Une actualité bien chargée : le Vatican veut mieux choisir les évêques et Nuit Debout veut préparer un portail qui proposera toutes ses initiatives tandis que la manifestation contre la loi se voit prise en otage par des casseurs

Publié le 14 Avril 2016

BFMTV.com nous montre le mercredi 13 avril 2015 que les neuf cardinaux conseillers du pape François ont examiné les critères pour choisir des candidats appropriés au poste d'évêque, dans le cadre d'une réunion du "C9" de lundi à mercredi, a indiqué le porte-parole du Vatican, Federico Lombardi.

Le C9 rassemble neuf cardinaux, représentant tous les continents. Ils conseillent le pape argentin sur la réforme de la curie, le gouvernement du Vatican, mais ont également souhaité aborder cette question, cruciale pour l'avenir de l'Église catholique. Le manquement à leurs devoirs de la part de certains évêques a été pointé du doigt après l'étouffement de scandales de pédophilie et de corruption au cours des dernières décennies. Des dizaines d'entre eux ont été démis ces dernières années par Benoît XVI et le pape François.

Le choix doit se porter sur des pasteurs et des hommes ouverts plutôt que sur des hommes ambitieux et des courtisans comme à l’époque de Jean-Paul II et Benoît XVI est une bonne chose surtout quand on voit des personnes qui ont fait beaucoup de mal à l’Église comme Mgr Dario Castrillon Hoyos qui a dit dans une lettre à Mgr Pican : «Vous avez bien agi et je me réjouis d'avoir un confrère dans l'épiscopat qui, aux yeux de l'histoire et de tous les autres évêques du monde, aura préféré la prison plutôt que de dénoncer son fils-prêtre».

L’OBS nous montre ce jeudi 14 avril que lors de l'Assemblée générale du mercredi soir, la commission numérique de Nuit debout a détaillé ses projets, dont un portail qui rassemblera toutes les initiatives du mouvement citoyen.

Préparer un portail qui proposera toutes les initiatives de Nuit debout dans le monde. Tel est le projet actuellement en préparation par la commission numérique de ce mouvement ayant germé place de la république à Paris, le 31 mars dernier. Pour ce faire, une cinquantaine de développeurs web, tous bénévoles, ont pris part à l'initiative et travaille d'arrache-pied pour mettre le plus rapidement possible cette plateforme sur la toile. Tout en amplifiant la présence du mouvement sur les réseaux sociaux.

Ce jeudi a eu lieu une manifestation contre la loi du travail de la part des lycéens à Paris, Montpellier, Toulouse, Rennes, Nantes et bien d’autres villes dans une ambiance bonne enfant comme on pouvait le voir à Toulouse. Le matin des étudiants à Rennes avaient déménagé les dossiers du MEDEF et bloqué un McDonald. Malheureusement des casseurs en marge des manifestations notamment à Paris, Montpellier, Nantes et Rennes sont venus troubler les choses et la police a répondu trop rapidement aux jets de projectiles mettant ainsi en danger des manifestants qui n’avaient rien à voir. Dommage, car ces casseurs prennent en otage une manifestation qui mérite mieux que cela.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités

Repost 0
Commenter cet article

M.W 14/04/2016 20:19

Paroissien-Progressiste

Dîtes-moi mon ami, que pensez-vous de la politique du pape Benoît XVI pour lutter contre les prêtres pédophiles ?

Cordialement

paroissiens-progressistes 16/04/2016 09:28

M.W,

La politique de Benoît XVI allait dans le bon sens, mais je la trouvais un peu molle, c'est tout à normal, car la curie qu'il avait choisi préférait sauver le clergé au lieu des victimes. On se souvient des amalgames de Bertone entre pédophilie et homosexualité, ou bien Castrillon de Hoyos pour qui un évêque ne devait pas livrer un prêtre pédophile. Avec ça, on ne pouvait pas aller bien loin.

Merci !