Le pape brandit un gilet de sauvetage pour alerter l’opinion sur le sort des migrants

Publié le 29 Mai 2016

Le pape brandit un gilet de sauvetage pour alerter l’opinion sur le sort des migrants

Euronews.com nous montre dans son article du dimanche 29 mai 2016 que le pape François a reçu samedi 28 mai au Vatican des enfants de migrants dont les parents sont morts noyés alors qu’ils tentaient de rejoindre l’Europe en traversant la Méditerranée.

L‘évêque de Rome s’est ému du grand nombre d’enfants qui meurent dans les naufrages. Le pape argentin a ensuite montré un gilet de sauvetage orange en expliquant qu’un sauveteur le lui avait remis en pleurant et que “beaucoup d’enfants sont en danger”.

Il a ensuite raconté ce que l’homme lui a dit. “Père, j’ai échoué” aurait ainsi dit le sauveteur en s’adressant à lui. “Il y avait une petite fille dans les vagues, je n’ai pas réussi à la sauver, juste le gilet de sauvetage. C’est le gilet de la petite fille.”

Les conditions climatiques clémentes de ces derniers jours ont poussé un grand nombre de migrants à tenter la traverser et dix mille personnes ont été secourues la semaine dernière à proximité des côtes de la Libye. Dans le même temps, trois naufrages ont eu lieu et les bilans font état d’au moins 70 morts et des dizaines de personnes disparues.

Le pape François souhaite que la compassion sorte, en montrant que les demandeurs d'asile ne sont pas dangereux, alors qu’en Allemagne on s’inquiète de la progression des agressions contre les réfugiés. Difficile de proclamer un message d’amour, dans des sociétés devenues égoïstes ne voyant que midi à leur porte, pourtant le pape ne perd pas espoir et qui sait cela peut être communicatif.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités

Repost 0
Commenter cet article