L’Église a-t-elle oubliée le social ?

Publié le 19 Juin 2016

L’Église a-t-elle oubliée le social ?

La question que je me pose est de savoir pourquoi l’Église est inaudible sur la loi travail et à propos des chômeurs. Ne devrait-elle pas se mettre du côté des travailleurs et des chômeurs ? Pourquoi voit-on toujours l’Église être contre un changement sociétal ? Au risque là, de devenir totalement inaudible, ce qui a été le cas avec les soutiens pour la Manif pour tous et les Veilleurs.

Il est incroyable de voir des mouvements comme l’opposition à la loi travail et comme Nuit Debout se faire dédaigner par l’Église qui ne dit rien sur le social. Comment s’en étonner, puisque entre les années 1960 et 1980, la théologie de la libération et les prêtres ouvriers qui ont voulu être proche du vrai public de l’Église les classes moyennes et laborieuses et se sont vu recevoir une complète ignorance ou un vrai mépris.

Lors de la prière universelle, j’ai du finalement demander que l’Église soutienne les travailleurs contre la loi travail défendant leur droit et les chômeurs qui recherchent du travail et veulent vivre dans la dignité, tandis que mon frère a demandé que l’Église parle plus de social, pour lui le manque sur cette question expliquait pourquoi beaucoup ne sentaient pas à leur place dans l’Église.

Le problème est que l’Église ne voit que l’aide aux pauvres dans le sens la charité (donner de l’argent, à manger ou des vêtements) et ne va pas plus loin, alors que les communautés ecclésiales de base ont montré qu’elle doit aussi aider les gens à mieux vivre dans leur société par une solidarité active. Les dons en argent ne font pas tout, il faut une véritable orientation du service autour des travailleurs et des plus pauvres.

Pourquoi une l’Église est aphone sur ce sujet ? La raison est simple, elle s’est reposée sur les communautés nouvelles et les mouvements ecclésiaux au recrutement essentiellement bourgeois, et pour ne pas fâcher ces dernières, elle a mis en avant une culture du compromis qui ne blesse personne, surtout les plus riches, par peur qu’ils ne fassent plus de donation. J’en ai fait la triste expérience, puisqu’on nous a interdit nous chef quêteur de demander davantage d’argent pour la paroisse durant les quêtes suite au chantage de couper les aides aux plus pauvres par les plus riches.

Bizarre que l’Église ne se mette pas du côté du travailleur ou du chômeur ? A-t-elle oublié qui est Jésus ? Le royaume de Dieu annoncé par de Jésus était un programme radical qui engagait les personnes à être solidaire dans la communauté contre l'exploitation et de l'oppression. Dans les béatitudes, la mention des pauvres et les affamés est une déclaration sur leur sort privilégié dans le futur royaume. Il a également partagé ses repas avec les parias et a prôné le partage des richesses.

Selon une de ses déclarations Jésus était un itinérant, sans un foyer ou un lit, et il ne savait pas où le prochain repas aurait lieu. Donc, il a abandonné toute richesse. Il conseille aussi à ses disciples de donner à chaque mendiant et à prêter à ceux qui ne peuvent pas rembourser, il suggère aussi avec humour qu'une personne riche ne peut pas entrer dans le royaume de Dieu alors qu'un chameau pourrait passer à travers le trou d'une aiguille, et il envoie ses disciples sur la route sans argent, sans nourriture, sans vêtements de rechange, ou sans sac pour les transporter.

L’Église loue le pape François et de son message social, mais dans la réalité elle ne fait rien pour vraiment mettre en avant le message social du Christ qui est venu pour les plus petits et non pour les puissants de la Terre, trop occupée à faire un message de compromis qui ne déplaira pas à ses paroissiens riches. L’hypocrisie est là. L’Église ne touche plus son véritable public, les classes moyennes et laborieuses. Et cela ne risque pas de s’arranger. Un petit effort.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Pensées de paroissiens-progressistes

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Françoise 22/06/2016 00:22

Quoi d'étonnant, Taï?
L'institution a toujours préféré l'emprise à l'émancipation.
Il est donc logique qu'elle se positionne toujours pour que les pauvres restent pauvres, les riches riches. Quand on est dans une caste qui s'autoproclame supérieure au reste de l'humanité, il va de soi qu'on ne veut pas que les choses changent.
On peut reparler du fameux Guépard de Visconti et de la citation suivante: "Il faut que tout change pour que rien ne change, et que nous restions les maîtres."
C'est exactement ce qui s'opère depuis le début, au Vatican et plus largement au sein de l'institution cléricale. Pourquoi crois-tu qu'il y a eu répression voire assassinat des individus ayant tenté de rallier des positions plus émancipatrices et évangéliques?

paroissiens-progressistes 22/06/2016 17:55

Françoise,

L’institution n’a pas toujours réussi à s’imposer, son pouvoir est fragile. Elle peut tuer ceux qui lui résiste, d’autre se relèveront pour demander des changements. Le refus d’évoluer amène à disparaitre.

