Petit tour de l'actualité

Publié le 20 Février 2016

Une dépêche de l'AFP du vendredi 19 février 2015 nous montre que le cardinal australien George Pell, préfet du Secrétariat pour l’économie du Vatican, a démenti vendredi des accusations de pédophilie avancées par un journal australien, les qualifiant de totalement fausses.

"Ces allégations sont sans fondement et totalement fausses", a assuré le cardinal dans un communiqué publié par ses services. Selon le Herald Sun de Melbourne, une équipe de police de l'État de Victoria enquête depuis un an sur des accusations portées contre le cardinal Pell selon lesquelles il aurait commis des abus contre 5 à 10 garçons.

Mgr Pell, 74 ans et considéré comme le "ministre des Finances" du pape, estime dans son communiqué que ces fuites "ont clairement pour objectif de porter atteinte (...) à l'Église catholique." Il réclame une enquête publique sur la fuite de ces fausses allégations. Le cardinal dément fermement toute mauvaise conduite et il assure que si la police souhaite l'interroger, il va coopérer comme il l'a toujours fait lors de chaque enquête publique.

Déjà accusé d'avoir couvert un prêtre pédophile dans les années 1980, le cardinal Pell doit être auditionné le 29 février par la Commission royale australienne. La SNAP, une association regroupant d'anciennes victimes d'abus sexuels de prêtres, a réagi vendredi, appelant le pape François à suspendre le cardinal Pell. "Plus d'une douzaine de policiers, plus d'un an (d'enquête) et ils disent avoir trouvé cinq à dix victimes présumées du principal adjoint du pape François. C'est assez crédible et sérieux. Pour la sécurité des enfants, le pape devrait suspendre le cardinal George Pell", a estimé dans un communiqué Joelle Casteix, une responsable de SNAP.

Il est heureux de voir sur metronews.fr ce samedi 20 février la mobilisation virtuelle contre le projet de réforme du code du travail. Une pétition, lancée vendredi par Caroline De Haas, également co-initiatrice de la primaire de gauche, avec l'appui d'une dizaine de militants et de syndicalistes, a recueilli en vingt-quatre heures 103,045 supporters. Relayée sur le site Loitravail.lol, elle fait le buzz sur Twitter avec le hashtag #LoiTravailNonMerci. son but est d'"interpeller la ministre et lui demander de renoncer à ce projet" dont les similitudes avec les revendications sont plus que visible. Je vous mets en dessous la pétition si vous voulez la signer.

Libération.fr dans une tribune nous montre avec l'OCDE à l'appui qu'une législation protectrice des salariés n’influe pas sur la destruction ou la création de postes. Le gouvernement aurait peut être du voir cette réflexion de l'OCDE plutôt que de remettre en cause les acquis sociaux. À commencer par les 35 heures, que le texte vide un peu plus de sa substance, tout en faisant mine de ne pas y toucher. Même chose pour la protection des salariés contre les licenciements abusifs et le droit à la réparation, tout autant égratignés. C'est une mauvaise loi, car le code du travail doit défendre l'emploi et protéger des travailleurs, et non pas favoriser les licenciements et la baisse des revenus.

Le cardinal Pell choisit un mauvais système de défense et devrait démissionner pour assurer sa défense, tandis que par la loi du travail du gouvernement français choisit de faire le programme du MEDEF plutôt qu'un programme volontaire et de gauche.

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités

Repost 0
Commenter cet article

Françoise 27/02/2016 13:48

Je crois pas que l'OD le déteste tant que ça, sinon, elle n'aurait pas appuyé sa candidature.
Car tu sais bien que l'élection dépend aussi de l'OD en grande partie. F1 n'a pas le courage de défaire la prélature. Peut-être parce qu'il a peur, mais aussi parce qu'il a été mouillé avec eux en tant que cardinal et continue d'y être en tant que pape.
Moi aussi j'aurais viré les groupes de la Nouvelle Evangélisation qui ont tous en commun un appétit pour le pouvoir et l'argent et des crimes à la pelle. Mais s'il ne le fait pas, c'est qu'il mise sur eux et reste un conservateur et non un progressiste.
L'autre jour, je lisais un article de Gabriel Ringlet qui tout en tentant de défendre F1, reconnaissait que la pédophilie dans l'Eglise ne tient pas de l'erreur de parcours mais est quelque chose de très enraciné depuis toujours. Le souci c'est que ce n'est que face à la justice pénale et à la pression des victimes qu'il y a reconnaissance du crime. Et tout est fait pour que les diocèses ne dénoncent pas les prêtres pédophiles mais perpétuent la tradition de non dénonciation.
Toujours se rappeler que l'Eglise se vit sous le totalitarisme et n'entend pas se démocratiser ni dépendre de la justice pénale. Elle ira contre les réformes jusqu'à ce que le TPI monte un procès et finisse par liquider l'institution. Pour tenter d'empêcher le processus qui leur pend au nez si je puis dire, la Curie s'organise autour des groupes intégristes. L'unité n'a pour but que d'empêcher le jugement TPI et s'appuyer à nouveau sur suffisamment de classes dirigeantes pour ne pas imploser de l'intérieur. Il faut de l'argent aussi pour payer les procès pour pédophilie et malversations financières. La Curie a décrété récemment qu'un enfant violé, abusé par un prêtre valait 6000 euros maximum. Tu te rends compte? Une vie d'enfant totalement ruinée vaut pour le Vatican 6000 euros. Y a des fois où tu te dis qu'ils n'ont vraiment pas de conscience morale, les hauts prélats. Et après, ils viennent nous faire la leçon...

