l'homosexualité dans les programmes du secondaire, quand ils refusent qu'on prône l'égalité homme - femme à l'école, s'oppose au mariage de même sexe, veulent imposer le port de symboles religieux et prient dans la rue sans autorisation, cela écorne la laïcité et la coexistence entre les croyances.

Ces croyants sont revendicatifs et croyez moi, nous en avons en notre sein. Difficile de mettre en avant des croyants ouverts comme nous, quand c'est les plus fanatiques qui se montrent à notre plus grand déplaisir. Il suffit d'attendre, le vent va finir par souffler de l'autre côté.

Merci !
M
Paroissien-Progressiste

je voudrais vous montrer quelque chose, France culture a fait une émission sur la laïcité il y a quelques temps, regardez ce qu'ils ont dit à la fin de la présentation sur leur site internet : Les croyants de toutes religions cherchent régulièrement à écorner la laïcité pour gagner quelques privilèges.

Les croyants, ils sont donc tous comme ça, ce sont tous des méchants fanatiques qui refusent la laïcité, c'est génial ! une émission de défense de la culture qui fait des amalgames et des généralisations ! Et bien entendu on ne parle pas de gens comme Jean-Yves Méréau qui prônent l'athéisme d'Etat, non, seul les athées défendent la laïcité, tous les croyants sont contre elle. Comprenez-vous mon cher ? les faiseurs d'amalgames dirigent les institutions de culture, comment-voulez vous imposer la tolérance pluriculturelle ? Je vous l'ai dit : vous allez être souvent déçu.

Cordialement
P
MW,

Tout ce que je vois dans cette page Facebook est une énorme ignorance des religions et de beaux préjugés. Face à la haine, ne répondons pas avec la haine, ils recherchent des adversaires qui les complairont dans leur ignorance et leur montreront ce qu'ils attendent. Je suis quelqu'un d'obstiné et je ne changerais pas d'avis, j'ai toujours été un homme de convictions et mon combat pour la tolérance peut livrer de belles surprises.

Merci !
P
MW,

Je suis patient, l'adversité ne me fait pas peur et on ne triomphe que si l'on croit en sa cause, ce qui est mon cas.

Merci !
M
Au fait j'ai été revoir la page Facebook la Fin des Religions, cette page à de plus en plus d'adepte. Ouvrons les yeux, les athées sont de plus en plus intolérants, les croyants sont de plus en plus intolérants. Regardons : les athées sont de plus en plus nombreux à cracher leur haine de l'Autre, les croyants pratiquants sont de plus en plus zélés et intolérants, l'intégrisme remonte en flèche. Franchement je vous souhaite bon courage dans votre lutte pour la tolérance Paroissien-Progressiste cette lutte sera marquée par beaucoup de déceptions.

Cordialement
M
Paroissien-Progressiste

Je vous souhaite néanmoins bonne chance car croyez-moi vous n'avez pas fini de combattre si c'est le cas : l'intolérance à plus de partisans que ce que vous pensez, peut-être parviendrez-vous à triompher ou peut-être sommes nous déjà perdu.

Cordialement
P
MW,

Vous faites preuve de défaitisme, voyez nous comme des résistants face à un société qui a perdu espoir, mais qui peut le regagner. Après tout c'est notre travail. D'ailleurs la pensée unique a été utilisée pour dénoncer le néolibéralisme qui a pour but d'être la seule pensée en économie, l'échec du néolibéralisme est patent. On l'a remis ensuite à toute les sauces d'ailleurs pour ne pas appuyer son argumentaire, et c'est souvent les progressistes qui sont visés alors qu'ils veulent changer le modèle économique et politique pour qu'il profite à tous.

Le fanatisme n'est qu'une peur qui s'estompera quand les institutions religieuses et politiques voudront enfin faire leur travail plutôt que de mettre en avant leur ambition politique qui n'a amène rien au citoyen ou au fidèle. Les réformes sont une solution, mais aussi la participation. Faire peur est la solution miracle, car le citoyen ou le fidèle sont alors prêts à accepter n'importe quoi. Les catholiques d'ouverture comme nous sommes là pour montrer que rien n'est perdu et qu'il ne faut pas aller vers la facilité.

Reprenez courage !

