Les manifestations contre la loi du travail : une mobilisation très réussie

Publié le 9 Mars 2016

Les manifestations contre la loi du travail : une mobilisation très réussie

Ce mercredi 9 mars est un jour crucial pour voir si le mouvement contre la loi du travail est porteur, et grâce à la page twitter de Caroline De Haas on peut voir qu'il est porteur. Le gouvernement pensait que la pluie échauderait les manifestants, ce n'est pas le cas. Ne pouvant pas aller à celle de mercredi, j'ai tenu malgré tout à soutenir le mouvement sur le site Loi travail, non merci en manifestant symboliquement.

Pour un coup d'essai, c'est pas mal. La mobilisation est des plus encourageante : à Compiègne 1000 personnes, Sourcieux (village du Rhône) 15 personnes, Calais 500 personnes, Mont de Mardan 500 personnes, Châteauroux 1600 personnes, Arras 400 personnes, Mont de Marsan 500 personnes, Pamiers 1000 personnes, Perpignan 3000 personnes, Rennes 5000 personnes, Marseille 5000 personnes, Grenoble 15 000 personnes, Le Mans 7000 personnes, Mâcon 280 à 300 personnes, Boulogne 700 personnes, Valenciennes plus de 1000 personnes, Dunkerque 350 personnes, Cambrai une centaine de personnes, Lille plus de 3000 personnes (La rue nationale est noire de monde), Rouen 10 000 personnes, Angers 4500 personnes, Toulouse 20 000 personnes, Saint-Nazaire 3500 personnes, Nantes 10 000 personnes, Reims 2500 personnes, Niort 1500 personnes, Chambéry 3000 personnes, Bordeaux 15000 personnes, Nice 5000 personnes, Bourg en Bresse 1000 personnes, Lyon 15 000 personnes, Poitiers 6000 personnes et à Paris 80 000 personnes selon l'UNEF, 100 000 selon CGT-FO (La place de la République était noire de monde). Rajoutons à Limoges, 3000 manifestants ont défilé dans le centre-ville. Ils étaient 1 900 à Pau et 1 400 à Bayonne.

Même les chiffres donnés par la police même s'il sont moins élevés s'avèrent flatteurs : 10 000 personnes mobilisées à Toulouse, 4500 à Rouen et Rennes, 5000 à Marseille, 3000 au Havre, 10 000 à Nantes, 6000 à Lille, 7000 à Lyon, 9500 à Bordeaux, 27 000 à 29 000 à Paris. Entre 400 000 et 500 000 personnes ont manifesté en France contre la loi El Khomri, selon FO et l'UNEF. Devant cette mobilisation, l'UNEF appelle à une nouvelle journée d'action le 17 mars. D'ailleurs le mouvement n'est pas fini et d'autres journées de mobilisation sont prévues les 12 et 31 mars. Les jeunes sont prêts à lutter jusqu'au retrait du projet de loi travail et des pancartes demandaient la séparation des pouvoirs entre le Medef et l'État à Paris.

Il ne faut pas s'inquiéter de l'équité des journaux télévisés qui minoraient déjà le nombre de manifestants et essayait de faire croire que les jeunes sont manipulés, tout en mettant bien en avant les incidents à Rouen et à Lyon pour montrer qu'ils sont des sauvages. Enfin, on amène les économistes qui n'ont pas su prévoir la crise de 2008 nous dire que c'est bien d'être précaire. Pendant ce temps le gouvernements n'écoute pas. Faut-il plus de monde pour que le gouvernement devienne enfin socialiste ? Sans doute.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités

Repost 0
Commenter cet article

Françoise 09/03/2016 21:00

Coucou! Nous étions un peu plus de 2000 à Pau à la manif. Manif calme, bon enfant malgré les averses et le froid. Tous les âges étaient présents. Une première mobilisation sympa.

paroissiens-progressistes 10/03/2016 13:47

Françoise,

Espérons que cette mobilisation fasse naître aussi un autre visage à la gauche et qu'elle mobilise encore plus la prochaine fois.

Merci !