Pédophilie : Mgr Vingt-Trois appelle des victimes de Mgr Anatrella à porter plainte

Publié le 14 Mai 2016

Comme nous le montre BFMTV.com ce samedi 14 2016 il assure ne pas pouvoir agir en son propre chef. L'archevêque de Paris, le cardinal André Vingt-Trois, encourage les personnes qui estiment avoir été victimes d'abus sexuels de la part de Monseigneur Tony Anatrella à porter plainte contre ce prélat, a indiqué son diocèse dans un communiqué vendredi soir.

Plusieurs médias ont fait état récemment de nouvelles accusations à l'encontre de ce prêtre du diocèse de Paris, alors que des affaires de pédophilie et d'agressions sexuelles minent l'Église de France depuis des semaines. Selon Mediapart, un homme l'accuse de lui avoir fait suivre à son cabinet parisien pendant 14 ans, jusqu'en 2011, une "étrange thérapie, qui s'est acheminée progressivement vers des touchers 'à travers les habits ou sur la peau' et des masturbations".

Dans un communiqué diffusé vendredi par ses services, le cardinal Vingt-Trois indique bien avoir reçu via un prêtre "le témoignage écrit, mais anonyme, d'un patient majeur du Père Anatrella". Invitée à rencontrer l'official, le juge ecclésiastique du diocèse, "cette personne n'a pas donné suite", relève l'archevêché. C’est troublant de voir qu’un homme accuse le père Anatrella et de ne rien faire pour qu’il témoigne même s’il n’a pas donné suite. Fin avril, un autre prêtre parisien a rencontré le cardinal Vingt-Trois "en disant connaître le témoignage d'autres personnes", selon le diocèse. Et il n’a toujours rien fait ?

Le père Anatrella avait déjà fait l'objet d'une plainte pour attouchements sexuels en 2006, classée sans suite par le parquet de Paris l'année suivante, rappelle le diocèse. L'archevêque de Paris a réuni vendredi son "conseil presbytéral" au sujet de la pédophilie, afin notamment de mettre en œuvre les mesures de lutte contre les abus sexuels annoncées par la Conférence des évêques de France (CEF) le 12 avril.

Se présentant comme "psychanalyste" et "spécialiste en psychiatrie sociale", Tony Anatrella, 75 ans, qui sans être évêque bénéficie du titre de "Monseigneur", est un prélat influent jusqu'à Rome, où il est consulteur au Conseil pontifical pour la famille. Il est aussi chargé de mission sur les drogues et la toxicomanie auprès du Conseil pontifical pour la pastorale des services de santé.

Personnage influent, parfois surnommé "l'analyste de l'Église" et considéré comme un spécialiste de l'adolescence, Tony Anatrella avait été associé à la rédaction de la brochure de la CEF "Lutter contre la pédophilie", publiée en 2003 et rééditée en 2010. Proche de la "Manif pour tous" ces dernières années, il a décrit l'homosexualité comme "un inachèvement et une immaturité foncière de la sexualité humaine". Il fut considéré comme l'un des inspirateurs en 2006 de l'instruction du Vatican invitant à écarter les candidats à la prêtrise qui présenteraient une orientation homosexuelle.

Le cardinal Vingt-Trois aurait pu faire quelque chose avant, maintenant il est bien trop tard pour que les victimes puisse lui faire confiance. Peuvent-elles croire que leur témoignage soit prix en compte alors que Mgr Anatrella est bien placé à la curie romaine et qu’il est un proche de la Manif pour tous. On essayera plutôt de sauver le soldat Anatrella comme on essaye de sauver le soldat Barbarin à Lyon.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités

Repost 0
Commenter cet article

M.W 18/05/2016 13:47

Je conseille à notre amie de lire cette article d'Annie Lacroix-Riz

http://www.reveilcommuniste.fr/article-annie-lacroix-riz-repond-a-l-historien-trotskyste-jean-jacques-marie-biographe-de-staline-55479078.html

Et je lui conseille également d'aller voir la critique qu'elle fait sur son site du livre de Roberts
http://www.historiographie.info/critiques.html