Merci !
M
Paroissien-Progressiste

De l'espoir ? j'en ai de moins en moins. Répondre avec amour, abnégation, ouverture ? dans un monde utopique ce serai l'idéal mais hélas ce n'est pas comme cela que l'on battra l'intolérance, on sera écrasé dans la dignité par elle certes mais elle triomphera tout de même. Leur vision courte ne permet pas la paix mais la notre ne voit pas comment la remplacer efficacement. La pensée unique échoue t-elle ? oui car les partisans d'une autre pensée unique arrive pour l'imposer au dépend de celle qui existe déjà, s'ils triomphent d'autres personnes viendrons avec leur pensée unique à eux et détruiront celle en place puis ils seront à nouveau confronté aux partisans d'une autre pensée unique etc ... Le monde sera toujours dominé par des pensées uniques qui se combattrons jusqu'à la destruction. Regardez la réalité en face : l'intolérance nous domine, elle est plus puissante car ces partisans sont plus nombreux, les gens tolérants comme nous sont rares et nous finirons par disparaître balayés. Un monde sans religion est tout à fait possible, un jour peut-être les athées militants trouverons t-ils les moyens d'interdire efficacement les religions et de persécuter tout aussi efficacement ceux qui voudrons encore croire en l'Etre suprême. Qui sait, peut-être que la démocratie et la liberté de culte ne conviennent pas aux humains que nous sommes peut-être que le modèle qui pourrai nous convenir serai le modèle ottoman mais teinté de méritocratie. En gros un modèle où les pouvoirs reviendraient à un monarque et à des méritants (au sens utopique du terme, un peu comme les dignitaires d'Utopie chez saint Thomas More), un modèle avec une religion dominante mais qui accepte les minorités religieuses.

Cordialement
P
MW,

Il faut faire un long travail pour que cette société change après tout l'intolérance gagne quand on finit par avoir peur à notre tour et être tout aussi radical que ceux qui nous combattent. Ils nous déteste, grand bien leur fasse, cela ne m'attriste pas les "jeteurs de feu" récoltent toujours le prix de leur haine. Répondons avec amour, abnégation et ouverture. Tout ce qu'ils refusent, mettons le en avant. À nos de montrer à tous ces fanatiques qu'ils soient religieux ou pas, que leur vision est courte et ne permet pas d'avoir des nations en paix.

La pensée unique ne peut pas exister, Rome a échoué, l'URSS, les régimes fascistes, les États-Unis actuellement avec leur système économique, car on ne réussira jamais à faire penser les gens de la même manière, il aura toujours diverses formes de pensée et le refus de l'intégration de nouvelles populations et cultures finissent toujours mal pour de grandes civilisation, il suffit de voir la chute de l'Empire Romain d'Occident.

Un monde sans religion est difficile à croire, car on impose pas la fin d'une croyance, il suffit de voir l'échec de l'URSS et de la Chine, puisqu'ils ont dû créer une église officielle. Le fanatisme a toujours perdu qu'il soit religieux ou non, cela nous laisse de l'espoir pour nous deux.

Merci !
M
Paroissien-Progressiste

Et les gens aiment la peur de l'autre, ils ne veulent pas l'abandonner au contraire ils désirent la servir. Regardez donc, l'intolérance et la haine de l'autre ne cesse de devenir puissant dans les sociétés. Vous dîtes que l'intolérance des religieux crées les athées militants ? vous avez sûrement raison mais ne vous êtes vous jamais dit que l'intolérance des athées militants pouvaient aussi fabriquer des intégristes ? moi-même je connaissais avant un fervent catholique qui a failli devenir un intégriste tant il en avait assez des railleries dont il était victime et qui se moquait de lui ? des musulmans ? non, des hindous ? non, des juifs ? non, toujours des athées militants. Moi-même j'ose à peine dire que je crois en un Etre suprême tant j'ai peur que l'on se moque de moi. Si on perd beaucoup en excluant les personnes qui ne pensent pas pareillement c'est bien ce que font beaucoup de personnes, l'exemple des chrétiens du IVème siècle l'illustre bien (PS je vous rappelle que dans mes messages j'ai toujours condamnés les religieux intégristes dont les chrétiens fanatiques font partie, vous l'avez bien vu ? je demande puisque vous utilisez cette exemple pour me rappeler que le fanatisme chrétien existe).

La pensée unique échoue peut-être souvent mais soyons honnêtes : ceux qui la combattent sont souvent ceux qui souhaitent la remplacer par une autre pensée unique : la leur. Et quand au régime athée... qui sait peut-être qu'un jours nous en aurons un en France qui réussira à détruire les religions.


Cordialement
P
MW,

Je ne crois pas que les gens aiment l'intolérance, c'est la peur de l'autre qui l'amène que l'on soit croyant ou incroyant. Quand tu est victime de discrimination comme c'est le cas aux Etats-Unis, il est difficile de bien voir la religion. La religion a créée elle-même les athées militants à force d'intolérance envers ceux qui ne veulent pas croire. La tolérance permet la paix, on ne gagne jamais en mettant de côté les personnes qui ne pensent pas comme nous. Dois-je vous rappeler que les premiers chrétiens une fois religion officielle à partir du IVe siècle ne se sont pas privé d'être intolérants à l'encontre des païens.

