Les fidèles qui occupaient une Église de Boston seront expulsés

Publié le 20 Mai 2016

Les fidèles qui occupaient une Église de Boston seront expulsés

Periodistadigital.com nous montre dans son article du vendredi 20 mai qu’au cours des 12 dernières années, l'église de St. Frances Xavier Cabrini à Scituate, près de Boston, n'a pas été vide pour un seul instant. 24 heures par jour, 7 jours par semaine, un groupe de paroissiens a tenu une veillée à l’intérieur du bâtiment pour empêcher sa vente par l'archidiocèse de Boston, pour aider ce dernier à payer les énormes factures de l'Église catholique par rapport à son longue histoire d' abus sexuel à l’encontre des enfants dans cette ville qui a motivé le tournage film oscarisé "Spotlight".

Les enfants ont dormi dans la sacristie, les repas ont été distribués sous les fenêtres, ils ont proclamé des prières et allumé des bougies en ce lieu. Mais cela ne va pas durer beaucoup plus longtemps. Selon la presse locale, après que la Cour suprême a refusé d'entendre un appel contre une décision antérieure de la cour, les paroissiens doivent maintenant quitter les lieux, et tiendront un office d'adieu le 29 mai. Un groupe d'une centaine de paroissiens (qui a occupé l'église depuis 2004) est en train de se préparer pour se battre. "Restons ensemble, tendons nous la main et activons des milliers de catholiques privés de leurs droits qui n’ont plus confiance en l’Église", dit Jon Rogers, le porte-parole du groupe, dans son propos recueilli dans le journal britannique 'The Guardian'.

Selon ses commentaires, ils sont «très déçus» par la décision de la Cour suprême. La possession de St. Frances Xavier Cabrini, située à environ 30 kilomètres au sud de Boston, avec une vue sur la mer, revient aux mains de l'archidiocèse, qui avaient tenté d'expulser les paroissiens comme si ils étaient des intrus, alors qu’ils s’en réclament.

En 2004, l'église a été mise sur une liste d'environ 70 propriétés catholiques de Boston et proche de la ville pour être vendu afin d’aider à payer la facture pour compenser les victimes d'abus sexuels qui se sont produits à cause du clergé. Un an plus tôt, l'archidiocèse a accepté de payer 85 millions de dollars pour régler les différends sur près de 550 revendications. L’an dernier, le journal "Boston Globe" a publié une enquête exhaustive dans laquelle il a dit qu’au moins 571 prêtres ont été accusés d'abus sexuels sur mineurs.

Le scandale a secoué l'Église et, après ces révélations, la proportion de catholiques qui assistent régulièrement à la messe est descendue en flèche comme les dons à l'Église, qui étaient en chute libre. Selon la déclaration de Rogers, l'archidiocèse voulait vendre les églises pour renflouer les caisses épuisées par la recrudescence des cas d'abus sexuels.

Avant que tout cela arrive, un paroissien s’est glissé mercredi dans St. Frances Xavier Cabrini et a commencé une occupation qui a ajouté plus de 4200 jours à celle-ci. Depuis l'archidiocèse a invité les occupants à se retirer et à rejoindre la plénitude de la vie paroissiale. Difficile quand on ne croit plus en ceux qui la dirige.

Comme le montre The Guardian cela est des plus improbables. "Cette église na a été volé, on ne peut pas nier ça. L'archidiocèse voit la valeur de la propriété au lieu de la valeur des personnes", a déclaré Rogers. "Lorsque nous avons commencé, nous avons fait deux promesses. La première consistait à épuiser tous les niveaux de recours disponibles. Nous avons rempli ce but. La deuxième promesse était que cette communauté, qui s’est réunis pour se battre pour protéger notre maison spirituelle, irait, avec ou sans l'archidiocèse de Boston".

Encore une fois, c’est aux fidèles de payer les erreurs de la hiérarchie qui aurait du livrer les prêtres pédophiles à la justice au lieu de les couvrir, mais Boston Herald nous annonce une bonne nouvelle puisque Jon Rogers a déclaré que le groupe formera une nouvelle église, appelée l'Église catholique indépendante inclusive à tous, à Scituate et dans l'un des trois emplacements possibles situés à cinq minutes de l'église existante. La transition sera annoncée le 29 mai après le dernier office dans l’église St. Frances Xavier Cabrini, et les paroissiens ont accepté de quitter l'église dans les deux semaines à partir d'aujourd'hui.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités de l'Eglise

Repost 0
Commenter cet article