Apparemment ALR nie que Staline ait été antisémite, cela plaira certainement à notre amie qui, d'ailleurs, n'a pas dit ce qu'elle pensait des thèses d'ALR sur l'Holodomor

Cordialement

paroissiens-progressistes 22/05/2016 16:17

Françoise,

Je ne crois pas à la synarchie, mais des patrons ont collaboré avec Vichy, il faut aussi signaler qu'il y avait eu des patrons résistants. Des familles célèbres d'industriels français, notamment les Michelin ou les Peugeot, ont participé à la guerre de l'ombre et en ont payé le prix jusque dans leur chair, de même que des responsables d'entreprise connus, comme Max Heilbronn, administrateur des Galeries Lafayette et spécialiste du sabotage des voies ferrées, ou Robert de Vogüé, dirigeant de Moët et Chandon et animateur d'un réseau de résistance, tous deux arrêtés et déportés dans des camps allemands. Le Conseil national du patronat français a été présidé après guerre pendant deux décennies par Georges Villiers, à qui ses activités antiallemandes valurent un séjour à Dachau. Donc, on ne peut pas les mettre tous dans le même sac.
Merci !

Françoise 22/05/2016 10:45

Merci pour les liens M.W.

La négation de l'antisémitisme de Staline fait partie de mes désaccords avec Annie Lacroix-Riz. De même sur le sujet des purges et goulags. D'autant plus que certains de mes ascendants juifs russes et des ascendants directs de mon compagnon, arméniens les ont subis.
Pour autant, son analyse des collaborations industrielles et bancaires durant la seconde guerre mondiale et de la volonté des deux entités pour prendre le contrôle politique totalitaire de la France, restent juste. On en voit encore la résurgence aujourd'hui.

paroissiens-progressistes 18/05/2016 20:27

M.W,

C'est très intéressant. Ces articles permettent de voir que l'histoire utilisée de façon politique n'est pas bonne.

Merci !

Françoise 18/05/2016 09:54

Olivier Dard a exprimé dans maintes conférences à l'AF ses positions maurrassiennes, tout à fait dans la lignée de l'organisation, comme celle de Ichtus, des groupuscules actuels remettant en valeur la contre-révolution catholique et l'appel pressant au retour d'un régime autoritaire, M.W.
Il n'est pas seulement dans une observation de l'extrême droite mais dans un intérêt idéologique et politique vis à vis d'elle.
Sachant pertinemment que l'extrême droite prend ses origines dans les milieux patronaux et bourgeois, il est donc logique qu'il tente de décrédibiliser les archives policières comme les archives de Vichy, les archives allemandes, anglaises et américaines consultées et citées par Annie Lacroix-Riz sur le sujet du fascisme et de la collaboration du haut patronat (industriels et banquiers) des années 20-30-40. Annie Lacroix-Riz avait proposé il y a quelques années à Olivier Dard un débat public et médiatique sur la question de la synarchie qui n'existe pas. Il n'a jamais donné suite. Curieux, non? Pourtant, ça aurait été intéressant puisqu'il a fait un livre à charge contre la synarchie qui n'est qu'un mythe selon lui. Pour quelqu'un qui est persuadé de son fait, refuser un débat avec des sources argumentées, des archives, c'est franchement dommage. Là, il aurait pu se payer Annie Lacroix Riz et lui montrer qu'elle avait tort sur toute la ligne. Ben non...Elle attend encore qu'il se décide.

Françoise 15/05/2016 21:44

Olivier Dard fait partie de l'Action Française, M.W., au cas où vous ne le sauriez pas.