Merci !

Vivien 20/06/2016 22:05

L'Eglise doit donc appeler les riches à se convertir !.....

apobrod 20/06/2016 18:57

Bonjour,
Moi, tout ce que je peux dire, c'est que dans ma paroisse il n'y a plus de prières universelles, car la messe tridentine nous a été imposée par le curé...Pas de social mais beaucoup de dogmes et de "faites ce que je dit mais pas ce que je fait.."
Mais le Seigneur veille!!!....Notre curé en soutane va-être démit de ses fonctions dans quelques jours...Notre paroisse a beaucoup souffert mais je sais que le Seigneur transforme tout mal en bien....Que le bien triomphe avec, comme le dit notre Pape : "Le laïcat en entrée et l'Eglise en sortie..."!!!!

paroissiens-progressistes 21/06/2016 09:11

Vivien,

Attention, le pape François a mis en avant que le Laïcat soit en sortie pour aller vers ceux qui sont loin de l'Eglise mais aussi du devenir de ce monde, et souhaitait que ce soit aussi le cas de l'Eglise. Dans le cas ici, la phrase souhaitant le laïcat en entrée et l'Eglise en sortie, c'est une critique de l'Eglise forteresse qui restait dans son vivier sans sortir de son bastion, et qui chassait le fidèle ne s'y retrouvant pas. Donc, ici le laïcat peut enfin retrouver l'entrée, et l'Eglise doit sortir pour se rendre compte que le monde n'est pas si mauvais.

Je pense qu'elle vous l'expliquera mieux que moi, mais nous savons tous les deux que des fois pour qu'une paroisse soit enfin proche de l’Évangile, elle doit pouvoir changer de prêtre qui n'a pas relu son Nouveau Testament comme vous le dites. Vous l'avez même très bien signalé à la fin de votre commentaire.

Merci !

Vivien 20/06/2016 21:53

"Le laïcat en entrée et l'Eglise en sortie..." ?... J'ai effectué une recherche avec ces mots, et il semble en fait que François préconise "une Eglise en sortie, avec notamment un laïcat en sortie" et non "le laïcat en entrée..." ... Est-ce que je me suis trompé ou fait avoir ?... Autrement, je suis content que votre paroisse soit débarrassée d'un curé qui vous prive de prières universelles et remplace le social par la...bigoterie ?...Avant qu'il ne parte, conseillez-lui de relire son Nouveau Testament !

paroissiens-progressistes 20/06/2016 21:35

apobrod,

Je suis heureux que tu puisse enfin avoir un autre prêtre.

Merci !

M.W 19/06/2016 21:11

Paroissien-Progressiste

EN gros quand l'Eglise condamne le mariage gay vous dîtes qu'elle sort de son rôle car elle fait de la politique puisqu'elle se préoccupe d'une loi promulguée par le gouvernement civil mais quand elle ne dit rien contre la loi travail vous lui reprocher de ne rien dire... contre une loi promulguée elle-aussi par un gouvernement civil. Traduction : vous êtes comme tous les autres, vous acceptez que l'Eglise intervienne dans la vie civile à condition qu'elle aille dans votre sens.

Quant à la compromission de l'Eglise avec les plus riches, bah, cela fait des siècles qu'elle s'est éloignée du message évangélique, non ? comme disait je ne sais plus qui "Le Christ a promit le royaume de Dieu et c'est l'Eglise qui est venue". D'ailleurs, j'aime bien ça phrase sur le chameau et l'aiguille, en gros, il voue une partie de l’humanité à l'Enfer à cause de ses origines sociales, c'est cela aimer tout le monde ?

Sinon à part cela, je suis contre la loi travail qui risque d'aggraver les choses plus qu'autre chose

Cordialement

paroissiens-progressistes 20/06/2016 21:34

M.W,

L'intolérance vient du qu'on fait ne peut pas accepter que l'autre ne puisse pas penser comme soi, mais le problème c'est que nous vivons dans un monde où la différence est une bonne chose et qu'heureusement ce monde n'est pas uniforme tant en idée qu'en opinion. L'intolérance pousse à désirer un modèle uniforme qui broie la personne au lieu de l'intégrer.

