Les valeurs de gauche ne sont pas dépassées

Publié le 11 Février 2016

Dans un sondage paru en févier 2016 pour BFMTV 62% des sympathisants de gauche ont fait savoir que la politique de l'exécutif n'est pas de gauche notamment dans les thématiques d'économie, de fiscalité et de lutte contre le terrorisme apparaissent être traitées au travers d'une politique de droite. On peut comprendre comme le montre Libération.fr dans son sondage pour les primaires à gauche 54 % de sympathisants de gauche veulent que François Hollande soit plus à l’écoute des différentes sensibilités de gauche. C'est sans doute pour cela que 74 % des sympathisants de gauche sont favorables à une primaire qui rassemble tous les candidats potentiels à gauche.

On nous avance alors que l’époque serait au pragmatisme et à un désir de réforme qui traverserait les étiquettes gauche-droite. Chez les sympathisants de gauche qui n'étouffent pas sous la belle religion du pragmatisme qui amène à accepter l'inacceptable, les priorités principales sont l'emploi, la question des inégalités sociales, l’éducation et de l’environnement qui sont les principales priorités de la famille des gauches.

La gauche réaliste est la gauche qui s'est vendue au marché et au grand patronat au lieu de faire une politique de redistribution. Le résultat est visible en Europe, en Allemagne le PSD perd élection sur élection à cause de Gerhard Schröder et de ses réformes jugées responsables de l'appauvrissement de millions d'Allemands, ce qui a amené la désaffection d'une bonne de l'électorat social-démocrate, en Angleterre, Jeremy Corbyn a pris la tête du parti travailliste vu la détestation de ses électeurs du blairisme, en Espagne Pedro Sanchez a une ligne critique vis-à-vis de l'Europe et se base sur sur le poids des fédérations tout en devant faire une alliance avec Podemos, la disparition du PASOK en Grèce est encore plus révélatrice, mais aussi aux États-Unis, où Hillary Clinton doit faire face à la surprise Bernie Sanders qui est financé par des particuliers et qui avec ses valeurs social démocrates qui plaisent aux jeunes et aux membres de la classe moyenne pourrait créer la surprise.

La gauche doit revenir à l'essentiel et l'action du gouvernement doit revenir à l'idéal de la gauche, c'est-à-dire la lutte contre les injustices, les inégalités, le souci de la justice sociale.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article