La pensée unique finit toujours par échouer, car il y a toujours des hommes qui se soulèvent contre elle. Des événements comme la révolution française, ou mai 68, montrent qu'on ne peut pas faire une société uniforme où tout le monde pense la même chose. Dans les régimes athées, on a jamais réussi à supprimer la religion car elle apporte ce que ces régimes ne peuvent apporter, l'espoir.

Merci !
M
Paroissien-Progressiste

Inaudible ? les croyants tolérants sont inaudibles ? et pourquoi pensez-vous qu'ils le sont ? parce que les gens préfèrent penser que les croyants ne sont que des débiles sans cervelles et que le combat pour les libertés est le monopole des athées. Après tout les athées militants comme Cavanna ou Onfray sont des hypocrites : ils accusent les croyants d'être des fanatiques intolérants mais ils n'ont nullement envi qu'il existe des croyants tolérants et ouverts d'esprits. Cela gênerait leur propagande anti-religieuse. Alors il vaut mieux pour leur propagande que les croyants tolérants ne soient pas entendu. De plus lorsque les athées militants entendent un croyant tolérant ils rient et le traître d'hypocrite ou de menteur ou même encore de faux croyants. Si il est impossible de convaincre un athée militant qu'un croyant tolérant existe tout comme il est impossible de convaincre un fanatique religieux qu'un individu peut avoir une morale sans suivre sa religion. Oui je sais qu'aux USA les athées sont victimes de discriminations mais cela excuse t-il les athées militants pour autant car je parle bien des athées militants et non pas du simple incroyant. Ca c'est vrai nous avons une part de haine et d'intolérance en nous que l'on soit croyant ou athée mais peut-être les gens aiment-ils l'intolérance ? peut-être les gens seront-ils heureux lorsque la pensée unique triomphera et que l'on aura fonder un monde où chacun devra penser comme son voisin pour être estimé ?

Cordialement

Cordialement
P
MW,

Charlie Hebdo dénonce le fanatisme religieux parce qu'il l'a vécu, pour la Chine il l'a critiqué à travers diverses caricatures notamment sur son non respect des droits de l'homme, vous pouvez y mettre le non respect de la liberté religieuse, même si il aurait été mieux qu'il mette un article pour y dénoncer l'athéisme d'Etat, qui est différente de la laïcité que prône Charlie Hebdo.

Merci !
P
MW,

Pour Charlie-Hebdo, je sais qu'il y en a en son sein qui n'aimaient pas les croyants, mais il faut se rendre compte aussi que nous n'avons rien fait pour qu'ils puissent penser autrement. Regardez nous, progressistes nous sommes inaudibles, cela peut expliquer que pour certains athées des croyants tolérants n’existent pas. C'est à nous de leur montrer que croire n'a rien à voir avec un quelconque système politique ou totalitaire, ce sera dur, mais pas impossible. Ensuite, j'ai connu beaucoup d'athées qui sont ouverts et qui n'ont jamais eu de préjugés à mon encontre. Vous trouverez toujours des durs, mais nombreux sont ceux qui sont fraternels et solidaires des autres.

Pour l'athéisme d'Etat en Chine, je suis contre, mais dois-je vous rappeler que ne pouvant pas l'imposer l'Etat chinois a créé des Eglises officielles, que je n'aime pas non plus, puisque pour moi la croyance doit être libre. Aux Etats-Unis, il faut se rendre compte que les athées sont discriminés et voudraient la séparation de l'Eglise et de l'Etat, d'ailleurs Obama a du les reconnaître comme une croyance. il y ceux qui veulent détruire les religions, mais beaucoup veulent trouver leur place dans un Etat ou la séparation de l'Eglise et de l'Etat n'est pas aussi marquée.

Les athées devront bien aussi reconnaître leur part de violence (l'histoire le fait déjà), mais ils ne font que faire la même chose que nous. L'intolérance est autant religieuse qu'athée, car nous avons tous en nous cette part de haine qui mène vers l'extrémisme.

Merci !
M
Euh, je viens de remarquer deux choses dans votre réponse Paroissien-Progressiste

Riposte laïc n'est pas forcément un site identitaire chrétien, j'ai déjà vu sur ce site des articles hostiles à toutes les religions et même des articles dont les auteurs se réclament de la pensée de Dawkins et qui sont hostiles à tous les croyants. Après il est vrai que ce site rejette surtout les musulmans mais il n'est pas toujours pro-chrétien. Ensuite vous dîtes que Charlie Hebdo est moins bien placé pour dénoncer l'athéisme d'Etat en Chine que les immigrés chinois. Soit. Mais il a souvent dénoncé la religion d'Etat en Iran or si il peut dénoncer le pouvoir des ayatollahs en Iran je ne vois pas pourquoi il ne pourrai pas dénoncer l'athéisme d'Etat en Chine.

