Pour la loi travail, de nouveaux amendements pour «réaffirmer» le rôle de la branche et Olivier Falorni crie au scandale sur le fait que Civitas soit agréé comme parti

Publié le 29 Juin 2016

Comme le montre Libération.fr la ministre du Travail, Myriam El Khomri a annoncé ce mercredi 29 juin 2016 que le gouvernement allait déposer «de nouveaux amendements» au projet de loi travail, susceptibles, selon elle, de répondre «aux attentes des frondeurs» et visant à «réaffirmer» le rôle de la branche.

«Ce que nous proposons ne modifie en rien l'importance que nous souhaitons donner à l'accord d'entreprise, mais réaffirmera le rôle de la branche», a-t-elle assuré dans une interview au Monde, quelques heures avant un cycle de rencontre avec les partenaires sociaux à Matignon. L'usage de l'article 49-3 n'est «pas un passage en force», a-t-elle ajouté arguant que c'est prévu dans la Constitution donc que c'est légal. Mouais.

D’après ce que nous dit Europe1.fr Jean-Claude Mailly fait savoir que "la branche sera confirmée comme le niveau de négociation" dans les dossiers suivants : "les salaires, les classifications, la formation professionnelle, la prévoyance, l'égalité professionnelle et la pénibilité". En revanche, l’entreprise pourrait l’emporter sur la branche en ce qui concerne "les heures supplémentaires, le travail de nuit et le temps partiel".

Enfin, l’exécutif semble avoir changé de ton, assurent certains députés PS, et serait désormais ouvert à une clarification du texte, plus précisément en ce qui concerne le rôle de la branche professionnelle. Mais c’est encore pas assez protecteur pour le travailleur. Alors que Philippe Martinez, leader de la CGT, estime que la réforme va créer un code du travail pour chaque entreprise, le gouvernement devrait assurer des garde-fous pour garantir certains acquis. Il n’a pas tort, la négociation en entreprise bénéficiera directement au grand patronat. Le gouvernement doit faire encore un petit effort pour répondre aux attentes des travailleurs.

L'institut Civitas, proche de l'extrême droite catholique, est désormais reconnu comme éligible au financement des partis politiques, ce dont s'est ému le député de gauche Olivier Falorni, qui a dénoncé un "scandale" dans un courrier au ministre de l'Intérieur. Considéré comme le bras séculier de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X (FSSPX, traditionalistes lefebvristes), Civitas a vu sa structure de gestion "agréée en qualité d'association de financement" de parti politique, selon une décision parue le 12 juin au Journal officiel.

"Civitas, sorti par la porte, rentre par la fenêtre", a déploré auprès de l'AFP Olivier Falorni (apparenté Parti radical de gauche), alors que l'association s'était vu privée en janvier de la capacité de délivrer des reçus permettant à ses donateurs de bénéficier d'une déduction fiscale. "Le contribuable n'a pas à financer le fonctionnement d'une association qui prône la discrimination, prêche la haine, conteste la démocratie", a ajouté le député de Charente-Maritime. Comme tout parti politique, Civitas, qui s'était illustré lors de la mobilisation contre le mariage homosexuel en dénonçant "l'homophobie", peut désormais recevoir des dons jusqu'à 7500 euros par personne, avec une possibilité de réduction d'impôt de 66%.

"Je ne peux accepter qu'on ait demain des bulletins de vote Civitas alors que cette organisation, prône une théocratie totalitaire, ne s'intègre pas dans le champ d'une république laïque", a poursuivi le parlementaire, qui a écrit lundi au ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, pour dénoncer ce "véritable scandale".

Il n’a pas tort, c’est un scandale. Civitas s’est mis en parti politique, pas pour faire de la politique mais pour lui permettre une déduction fiscale de 66% sur les dons au mouvement. D’ailleurs, voter pour eux serait voter contre la démocratie puisque une revue de juin 2016 l’organisation dit sa haine pour elle : "La démocratie, c'est le mal, la démocratie, c'est la mort, on pourrait ajouter, la démocratie, c'est le mensonge."

