3e anniversaire de pontificat : le pape fait distribuer un "Évangile de la miséricorde"

Publié le 13 Mars 2016

cath.ch nous montre qu'au troisième anniversaire de son pontificat, lors de l’Angélus du 13 mars 2016, le pape François a fait distribuer aux fidèles un Évangile de poche de saint Luc, intitulé "Évangile de la miséricorde". Des bénévoles, mais aussi des personnes âgées de Rome ont distribué 40’000 exemplaires aux nombreux pèlerins rassemblés place Saint-Pierre.

Au terme de la prière mariale de l’Angélus, le pape François a fait distribuer gratuitement un Évangile de poche aux fidèles rassemblés place Saint-Pierre, comme il l’avait déjà fait plusieurs fois. Cette fois, il s’agit de l’Évangile de saint Luc lu chaque dimanche de cette année liturgique. L’édition a été intitulée "l’Évangile de la miséricorde de saint Luc". En effet, c’est l'évangéliste qui se fait appeler Luc qui a rapporté la phrase de Jésus : "Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux", qui a inspiré le thème du Jubilé de la miséricorde.

Chaque copie contient également un extrait de la bulle d’indiction du jubilé, la prière pour l’année sainte, et la liste des œuvres de miséricorde corporelles et spirituelles. "Ce serait beau que vous les appreniez par cœur, comme cela, c’est plus facile pour les faire!", a indiqué le pape aux fidèles, tel un maître d’école bienveillant donnant ses consignes à ses élèves.

Aidés de bénévoles du dispensaire pédiatrique Sainte-Marthe au Vatican, un millier de personnes âgées de Rome ont étés invitées par le Conseil pontifical pour la famille à distribuer les 40 000 exemplaires de ce mini Évangile. "Comme ils sont méritants, les grands-pères, et les grands-mères qui transmettent la foi à leurs petits-enfants", s’est exclamé le pape. Ceux qui "nous ont transmis la vie et transmettent à leurs enfants et petits-enfants les valeurs les plus belles et les plus grandes", a expliqué pour sa part l’aumônerie apostolique, à l’initiative du projet, transmettent à présent "l’héritage le plus précieux, l’Évangile de Jésus".

Commentant l’Évangile du jour qui fait le récit de la femme adultère, le pape a expliqué que cette dernière "nous représente tous, pécheurs, c’est-à-dire adultères devant Dieu, traîtres de sa fidélité." L’expérience de cette femme, a-t-il ajouté, "représente la volonté de Dieu pour chacun de nous: non pas notre condamnation, mais notre salut à travers Jésus". Dieu "ne nous identifie pas au mal que nous avons commis, a insisté le pape, mais veut nous libérer (…). Il veut que notre liberté se convertisse du mal au bien, et cela est possible, vraiment possible avec sa grâce". Après la distribution des livrets, tous les bénévoles ont pu passer la Porte sainte de la basilique Saint-Pierre.

Il aurait été aussi heureux que le pape François utilise l'exemple de la femme adultère pour parler de la condition des femmes et pas seulement pour représenter la communauté de croyants.

Enfin dans LaLibre.be, le pape a aussi à l'occasion de l'anniversaire de ses trois ans du pontificat publié un message sur Twitter invitant les catholiques à prier pour lui. Un signal qui montre que pour le pape François le travail pour réformer l'Église va être difficile surtout quand il doit faire face aux catholiques conservateurs qui sont puissant dans la curie romaine et qui craignent qu'il va mettre fin à l'héritage de Jean-Paul II et Benoît XVI en voulant faire une Église ouverte, qui ressemble à un hôpital de campagne qui accueille tout le monde.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités de l'Eglise

Repost 0
Commenter cet article

M.W 14/03/2016 11:01

Paroissien-Progressiste

Dîtes-mois que pensez-vous ud mouvement interreligieux des jeunes Coexister ?

Cordialement

paroissiens-progressistes 14/03/2016 20:13

MW,

Je trouve le groupe intéressant car il veut le dialogue entre les religions et refuse le prosélytisme. Mais nous devons voir ce que cela va donner sur le long terme.

Merci !