Je vous livre la preuve en suivant:

http://www.af-provence.com/tag/identite%20nationale%20et%20royale/6

M.W 15/05/2016 10:08

Paroissien-Progressiste

Je ne sais pas si vous allez revoir la page intitulé "la croissance et la créativité au lieu de vivre puérilement sous protection" mais notre amie vient de vous répondre. Comme j'aime bien vous voir faire des débats passionnants, passionnés et idéologisés, je vous mes sa réponse ici au cas où vous vouliez lui répondre :

"Hello Taï

Je vois au jour le jour ce qui se passe dans le milieu industriel de la métallurgie.
Et cela rejoint ce qui se passait déjà au 19ème siècle: guerre constante sur les salaires, pression de plus en plus rude sur les salariés, et encore plus sur les syndicalistes, mise en concurrence massive et éducation-formation uniquement dans le sens des intérêts du patronat.
Cela ne vient pas des US, crois-moi! Le haut patronat français n'a pas attendu la fin de la seconde guerre mondiale pour pratiquer ce genre de politique.
Tu crois que c'était quoi les industriels qui tiraient sur les ouvriers au début du 20ème siècle?
C'était quoi l'exploitation des femmes via les travaux industriels à domicile payés une misère?
C'était quoi les industriels qui recrutaient des enfants par le biais de réseaux mafieux (dont une partie issue de curés mercenaires comme l'abbé Joseph Santol) pour ne pas payer dignement les adultes?
L'objectif a toujours été de maintenir une population ouvrière dans la misère et s'enrichir à ses dépens.
Cela partout en Europe. Pourquoi crois-tu que les industriels espagnols aidés de l'Eglise espagnole vont assassiner et terroriser des ouvriers, familles d'ouvriers dès lors que souhaitant un peu plus de justice et de respect?
Pourquoi on retrouve cela dans les groupes fascistes français de l'entre deux guerres et qu'on retrouvera ça aussi après guerre comme la nécessaire revanche d'un patronat qui a massivement collaboré au nazisme et avec Pétain?
Peut-être le fait de travailler depuis longtemps avec le milieu industriel et de voir ce qui s'y passe, me permet un regard un peu plus aiguisé.
Peut-être les petits journaux internes de l'UIMM, très éclairants sur la politique pratiquée et l'obsession d'écraser les ouvriers par tous les moyens, me montre une réalité à laquelle tu n'as pas accès. Réalité lourde dont tu te méfies?

Et puis, du fait de l'assassinat de mon père, j'ai compris à quel point l'OD avait pénétré les milieux patronaux industriels, financiers et politiques, militaires à un point que tu ne peux même pas imaginer. Qui fait que quel que soit le gouvernement en place, ils sont sûrs d'y avoir une place. Et ces gens là sont issus des groupes cagoulards, de l'Action Française, des milieux collabos industriels, financiers, religieux aussi. Et ils achètent n'importe qui (et bien des socialistes que tu retrouves après comme par hasard dans des gouvernements de droite) et le silence de tous pour leurs propres intérêts.
Quand le chef de service qui a attesté l'empoisonnement de mon paternel à deux reprises nous dit à ma soeur et à moi qu'il sait qui a fait le coup, mais s'il parle, c'est l'hôpital qui perd plus de la moitié de son budget financement de recherches, c'est pas une vue de l'esprit.
Quand les flics locaux qui ont enquêté sur la mort de mon père mais aussi sur les assassinats de ses trois autres confrères opusiens sont freinés et intimidés pour stopper l'enquête parce qu'ils ont reçu des menaces du ministère de l'Intérieur lui-même dont l'OD se flattait à l'époque d'être proche, y a de quoi se poser des questions, non?
Quand tu retrouves des gens de l'OD renouant avec les petits enfants voire les arrières-petits enfants des cagoulards, des collabos, puis les descendants des pontes de l'OAS, tentant des OPA idéologiques à St Cyr (mon oncle y était colonel donc j'ai eu des infos de terrain sur le sujet), ben tu vois, sans aller dans le complot, y a quand même des convergences qui me laissent sacrément dubitative quant à un mythe...
Quand tu vois les tentatives de réhabilitation successive des industriels et banques collabos depuis les années 80, la privatisation redonnée comme par hasard par Mitterrand, quand tu vois les mêmes industriels et banquiers qu'hier pratiquent les mêmes politiques que celles qui ont amené Pétain et le nazisme, ça te pose pas question?
Quand j'entends le pdg de Air-France KLM demander la casse du code du Travail et la réintroduction du travail des enfants pour relocaliser les industries françaises et multiplier les profits et qu'il est applaudi par ses pairs très vivement, je ne peux pas ne pas comprendre que l'opération est la même que celle qui a toujours prévalu.
Pourquoi crois-tu qu'il y a eu procès de la Cagoule à la Libération mais qu'on retrouve par la suite différents politiques socialistes en lien familial et amical et politique avec des proches de la Cagoule, dont Mitterrand et Védrine par exemple? Pourquoi Jean Filliol n'est jamais retrouvé, malgré je ne sais combien de condamnations par contumace? Et comme par hasard, il passe par les réseaux de l'Oréal...comme l'OD...Pourquoi la famille Bettencourt se scinde en deux camps opposés: l'un facho et réac toujours lié à la Cagoule pourtant disparue mais toujours dans des financements occultes et les pires actions, et l'autre progressiste et antifasciste, indépendante et artiste (je connais très bien cette partie de la famille depuis mon enfance donc je peux en parler)?
Pourquoi en à peine un an, une partie du discours du pdg de Air France KLM a été effectué par Hollande et Valls via la loi Travail?
Pourquoi la fameuse banque Worms lorsqu'elle est reprivatisée passe par Axa détenue par l'OD?
Pourquoi reprend-t-elle des activités glauques amenant au scandale Paneurolife?