Cordialement
M
Paroissien-Progressiste

Ce n'est pas parce que certains croyants sont fanatisés et cruels qu'il ne faut pas critiquer les athées militants. Mais que fait-on en fait ? si un croyant dit "Ceux qui ne pratiquent pas ma religion sont des cons" on doit le traiter de fanatique et le gourmander mais si un athée militant dit "les croyants ne sont que des demeurés" on hoche la tête et ont dit "oui tu as raison c'est vrai qu'ils abusent" ? Oui les croyants fanatiques donnent des arguments aux athées militants mais ce n'est pas pour cela qu'il ne faut pas critiquer ces derniers, il faut dénoncer les deux formes d'intolérance. Ensuite si je pose cette question c'est parce que j'ai rarement lu des numéros de Charlie Hebdo et dans les quelques numéros que j'ai lu ou feuilleté, jamais une critique ne fut émis contre les athées militants. Au contraire : une fois j'ai même vu qu'il a encouragé un mouvement d'athées militants américains à promouvoir l'athéisme via des autocollants à mettre sur les voitures, il a même encouragé ses lecteurs français à les imiter. Une autre fois j'ai regardé leur numéro sur la laïcité, ils ont dénoncé des pays avec religion d'Etat ou avec un système confessionnel, rien sur l'athéisme d'Etat en Chine et au Vietnam. Et je ne parle pas de François Cavanna, parfois collaborateur de Charlie Hebdo qui pensait que les croyants ne sont que des attardés mentaux. Ah il en a dit des choses "Les croyants ? Nom de Dieu ils sont vraiment cons" ou "un croyant ne peut être qu'intolérant" ou quand il accusait les croyants d'être des attardés forcément fascistes, fanatiques et hostiles à la démocratie. Et jamais ô grand jamais son intolérance et sa haine des croyants n'ont été dénoncés. Mais au fait, vous en pensez quoi vous des négociations du pape avec la Chine ? juste comme cela...

Vous dîtes que les religions ne doivent plus être aveugles devant leur part de violence ? vous avez raison je dirais même plus les religions ne doivent plus être aveugle devant leur part de violence, d'intolérance, de fanatisme. Mais il est aussi grand tant que les athées reconnaissent la part de violence, d'intolérance et d'extrémisme qui existe aussi chez eux.

Cordialement
P
MW,

Avant de critiquer les athées militants, nous leur avons donné beaucoup de grain à moudre entre 2012 et 2015, la Manif pour Tous les a beaucoup aidés, et dois-je te rappeler que Charlie Hebdo a toujours combattu les fanatismes quels qu'ils soient et pas seulement religieux, par les fanatiques qu'il nomme ici, il y aussi ceux qui se servent du christianisme pour mettre en avant leur racisme anti-musulman, comme les Zemmour ou riposte laïque. L’athéisme d'Etat en Chine ? Le Vatican négocie et Charlie Hebdo peut-il dénoncer mieux que des journalistes chinois en exil ou sur le net un modèle qu'ils connaissent ? Il faut dire que la voix de journalistes occidentaux portera bien moins cette dénonciation. Non, Riss met avant les croyants qui sont fanatiques, et souhaite que tous les croyants dénoncent ces comportements. Ce qui le met en colère, c'est l’aveuglement des religions devant leur part de violence.

Merci !
P
Vivien,

On est pas homicide dès sa conception, on le devient. Après tout, il n'y a que l'évangile de Jean qui cite cette phrase. Il faut faire attention à son utilisation.

Merci !
V
"La mort ? Pourquoi pas. Mais, elle n'a pas mis les armes entre les mains des tueurs."

En ce cas, on peut peut-être dire que c'est celui dont Jésus dit dans Jn 8, 44 : "Il a été homicide dès le commencement"....
M
Paroissien-Progressiste

Dénoncer ces maudits fanatiques qui ne font rien d'autres que chercher des excuses à leurs pulsions meurtrières est une bonne chose. Dénoncer ces extrémistes, ces intégristes qui apportent une vision néfaste des religions tout en attaquant les libertés individuelles est une bonne chose. Mais va t-il aussi critiquer les athées militants ? ces gens qui ne songent qu'à fonder un monde où tout le monde devraient penser comme eux et qui menacent eux-aussi les libertés individuelles ? Les journalistes de Charlie Hebdo qui dénoncent les pays ayant une religion d'Etat vont-ils aussi dénoncer l'athéisme d'Etat en Chine qui menace aussi les libertés des chinois ?

D'ailleurs j'ai du mal avec cette phrase "un croyant, surtout un fanatique, n'oublie jamais..." j'ai l'impression, mais je me trompe sûrement, qu'il met tous les croyants dans le même sac et fait une généralisation. Mais je me trompe sûrement

Cordialement
P
Vivien,

La mort ? Pourquoi pas. Mais, elle n'a pas mis les armes entre les mains des tueurs.

Merci !