En Arménie, le pape dénonce le «génocide» des Arméniens

Publié le 24 Juin 2016

En Arménie, le pape dénonce le «génocide» des Arméniens

Comme le montre LeMonde.fr le pape François a dénoncé, vendredi 24 juin, le «génocide» des Arméniens en 1915/16 sous l’Empire Ottoman, prononçant pour la deuxième fois ce mot jugé inacceptable par la Turquie. Il s’exprimait devant le chef de l’État, Serge Sarkissian, la classe politique et le corps diplomatique.

«Cette tragédie, ce génocide a marqué malheureusement le début de la triste série des catastrophes immenses du siècle dernier», s’est exclamé au palais présidentiel le pape.

Le mot «génocide» ne figurait pas dans son texte distribué à l’avance. Le pape l’avait déjà prononcé une première fois au Vatican en avril 2015, déclenchant la colère d’Ankara.

Un peu plus tôt, dans la cathédrale d’Etchmiadzin près d’Erevan, le pape avait rendu hommage à la déclaration commune signée en 2001 par Jean Paul II et le chef de l’Église arménienne, Karékine II, dans laquelle ils mentionnaient le «génocide» des Arméniens, mais sans citer le mot. Cette déclaration avait, à l’époque, provoqué la fureur d’Ankara.

La Turquie récuse le terme de génocide pour les massacres de 1915/17 sous l’Empire ottoman, affirmant que les victimes, dans le cadre d’une guerre civile, ont été moins nombreuses et étaient aussi bien turques qu’arméniennes.

Le pape François est très clair; il dit les choses comme elles sont et a utilisé encore une fois le mot génocide pour dénoncer le massacre d’1,5 millions d’Arméniens entre 1915 et 1917 à la fin de l’Empire Ottoman. Même si c’est une visite avec une dimension œcuménique, il n’a pas ménagé la Turquie et c’est une bonne chose.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article