Toutes ces situations me posent énormément question.

Si je suis d'accord avec toi sur le fait que la politique néo-libérale US a contribué à ce que nous vivons actuellement d'oppressant, il y a aussi une trahison majeure nationale, laissée en grande partie impunie à la fin de la seconde guerre mondiale et remise à flot très rapidement, puis complètement en selle à l'époque de Mitterrand.
Ce qui explique aussi la politique actuelle de Hollande et sa soumission aux intérêts patronaux et financiers.

Concernant les résistants, s'il n'y eut pas que des communistes, se sont ceux qui ont le plus morflé et le plus insisté pour que nous ayons le système social et les libertés dont nous disposons encore. Pour autant se sont ceux qui ont été les plus nombreux à mourir pour nos libertés, les plus nombreux à être vilipendés et mis à mal par les médias et les politiques. Il fallait à tout prix faire disparaître l'importance des actions de résistance communiste, adopter la vision américaine de la guerre froide pour englober tout communiste dans l'immédiate après-guerre et mener une politique de muselage sur le sujet.
On s'en aperçoit seulement maintenant avec les documentaires formidables de Gilles Perret, tant sur la condition ouvrière que la sécurité sociale mais aussi les reportages menés aux Glières avec les témoignages des quelques résistants encore de ce monde.

Moi je remercie Gilles mais aussi les conférences de Annie Lacroix Riz (qui n'est pas copine ni avec Soral ni Dieudonné ni Meyssan) :
http://lucien-pons.over-blog.com/article-reponse-d-annie-lacroix-riz-sur-marine-le-pen-et-le-reseau-voltaire-120023411.html

J'ai beaucoup appris d'eux, de Léon Landini, de Charles Palant, Lucie Aubrac, Madeleine Riffaud, Germaine Tillion.
Et je continue d'avancer, de pouvoir faire des liens dans l'enquête de l'assassinat de mon paternel et ses confrères avec des informations que je découvre au fil du temps.

Bonne fête de Pentecôte!"

Cela dit cette remarque sur Lacroi-Riz m'interpelle : si elle n'est pas pote avec Meyssan et Dieudonné pourquoi donc à t-elle accepté de publier des articles sur le Réseau Voltaire et pourquoi donc aurait-elle accepté de faire des conférences en compagnie de ces messieurs... D'ailleurs dans cet article elle ne désavoue pas le Réseau Voltaire : elle dit qu'elle n'est pas engagé avec lui mais elle ne le désavoue pas vraiment...