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités

Repost 0
Commenter cet article

Françoise 04/07/2016 08:26

Hello Taï

N'oublie pas que F1 comme B16 étaient très liés à JP2 qui était opusien à la base.
Et tous les jésuites ne sont pas forcément opposés à l'OD.
Dans le cas d'espèce, F1 poursuit la même politique que ses prédécesseurs.
S'il était anti OD, il aurait démis l'OD de sa prélature et vidé tout opusien de la direction y compris et surtout financière.
Ce qui n'est absolument pas le cas. Au contraire, il a accentué la position de domination de l'OD. Et cherche à lui adjoindre la FSSPX. Mais aussi d'autres courants de type fondamentaliste.
Donc vois-tu, d'après ces observations, je ne peux pas croire à son opposition à l'OD ni à une quelconque dimension d'ouverture chez lui. Toutes ses actions visent au contraire à renforcer le fondamentalisme et le conservatisme, le pouvoir des plus retors. Le peu d'ouverture, reste comme chez JP2 de la stratégie de communication et un moyen de s'assurer des bonnes grâces médiatiques et croyantes. Et ce qui me consterne c'est de voir que, comme sous JP2, la plupart des croyants se font pareillement illusionner.Certains ont tellement envie d'un pape enfin progressiste (ce que je comprends tout à fait) qu'ils s'accrochent désespérément à l'idée, à rebours de la réalité. Le souci c'est qu'ils ne mesurent pas que cette aspiration n'est pour les papes depuis JP2 qu'un moyen de manipulation des croyants et des médias, tout en renforçant le système de pouvoir totalitaire qui n'est nullement progressiste. Ne l'a jamais été et ne le sera jamais. Je discutais hier soir avec une espagnole,une ancienne numéraire de l'OD, qui elle, n'a aucune illusion vis à vis de F1 ni vis à vis des intentions criminelles, politiques et totalitaire de l'OD et d'autres courants du même style au sein du Vatican mais aussi de nos états. Elle voit l'influence de l'OD partout dans la société espagnole mais aussi dans toutes les structures de pouvoir.

Au-delà du cléricalisme, c'est surtout l'avidité et le désir de domination de certains courants fachos cléricaux et laïcs qui tuent l'institution cléricale vaticane et le catholicisme romain. Et ça n'a rien à voir avec Dieu.

paroissiens-progressistes 04/07/2016 10:03

Françoise,

L'affaire Vatileaks 2 montre une chose, ceux qui ont livré des informations aux journalistes sont deux membres de l'OD. Cela montre une lutte de pouvoir acharnée entre deux conceptions de l'Eglise, l'Opus Dei et les Jésuites. En gros, les conservateurs de la curie face aux appuis du pape.

Le but du pape François n'est pas la suppression mais le renouvellement de l'OD, sans la recherche de l'argent et du pouvoir, il veut qu'elle ait une mission évangélisatrice sous la direction des évêques locaux et pas ceux de l'OD. C'est en Espagne surtout qu'on ne veut pas que le pape regarde les affaires. D'ailleurs au Pérou, il s'est débarrassé de Mgr Cipriani en le mettant dans le Conseil de l'Economie au Vatican afin d'éviter qu'il devienne chef de l'OD. Il a changé la direction de l'OD, avec la création d'un nouveau poste, occupé par l' Argentin Mariano Fazio, plus au goût du Pape que le prélat, Javier Echevarría, tout en mettant comme second Fernando Ocariz, pour l'enlever de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi.

D'ailleurs, le désir du Pape que ceux dirigent les Congrégations ne soient pas des évêques d'organisations du Vatican, et d'éliminer la «caste épiscopale» montre que ce pape est malgré tout dangereux pour les communautés nouvelles et les nouveaux mouvements ecclésiaux. Et que, dans un tel ordre hiérarchique, cela signifierait la fin des privilèges pour les groupes les plus conservateurs. Surtout l'OD. Plus encore, le secrétaire Argentin du pape, Fabián Pedacchio a chargé la Société Sacerdotale de la Sainte-Croix, de s'occuper des prêtres de l'OD et de toute sa doctrine théologique.

