Une actualité religieuse entre un appel à la paix et le développement de la bonté

Publié le 30 Juin 2016

Comme le montre Jacques Berset pour catch.ch ce jeudi 30 juin 2016 pour Bakou, le pape François, lors de sa récente visite apostolique en Arménie, a appelé à la libération des territoires azéris du Haut-Karabakh “occupés illégalement par les Arméniens”.

Suite à la déclaration commune du pape François et du patriarche Karékine II, catholicos de tous les Arméniens, exprimant dimanche 26 juin 2016 à Etchmiatzine “l’espérance d’une résolution pacifique des questions concernant le Nagorny-Karabakh”, l’Azerbaïdjan en fait sa propre lecture.

Les officiels d’Azerbaïdjan affirment que le pape a lancé de fait un appel pour la “libération des territoires azéris du Haut-Karabakh occupés illégalement par les Arméniens”. Hikmet Hajiyev, porte-parole de Ministère des Affaires étrangères de l’Azerbaïdjan, dit espérer qu’Erevan tirera les conclusions de l’appel à la paix lancé par le pape François et “va bientôt mettre un terme à la politique agressive et d’occupation” menée par l’Arménie contre l’Azerbaïdjan, rapporte l’agence d’information indépendante azérie APA.

“L’appel à la paix dans le Haut-Karabakh lancé par le pape François à Erevan est un message pour la fin de l’occupation illégale des territoires azerbaïdjanais par l’Arménie, le retrait des forces armées arméniennes des territoires azerbaïdjanais occupés, y compris de la région azerbaïdjanaise du Haut-Karabakh, l’assurance du retour des réfugiés et des personnes déplacées azerbaïdjanaises, soumises à un nettoyage ethnique sanglant dans leur terre natale, et donc la reprise de la paix et de la justice dans la région”, a déclaré le 27 juin 2016 Hikmet Hajiyev.

Le pape François effectuera un voyage apostolique en Géorgie et en Azerbaïdjan, du 30 septembre au 2 octobre 2016, à l’invitation du patriarche Ilia II, catholicos de toute la Géorgie, et des autorités civiles et religieuses des deux pays.

Au moins, le pape souhaite encourager la paix dans le Caucase. Selon ses dires, il veut «encourager l’espérance et les sentiers de paix» dans cette région du monde marquée par le différend territorial entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan dans le haut Karabakh. Ce sera difficile et ce n’est pas sûr que les Arméniens l’écoutent.

Une initiative des plus intéressantes a été donnée par hier par Maurice Page sur cath.ch. Le pèlerinage “l’Église avec les femmes” qui avait quitté St-Gall le 2 mai 2016 est arrivé à Rome le 29 juin. Huit femmes et un homme ont rejoint à pied la ville éternelle au cours d’un périple de deux mois.

Le groupe des marcheuses a été accueilli à Rome par une délégation d’une cinquantaine de membres de la Ligue Suisse de femmes catholiques (SKF) qui l’ont accompagné le long Tibre jusqu’à la Place Saint-Pierre. L’arrivée a été fêtée dans les embrassades et les larmes de joie. Les derniers jours de marche ont été assez pénibles à cause de la chaleur et de la circulation sur les routes. Ils ont aussi permis des rencontres inattendues, par exemple avec des prostituées du Ghana, du Nigéria ou de Roumanie. Une des marcheuses s’est cassé le bras, mais n’a pas arrêté le parcours. “Nous sommes toutes fatiguées, nous sommes allés jusqu’au bout de nos forces”.

Pour la dernière étape de 17 km de Laboro au Cimetière teutonique, une cinquantaine de membres de la Ligue suisse de femmes catholiques, arrivées la veille en car, ont accompagné les pèlerins. Les marcheuses ont bientôt aperçu la coupole puis la façade de la basilique Saint Pierre. “Cette arrivée a été particulièrement émouvante”, a témoignée l’initiatrice du pèlerinage Hildegard Aepli. D’autres personnes, dont les membres de la Conférence des évêques suisses Mgr Markus Büchel, Mgr Felix Gmür et l’abbé d’Einsiedeln Urban Federer rejoindront encore le groupe pour la journée de clôture le 2 juillet. Le supérieur général des capucins, le Suisse Mauro Jöhri, ainsi que plusieurs évêques d’Allemagne et d’Autriche devraient également être présents.