Et quant à sa remarque sur Olivier Dard... sur quoi elle se base pour dire qu'il est un facho d'extrême-droite ? Mais bon j'ai vu son interview sur le site du Pôle de Renaissance du Communisme (où l'on trouve des articles où elle tente de réhabiliter Saline...) où elle déclare que l'analyse marxiste de l'historie est la bonne, la seule, la vraie et que les historiens qui refusent cette analyse sont des privilégiés du système qui refusent de le critiquer. En gros soit on pense comme elle soit on est fasciste ou aveuglé par notre classe sociale mais il n'y a qu'elle qui peut avoir raison bien évidemment...

Intolérante, idéologue, incapable d'accepter la critique, je comprends mieux qu'elle soit l'historienne préférée de notre amie.

En attendant votre réponse , mon ami Paroissien-Progressiste, je vous dis

Cordialement

M.W 15/05/2016 23:44

Ainsi donc, Olivier Dard serait un méchant fasho d'extrême-droite car il y a une interview de lui sur le journal de l'AF. Or en quoi accepter une interview d'un journal d'extrême-droite prouve que l'on est soi-même d'extrême-droite ? D'autant plus qu'il a accepté d'être interviewé par le blog anrpapriak et son interview a été reprise par Rue89 qui est très loin d'être d'extrême-droite http://rue89.nouvelobs.com/2014/02/06/dites-nauriez-besoin-dune-petite-revision-6-fevrier-1934-249703. D'autres part dans cette interview il ne dit pas qu'il est d'extrême-droite ni même qu'il a de la sympathie pour l'AF alors que Lacroix-Riz montre dans certains de ses articles une estime pour Staline.
Et si Olivier Dard doit être d'extrême-droite parce qu'il a accepté d'être interviewé par le journal de l'AF, pourquoi Lacroix-Riz ne doit pas être considérée comme étant amie avec Meyssan alors qu'elle a écrit six articles sur son site en sachant que le dernier date de novembre 2015 et porte sur la critique du documentaire Apocalypse Staline en sachant encore que son argumentaire est une véritable réhabilitation du Petit Père des Peuples, notre amie connaît-elle sa négation de l'Holodomor ?

Cordialement

M.W 15/05/2016 21:10

Paroissien-Progressiste

Tiens je pensais que vous répondriez à notre amie, je vous ai mis sa longue tirade...

Bref vous avez fait une erreur, les historiens de garde ne sont pas ceux qui critiquent les partisans du roman national comme Deutsch ou Buisson mais ce sont ces-derniers. En fait historien de garde est une expression employée par les historiens sérieux pour qualifier les partisans du roman national nuance.

Et je rappel un truc : Lacroix-Riz dit qu'elle n'a que publié des articles sur le Vatican sur Réseau Voltaire mais elle "oublie" qu'elle en a publié d'autres articles (6 en tout) dont le dernier date de novembre 2015 et vise à réhabiliter Staline mis à mal par le documentaire Apocalypse Staline.

Dîtes-Paroissien-Progressiste, vous en pensez quoi d'Olivier Dard

Cordialement

paroissiens-progressistes 15/05/2016 18:46

M.W,

Meyssian est un ancien du PRG, qui est maintenant proche de l'extrême droite, car elle le soutien dans ses délires complotistes. Et vu que c'est un ancien de gauche et un complotiste, Lacroix-Riz préfère se lier à lui qu'aux "historiens de garde" qui critiquent actuellement le retour au roman national, l'histoire patriotique et politique.

Lacroix-Riz fait une erreur, l'analyse marxiste ne voit l'histoire que dans un sens, sans voir les évolutions réelles de la société, c'est pour cela que l'histoire utilise l'archéologie, la biologie, l'architecture, l'anthropologie, la philosophie, l'histoire politique, économique et sociale. L'histoire est vaste et elle mérite qu'on ne la limite pas.

Merci !

Françoise 15/05/2016 01:11

Maintenant que F1 vient de créer une structure pour juger les évêques et archevêques ayant favorisé et protégé des prêtres et religieux pédophiles, tout le monde se refile la patate chaude et tente de se dédouaner à bon compte. C'en est presque pathétique.
Bon, on remonte quand à l'affaire di Falco?