L'analyse historique est critique, elle ne peut donc pas émettre d'opinion politique ni religieuse. Elle sert à comprendre pourquoi le monde actuel s'est basé sur telles, idées ou choix, ou en abandonné telles autres. Cela est difficile à comprendre pour ceux qui croient que l'histoire peut servir un dessin politique et religieux. Le sens de son nom est "enquête", quand on fait de la recherche historique on cherche des preuves et des écrits qu'on analyse sérieusement sans se faire piéger par une histoire propagandiste surtout nationaliste ou politique.

Soyons courageux, et si j'ai fait le petit intermède historique c'est pour montrer que l'intolérance est peut-être née avec la culture guerrière.

Merci !

M.W 20/06/2016 21:04

Paroissien-Progressiste

Vous n'avez pas répondu à mes questions, je ne vous ai pas demandé l'origine des conflits mais pourquoi les gens sont si intolérants et pourquoi ils avaient du mal à accepter l'analyse historique de l'histoire

Cordialement

paroissiens-progressistes 20/06/2016 16:56

M.W,

Abandonné mes biens ? Je ne suis pas riche, et je n'abandonnerai pas grand chose. Mais la question est de savoir si Jésus nous fera faire les routes, où s'il utilisera d'autres biais aujourd'hui comme la télévision ou l'ordinateur pour se faire connaitre. Pour le confort du quotidien, cela est plus complexe. On en a sans doute pas besoin, mais tous dans notre fort intérieur nous avons besoin d'un lieu protecteur, avec Jésus qui sait il y aura une autre sorte de protection.

Pour Golias, cela dépendra de votre interlocuteur.

Merci !

paroissiens-progressistes 20/06/2016 14:08

M.W,

Pour Golias, vous pouvez essayer, je ne peut pas vraiment vous dire comment ça va se passer.

Pour les origines de cette conflictualité entre les hommes, cela semble remonter au néolithique plus particulièrement à partir de 10 000 avant J.-C. avec la diffusion de l'agriculture. Les moteurs des conflits sont le prestige, et une course à la puissance et à la richesse qui ne cessera plus. Il émerge aussi des chefs guerriers qui prennent le pouvoir et captent la richesse, ce qui met en place une hiérarchisation sociale. L'histoire nous forge, mais dans le Paléolithique il y avait des violences ponctuelles mais pas de guerre, de plus l''Homo sapiens sapiens s'occupait de ses handicapés, et ils prenaient soin de leurs malades ou de leurs blessés. Ensuite, il vivait dans des sociétés d’abondance. Lorsque les territoires sont riches en ressources, les communautés n’entrent pas en compétition, car elles peuvent moduler leurs comportements de subsistance par l’exploitation de divers types d’aliments.

Merci !

M.W 19/06/2016 22:38

Paroissien Progressiste

Tenez tant que j'en suis dans les questions qui fâchent, est-ce qu'aux yeux de Golias on peut être de droite et être quelqu'un de biens ? Et d'ailleurs, pourquoi est-ce que les gens ont du mal avec l'analyse historique de l'histoire et veulent que les histroeisn en fassent une analyse politique ? et pourquoi les gens ont-ils tant de mal à être tolérant et à accepter les penser des autres ?

Cordialement

M.W 19/06/2016 22:19

Paroissien-Progressiste

Et vous même, seriez-vous capable d'abandonner tous vos biens matériels pour suivre le Seigneur dans une vie de pauvreté ? Seriez-vous capable de renoncer aux ordinateurs, télévisions, canapés et tout autres conforts du quotidien pour suivre le Christ ?

Tenez je me demandais un truc, si un catholique certes progressiste mais monarchiste décidait de poster sur le site de Golias, serait-il bien reçu ou serait-il ostracisé, banni, méprisé, haït et traité de fasho ?

Cordialement

paroissiens-progressistes 19/06/2016 22:05

M.W,

Non, je ne vois pas son rôle politique sur le mariage gay mais le fait qu'elle insiste trop sur le sociétal, où elle a pris un coup de vieux sur le mode de pensée. Jésus ne veut pas non plus le riche à l'enfer, mais il doit se détourner du mauvais usage de l'argent, voir même l'abandonner s'il veut le suivre. Jésus faisait partie de la classe moyenne aisée, il a abandonné toute sa richesse pour annoncer le Royaume de Dieu. D'ailleurs l'enfer n'existe pas, c'est le shéol chez les Juifs, un lieu où les âmes des morts attendaient l'ouverture des cieux au moment du jugement dernier.

Merci !