Les difficultés que rencontre le pape François notamment dans le synode des évêques ou dans sa réforme de la curie, viennent des groupes conservateurs qui ont peur de perdre le pouvoir, comme le dit Marco Politi le pape est au milieu des loups. D'ailleurs un membre de l'OD dit du pape François : "François, ne veut pas de nous, ni nous entendre". Jean-Paul II n'en faisait pas partie, il s'est servie d'elle.

Il y aussi le fait que l'OD a des difficultés à pénétrer l'Afrique, l'Amérique latine et l'Asie. Elle est majoritairement européenne.

Malheureusement à ce sujet, on ne saura pas grand chose puisque le pape est toujours secret sur ses réformes, il ne les annonce que quand elles ont des résultats.



Merci !

Françoise 01/07/2016 11:05

Le TPI ne serait pas étonnant dans la mesure où l'ONU avait précisé qu'à l'échelle mondiale de déplacement des prêtres pédophiles et la multiplication des enfants victimes, on était dans le cadre d'un crime contre l'humanité. Ca et les malversations financières, ça charge la mule du pape pour faire de l'humour même si le sujet est plus que grave.
Pourtant, F1 poursuit et renforce l'OD, fait tout pour fabriquer des coquilles vides sur la question de la pédophilie cléricale et quand tu sais que les diocèses américains font tout actuellement pour organiser l'insolvabilité diocésaine pour ne pas indemniser les victimes, tu vois vraiment que l'orientation politique vaticane n'est absolument pas la transparence et la reconnaissance des fautes. Tant que tu n'as pas comme en Belgique ou en Suisse, les gouvernements qui contraignent l'Eglise à payer via des commissions et des lois, tout est fait pour échapper à la justice et aux réparations.
Je te passe un article sur ce qui s'est passé aux US.

http://librepensee31.blogspot.fr/2007/08/trs-chers-pdophiles.html

Je viens d'apprendre également qu'une ancienne église va devenir un centre d'affaires à Lyon. Comme coïncidence, c'est incroyable,non?

http://www.la-croix.com/Religion/France/A-Lyon-une-eglise-sera-reconvertie-en-centre-d-affaires-2016-06-17-1200769546

Et ne parlons pas de la refonte immobilière cléricale à Lyon:

http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Actualites/Religion/Le-cardinal-Barbarin-n-est-plus-locataire

paroissiens-progressistes 01/07/2016 15:44

Françoise,

Tu pousse un peu loin le propos, l'OD n'est pas l'amie du pape et ne l'a jamais été puisqu'ils détestent les Jésuites. Ils ont essayé de se débarrasser de Jésuites en Espagne et en Amérique latine. Elle fait bon gré mal gré, puisqu'elle sait qu'elle est devenue indispensable pour l'Eglise, et que les papes passeront et ils seront toujours là. Qu'il fasse ses réformes, ils les feront disparaître.

Le plus grand tort des progressistes c'est de ne pas avoir fait une technique d'enfouissement dans les cadres hiérarchiques et les supports leur servant, nous serions devenus indispensables et l'Eglise aurait peut être un meilleur visage.

Merci !

Françoise 01/07/2016 08:49

Bonjour Taï

F1 a besoin de faire croire à un vrai désir d'unité spirituelle pour faire passer la pilule.
Mais l'objectif est essentiellement matériel.
Le système est menacé d'écroulement parce que la crédibilité n'existe plus, que les poursuites au pénal se renforcent, que le renouvellement clérical peine à se faire. Il faut donc pour conserver le système au moins en l'état, s'allier avec ceux qui détiennent encore un peu de capital.
D'où les démarches actuelles de F1.
L'union des conciliaires avec les intégristes ne peut pas se faire. Mais matériellement, politiquement, structurellement, F1 a besoin de cette union. Sinon, tout s'écroulera dans quelques années. Ou alors, d'ici là, l'ONU l'aura mis, lui et différents cardinaux au TPI parce que le travail pour la protection des victimes de prêtres pédophiles n'est absolument pas assuré.
Et ça, il voudrait éviter.

paroissiens-progressistes 01/07/2016 09:26

Françoise,

Que l'ONU mette l'Eglise devant le TPI serait étonnant, puisque ce tribunal juge les crimes de guerre, et le CPI a effet dissuasif sur les conflits. Ils ne traitent pas du cas dont tu parles.