M.W 18/05/2016 17:57

Paroissien-Progressiste

Parfait, merci de votre réponse, je me demande ce que pense notre amie des historiens que vous avez cité, ils ne sont pas maurassiens, eux, si je ne m'abuse.

Cordialement

paroissiens-progressistes 18/05/2016 15:17

MW,

Il y a aussi pour critiquer la synarchie : Jean-Noël Jeanneney avec L'argent caché : milieux d'affaires et pouvoirs politiques dans la France du XXe siècle en‎ 1984 et IAlfred Sauvy avec De la rumeur à l'histoire en 2012. Et eux, n'ont pas les attaques que subit Olivier Dard.

Je ne suis pas fan d'Olivier Dard, mais ses ouvrages sont intéressants, j'ai plutôt une préférence pour Jean-François Sirinelli.
Il y aussi les ouvrages de Serge Bernstein et Pierre Milza avec lequel il a fait Dictionnaire historique des fascismes et du nazisme.

Merci !

M.W 18/05/2016 12:16

Paroissien-Progressiste

A votre ami sur quels sources se basent les autres historiens qui contestent l'existence de la synarchie ?

Ensuite si le simple fait qu'Olivier Dard face partie de l'AF fasse de lui un homme en qui il ne faut pas avoir confiance pourquoi donc ferions nous confiance à Annie Lacroix-Riz qui fait partie d'un mouvement ouvement stalinien et qui affirme ouvertement qu'elle nie l'implication de Staline dans l'Holodomor ? et qui écrit des articles où elle montre ouvertement son admiration pour Staline ? Et puis refuser de faire un débat avec quelqu'un peut aussi vouloir dire que l'on refuse de parler avec une personne dogmatique car on sait très bien que cela ne sert à rien, avez-vous lu ce qu'ALR pensent des historiens qui ne sont pas d'accord avec elle ? Je l'ai lu et croyez-moi elle est très sectaire et dogmatique : si un historien n'est pas d'accord avec elle c'est un idiot. Et puis pourquoi ferions-nous confiance à une historienne qui prétend ouvertement qu'elle veut réhabiliter l'URSS stalinienne et pas à un historien plutôt Action française ?

D'ailleurs, Paroissien-Progressiste vous ne m'avez pas répondu : que pensez-vous d'Olivier Dard ?

Cordialement

paroissiens-progressistes 16/05/2016 09:03

Françoise,

Le problème, c'est que ces matières d'études ne sont pas faites pour faire de la politique mais comprendre des choses, en les utilisant de manière politique on les dévient de leur sens. Une telle méthode ne voit l'histoire que dans un sens et peut finir par devenir dangereuse puisqu'on l'utilisera pour faire de la propagande, souviens toi de l'utilisation détournée de l'histoire par l'URSS ou l'Allemagne nazie, ou encore actuellement dans la Chine communiste.

Merci !

Françoise 15/05/2016 21:59

Meyssan est un opportuniste qui a dupé pas mal de monde. Pas seulement à gauche.
Annie Lacroix-Riz sait à quoi s'en tenir à son sujet.
L'analyse marxiste prend en compte énormément de domaines, Taï, contrairement à ce que tu crois. C'est pourquoi il y a eu et il y a toujours autant d'intellectuels différents (sociologues, anthropologues, historiens, psys, enseignants, éducateurs spécialisés, juristes) dont tu retrouves la présence assez régulièrement à la fête de l'Huma et sur différents médias. Je ne crois pas qu'Annie Lacroix-Riz limite à la seule histoire, le marxisme. Son collègue Franck Georgi non plus. Si je prends Jean Ortiz que je connais un peu et que j'ai fait venir au centre de formation indus où j'enseigne, c'est la même chose.

paroissiens-progressistes 15/05/2016 17:00

Françoise,

Le pape François peut faire ce qu'il veut, mais pour que cela change il va falloir qu'il nettoie de fond en comble l'Eglise. Travail d'Hercule, surtout avec une curie et des évêques peu engageant sur le sujet de la pédophilie.

Pour di Falco, qui sait ? Après tout ce n'est pas encore fini, nous trouverons d'autres cas.

Merci !