paroissiens-progressistes 27/02/2016 19:08

Françoise,

Au contraire, l'OD déteste les Jésuites et veulent les détruire. D'ailleurs Escriva de Balaguer, son fondateur les a créés pour cela. Un pape Jésuite n'était pas pour leur plaire. Le pape François a naïvement cru que l'OD le suivrait, et s'est fait trahir par 2 membres de l'OD qui ont divulgué des informations lors de Vatileaks 2. D'un appui comme celui-ci personne n'en veut. S'il veut réformer, il n' pas besoin de l'OD. Malheureusement, il pense avoir besoin de leur argent.

La faire aller devant le TPI, pourquoi pas ? Cela permettra d'en finir avec l'OD. 6000 euros pour un enfant, mais c'est ignoble. N'ont-il donc aucune valeur, aucune âme ? Les enfants méritent mieux qu'un tel mépris. L'Eglise mériterait de faire banqueroute pour son manque de compassion.

Merci !

Françoise 27/02/2016 01:46

J'ai appris ces jours-ci que le fameux cardinal Pell était aussi un proche proche opusien. On comprend mieux pourquoi il est ministre des finances du Vatican maintenant. Pourtant l'OD devait être soit disant débarquée sous d'autres cieux...mais finalement, on reprend d'autres têtes moins identifiables et hop!

paroissiens-progressistes 27/02/2016 11:12

Françoise,

Le pape François a fait une erreur vouloir que l'Eglise soit unie, c'est là son erreur. Car les progressistes et les conservateurs sont irréconciliable, ils ne pourront jamais travaillé ensemble. Naïf, non, trop consensuel non. Pire encore l'OD le déteste et ne fera rien pour qu'une réforme marche.

Moi si j'avais été à sa place, j'aurais déjà viré le RC, les LC, l'OD et le CN. Plus intéressés par l'argent et au recrutement bourgeois, ils ne sont pas à l'image de l'Eglise pauvre pour les pauvres voulue par le cardinal Lercaro. Ils sont trop occupés à chasser les divorcés remariés, et les homosexuels de l'Eglise, plutôt que de voir la misère des travailleurs partout dans le monde. Ce qui n'est pas étonnant vu qu'ils sont financés par ceux qui les exploitent.

Merci !

Françoise 27/02/2016 10:52

Je crois surtout Taï que l'OD tient le Vatican par les finances depuis l'affaire Ambrosiano. Et sa banque préférée Santander a des parts dans plein de trucs liés à l'IOR mais aussi aux différentes mafias mondiales. Je lisais l'autre jour un article de Betty Clermont sur la priorité vaticane de conserver des actifs bancaires à tous prix, même si ça doit encore coûter de nouvelles victimes. La journaliste est très informée sur ces sujets apparemment et elle avait fait un bouquin sur l'implantation de l'OD aux US avec l'objectif comme partout ailleurs de monter des dictatures religieuses et de contrôler les sources énergétiques, comme ce que tente actuellement l'OD en France (General Electric, Veolia, Bouygues Energie).
Perso, je pense que F1 n'est pas mieux que les autres. Il fait juste des effets de manches pour faire croire à un changement. C'est tout.

paroissiens-progressistes 27/02/2016 09:06

Françoise,

Le problème c'est que l'OD a réussi à faire croire qu'elle était spécialisée dans les finances, mais quand on regarde de plus près, ce n'est pas le cas. D'ailleurs, à un certain moment on a voulu faire un dégraissage du personnel civil du Vatican, le pape François s'y est opposé, en poussant les évêques et les cardinaux à baisser leur train de vie, ce qui n'a pas été un grand succès vu le cardinal Pell. L'OD soutiendra toujours les élites, et s'opposera à toutes réformes. Un conseil que l'on peut donner au pape François est que pour réformer, on ne garde pas ceux qui n'en veulent pas.

Merci !