La seule solution pour les victimes sont de faire des procès devant les tribunaux traitant de ces affaires, la pression médiatique, les pétitions et les manifestations devant la place Saint Pierre de Rome. La hiérarchie ne peut ainsi plus rendre invisible ce qui est visible.

Merci !

gaetan ribault 30/06/2016 09:40

Il n’a pas tort, c’est un scandale. Civitas s’est mis en parti politique, pas pour faire de la politique mais pour lui permettre une déduction fiscale de 66% sur les dons au mouvement. D’ailleurs, voter pour eux serait voter contre la démocratie puisque une revue de juin 2016 l’organisation dit sa haine pour elle : "La démocratie, c'est le mal, la démocratie, c'est la mort, on pourrait ajouter, la démocratie, c'est le mensonge."
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
J'aime faire des chèques de dons à ma paroisse en pensant que c'est vous partisan d'un état laïque qui allez payer ;-))
-----
L'adoption d'aimer la démocratie n'est pas encore obligatoire en France, ce n'est qu'un mode de gouvernement pas plus pas moins. D'ailleurs dans la démocratie grecque seuls les hommes libres et citoyens pouvaient voter.

gaetan ribault 01/07/2016 15:21

C'est bien le plébiscite et le suffrage universel qui ont tué la IIeme République.
En fait plus éclaires , plus au courant des mouvements du monde ,, les citoyens aisées étaient moins crispés sur leurs acquis. Regardez encore de nos jours quelles sont les régions qui ont voté pour le Brexit

M.W 30/06/2016 22:33

Ribault,

Et qu'est-ce qui vous fait dire que la démocratie censitaire est plus libéral que le suffrage universel je vous pris ? De plus l'histoire du gouvernement Guizot montre qu'un tel suffrage risque de bloquer l'action gouvernemental et le faire sombrer dans l'immobilisme.

Cordialement

paroissiens-progressistes 30/06/2016 21:55

gaëtan,

Au niveau de la démocratie ce n'est pas le suffrage censitaire qui est une option libérale, car il ne concerne qu'une partie de la population et souvent les plus aisées, qui ne vont pas changer le système sur lesquelles elles vivent.

Merci !

gaetan ribault 30/06/2016 21:49

Curieusement la démocratie limitée (suffrage censitaire par exemple) est souvent plus libérale que la démocratie un homme une voix. l’histoire du XIXemme siècle nous le montre

paroissiens-progressistes 30/06/2016 11:22

gaëtan,

N'est-ce pas là, une grande limite de la démocratie, puisque en se fermant à un noyau dur la démocratie montre souvent ses limites surtout si elle adhère au repli sur soi. A partir de ce moment-là, on ne peut plus l'appeler le "gouvernement du peuple". La démocratie athénienne n'était pas parfaite, car elle a refusée de s'ouvrir à d'autres corps sociaux et aux étrangers. La suite des événements montrera qu'Athènes avait eu tort de ne pas élargir sa démocratie, puisqu'en restant sur son noyau dur de citoyens, elle n'avait plus les forces nécessaires pour faire face à Sparte ou Philippe de Macédoine.

Merci !

Françoise 29/06/2016 22:18

Je ne suis pas étonnée pour Civitas. Comme l'organisation intégriste ne peut pas disposer d'une fondation d'utilité publique comme la possède l'OD en France, elle s'est convertie sur conseil opusien en parti politique pour renflouer les caisses, faire du profit. Le fonds d'investissement Raise dans lequel aussi bien l'OAS, qu'Ichtus, l'Action Française et l'OD sont partie prenantes, va servir également le projet. Quand tu sais que la FSSPX directement liée à Civitas va être en plus prélature papale pour F1 dans très peu de temps, tu vois toute la stratégie de ces affreux jojos et à laquelle F1 adhère.

paroissiens-progressistes 01/07/2016 09:14

M.W,

Moi ça m'amuse, mes études étaient politiques et religieuse, j'ai eu mon MASTER 1 dans ce domaine. Françoise pense que je suis naïf et alors, je ne vais pas le prendre mal, c'est ce qu'on croit de ceux qui sont jeunes. Contrairement à Françoise, moi c'est mes désillusion qui me pousse à continuer. Naïf, ou angéliste c'est les terme qu'on me donne. Françoise essaye de me convaincre, et moi j'ai ne suis pas convaincu à propos de ses avis sur le pape. C'est cela le débat.

