Le cardinal Sarah veut que les chrétiens luttent contre les attaques du diable contre la famille ?

Publié le 21 Mai 2016

CatholicHerald.co.uk nous apprend le jeudi 19 mai que prenant la parole à la National Catholic Prayer Breakfast à Washington DC, le cardinal Sarah, responsable de la commission de la liturgie du Vatican, a déclaré que le monde était "de plus en plus coupé de Dieu par le colonialisme idéologique". Si monde s’est coupé de Dieu, c’est aussi un peu de la faute de l’Église qui ne sait livrer de lui qu’une image terrible.

Le cardinal a dit que le diable veut détruire la famille, afin de rendre plus difficile aux gens d'entendre "la Bonne Nouvelles de Jésus-Christ : le don de soi, l’amour fécond." Cette parole n’a pas beaucoup d’amour fécond. Il dit aussi les chrétiens doivent combattre les idéologies qui nient l'importance des enfants ayant une mère et son père. Les études de genre ne sont pas une idéologie ni une théorie et elles n’ont jamais nié l’hétérosexualité, elles permettent de comprendre que d’autres sexualités existent et qu’elle ont aussi leur place dans la société en pleine égalité.

Il a dit le divorce, la cohabitation et le mariage gay "causent des dommages aux petits enfants à travers infliger eux un doute existentiel profond de l'amour." "Ils sont un scandale - une pierre d'achoppement - qui empêche les plus vulnérables de croire en un tel amour, et un fardeau écrasant qui peut les empêcher de l'ouverture à la puissance de guérison de l'Évangile." Non, ce n’est pas cela qui empêche les gens d’entendre l’Évangile mais une hiérarchie qui parle des plus vulnérables et s’allie toujours aux élites dominantes qui les exploitent et les trahissent.

Le cardinal Sarah a dit que la légalisation de ces situations, comme les États-Unis le font, ne pouvait pas résoudre les problèmes sociaux. Il était nécessaire de "se battre pour protéger la famille", a-t-il dit. Mais ces problèmes n’ont rien à voir avec les problèmes sociaux, le cardinal devrait savoir que ces mesures sont sociétales et non sociales. Protéger la famille ? Mais il n’y pas un modèle unique. Il existe les familles monoparentales, recomposées et homoparentales. Il faut les prendre en compte.

On pourrait éclater de rire, malheureusement ce cardinal pense réellement ce qu’il dit, à force de voir des complots n’importe où, on devient de moins en moins sérieux à entendre.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités de l'Eglise

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Françoise 22/05/2016 11:14

Que le cardinal Sarah s'interroge sur les dégâts que l'Eglise a infligé depuis des siècles par ses conduites pédophiles aux enfants, par l'enfermement des enfants pauvres, par le vol et la vente des bébés des jeunes filles en difficulté sociale et éducatives...ce serait déjà un grand progrès.

Son discours, on l'entend chez la plupart des intégristes. Et ce n'est pas la prélature que F1 est en train de constituer avec l'aide de l'OD pour la FSSPX qui limitera ce genre de propos.