Merci !

M.W 30/06/2016 22:29

Paroissien-Progressiste

Allons vous savez bien que vous êtes un naïf sans expérience et que vous n'avez pas compris que le pape est un vilain magouilleur, vous êtes jeune et plein d'illusion alors empressez-vous d'écouter la Bonne Parole de celle qui se bat pour que vous ouvriez les yeux sur les réalités du monde, elle le sait, elle a tellement d'expérience qu'elle ne peut que connaître mieux que vous le monde du Vatican.

NB vous allez me trouver injuste et cruel et peut-être aurez-vous raison mais n'est-ce pas l'attitude de Françoise ?

Cordialement

paroissiens-progressistes 30/06/2016 22:13

Françoise,

L'unité forcée pour question d'argent, je ne suis pas d'accord. Dans une de ses homélies, il a déclaré qu'il voulait la pleine unité visible entre tous les croyants dans le Christ. Il désire que les chrétiens marchent ensemble, prient les uns pour les autres, et collaborent dans beaucoup de choses. Il croit que les tradis peuvent le faire, mais il vient de recevoir une fin de non recevoir.

L'obsession de l'unité à tout prix est mauvaise. Croire que les tradis et les progressistes feront Eglise ensemble tient de l'aveuglement. Il croit que le consensus et le dialogue sont possibles, mais le juste milieu qu'il veut ne donnera rien de bon.

Merci !

Françoise 30/06/2016 20:27

Ce que tu ne saisis pas, Taï, c'est que F1 souhaite l'unité forcée pour des questions d'argent et de poids politique et idéologique. Ce n'est pas pour autre chose que le Vatican veut l'unité. Il la veut pour éloigner le Tribunal Pénal International car la grogne des dérives monte de tous les pays catholiques du monde. Et il lui faut se mettre à l'abri. L'abri pour le Vatican c'est l'argent. Donc on fait table rase du passé et des divergences du moment que l'argent rentre et peut mettre à l'abri le système. Cette fédération intercourants (intégristes, orthodoxes divers et variés cathos) sert ce but. Car le Vatican a l'ONU, le fisc, les associations de victimes aux fesses.
Ce qui menace clairement sa survie dans les prochaines années. Pour le fisc, F1 tente de négocier avec les réseaux opusiens et mafieux. Pour l'ONU, l'OD qui y a infiltré certains membres peut tenter de parlementer pour noyer le poisson. Les associations de victimes sont de plus en plus dangereuses car elles révèlent de plus en plus de choses médiatiquement. Mais, tant que l'OD place ses juristes maison et fait traîner les affaires en justice, le Vatican gagne du temps. Et de l'argent aussi car les dits juristes font payer le minimum du fait d'être membres de l'OD. Mon paternel l'explique très bien dans le dossier d'enquête qu'il avait monté après le faux suicide par pendaison de son ami.
Dis-toi bien que comme l'OD détient les cordons de la bourse vaticane, F1 est contraint à cette union de la FSSPX comme B16. Tout ça à cause de la prélature décidée par JP2, lui-même opusien. Depuis, le Vatican est à la merci de l'OD pour tout. Donc l'OD peut dicter sa loi.
De son côté la FSSPX est là pour masquer l'entrisme de l'OD tout en la renforçant au sein du Vatican. Et là aussi pour permettre à l'OD de disposer d'un parti politique via Civitas, sans jamais apparaître visiblement dans l'organisation.
Cette étape est décisive pour l'OD qui veut établir un putsch avec l'aide de l'armée et notamment des St Cyriens. St-Cyr infiltré par l'OD depuis les années 70 et qui s'est renforcée chez les haut-gradés ces dernières années avec l'arrivée de l'abbé Grosjean mais aussi d'intervenants idéologues comme Henri-Paul Hude. Je l'ai su par mon oncle st-cyrien peu avant son décès. Avec le comité des anciens, il avait appris beaucoup de choses sur les évolutions et l'entrisme opusien au sein de l'école mais aussi de l'armée de terre en général.
F1 adhère à ces emprises parce qu'il y a de l'argent à récupérer derrière mais aussi des familles riches qui pourront doter et maintenir le système clérical catholique romain malgré les scandales, les crimes et les dérives.
C'est la survie de l'institution que le pape veut. Peu importe le prix à payer.
Tout ce que F1 montre d'ouverture sert d'écran de fumée pour illusionner le plus grand nombre de croyants possibles. Comme ça, les actions visant à accentuer le fondamentalisme passent plus facilement. JP2 était passé maître dans l'art de jouer ce jeu. F1 s'inspire de lui sur ce plan.

paroissiens-progressistes 30/06/2016 11:29

Françoise,

Attendons de voir ce que fera le pape François, après tout il avait bien fait savoir que pour voir leur prélature les lefebvristes devaient signer le préambule doctrinal. Ce qui lui fait du tort c'est qu'il a décidé de faire l'unité envers et contre tout, mais ça n'arrivera pas avec la FSSPX qui veut avec un retour à l'ancien modèle.

merci !

M.W 29/06/2016 20:23

Paroissien Progressiste

Ah non hein ? on en a déjà assez comme cela avec le FN pour qu'ils permettent en plus à cette secte immonde de présenter des candidats à des élections ! Je suis d'ailleurs surpris que Civitas soit devenu un parti politique, cela montre bien qu'on ne comprend plus rien à la politique en France. Civitas... brrr, un horrible mouvement que je déteste, c'est à cause de secte comme cela que les catholiques comme vous ont mauvaise image dans la société. Civitas un parti politique ? et pourquoi pas une antenne LGBT tant qu'on y est ?

Bon après j'ai aussi du mal avec les arguments du député Olivier Falorni "ne s'intègre pas dans le champ d'une république laïque", Moi non plus je ne m'accorde pas avec une république...

Cordialement

paroissiens-progressistes 30/06/2016 18:26

M.W,

Merci de cette précision, j'ai sans doute fait une erreur en voyant sa biographie.

Merci !

M.W 30/06/2016 14:34

Oups, j'ai fait une erreur également : Jacques Renouvin n'est pas mort fusillé mais épuisé par les tortures, excusez-moi

Cordialement

M.W 30/06/2016 14:33

Paroissien-Progressiste

Je le sais pour la République et oui je sais qu'il y aura toujours des opposants à mon système mais quel système n'a pas d'opposant ? il n'y a que les fascistes et les anarchistes pour penser qu'il peut exister un régime dépourvu de tout opposants !

Bertrand Renouvin a effectivement de bonnes idées et sa NAR montre qu'il existe des mouvements royalistes non-sectaires et prêt à défendre les libertés individuelles n'en déplaise à une certaine personne dont je ne prononcerai pas le nom. Au fait, vous savez si Renouvin est pour ou contre le mariage gay ?

PS : vous avez fait une erreur : Bertrand Renouvin n'est pas un ancien résistant, il ne pourrait d'ailleurs pas l'être car... il est né en 1943 ! Vous confondez avec son paternel, Jacques Renouvin, qui était effectivement dans la résistance et qui a été fusillé par les nazis en 1944

Cordialement

paroissiens-progressistes 30/06/2016 12:02

M.W,

Civitas n'a pas vraiment de but politique, c'est la déduction fiscale qui l'intéresse. Au niveau programme, il ne proposera pas grande chose.

La République est une monarchie présidentielle. Tous les royalistes ne sont pas antirépublicain comme Bertrand Renouvin, un ancien résistant, et sa Nouvelle action royaliste qui est de gauche et souhaite l'instauration d'une monarchie constitutionnelle en France sur le modèle des monarchies européennes actuelles. Elle est antilibérale et keynésienne en économie. Elle se distingue par son opposition à la politique des États-Unis en politique étrangère. En cela, sa ligne se rapproche souvent de celle des gaullistes de gauche. Pour lui, la Ve république est une monarchie élective et c'est l’idéal de la raison politique.

Moi, je trouve le régime pas assez démocratique, vous voulez une monarchie constitutionnelle. Il y aura toujours des insatisfaits, vous ne croyez pas.

Merci !