Espérons que le pèlerinage “l’Église avec les femmes” soit suivi d’actes de la part de la hiérarchie qui se doit de donner un meilleur rôle à celles qui font vivre nos églises et qui méritent autre chose que la condescendance.

Enfin, Raphaël Zbinden pour cath.ch nous montre hier que le Dalaï Lama, la chanteuse américaine Lady Gaga et le magnat américain Philip Anschutz ont débattu ensemble, le 26 juin 2016, à Indianapolis, à l’est des États-Unis, sur “La nécessité mondiale de développer la compassion dans les espaces urbains”. Le panel de personnalités éclectique était invité à la 84e rencontre annuelle de la Conférence des maires américains.

Les trois célébrités ont parlé du pouvoir de la bonté et de leurs idées respectives pour faire en sorte que le monde se tourne vers la compassion, rapporte le journal en ligne américain The Huffington Post. Durant la conversation, qui a souvent été plus philosophique que pratique, les interlocuteurs ont mis en exergue la conception selon laquelle la bonté était une valeur humaine fondamentale.

Le leader spirituel du bouddhisme tibétain a affirmé à l’assemblée de 200 maires qu’il est important pour les villes américaines de répandre la bonté. “L’Amérique est une nation phare en ce qui concerne le développement matériel (…) le temps est venu où elle doit être une nation phare de la promotion de la compassion humaine, de l’amour humain”, a-t-il déclaré.

Le trio s’est penché sur les facteurs divisant les Américains, tels que l’orientation sexuelle, la santé ou encore les disparités économiques. “Tout cela ne peut plus avoir d’importance”, a souligné Lady Gaga. “Nous sommes unis par notre humanité et la seule chose que nous savons, que nous apprécions en chacun de nous, c’est la bonté”, a lancé la chanteuse. Le milliardaire Philipp Anschutz a également affirmé que, même si beaucoup de choses séparaient les êtres humains, les valeurs telles que la justice, l’humilité, la persévérance, l’amour et la patience étaient universelles.

La bonté est une valeur universelle qui est battue en brèche par les prêcheurs de haine, et si face à la haine les actes d’amour et de bonté les contraient après tout la compassion humaine et l’amour du prochain ne peuvent qu’améliorer le monde, à nous de le vouloir.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités, #Actualités de l'Eglise

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Françoise 02/07/2016 21:34

Je crains malheureusement, Taï, que le sujet de la réunion soit surtout de la poudre aux yeux.
Mais qui peut illusionner un certain nombre de personnes, ce qui est important pour les trois interlocuteurs à différents niveaux: Anschutz pour virginiser toutes ses opérations commerciales au plan international (alors que très souvent mafieuses), Lady Gaga pour améliorer son image médiatique d'artiste plutôt très excentrique, et le Dalaï Lama, pour son entretien et sa survie quotidienne. Y a pas de quoi s'extasier.
Tu vois, moi ce qui me touche davantage, c'est quand des citoyens ordinaires travaillent ensemble dans des associations, des MJC, des quartiers pour que tous les enfants et les adultes puissent se rencontrer, partager, s'émerveiller, s'instruire ensemble. Ca c'est générateur de paix et de bonté. Et ça arrive tous les jours, aussi bien ville qu'en village, partout dans le monde. Pourtant, personne ne médiatise ces actions. Car là, il n'est pas question seulement de parole. Mais d'actions concrètes.

M.W 03/07/2016 10:35

Paroissien-Progressiste

J'aime votre phrase "Le monde est plus complexe, on ne peut pas voir tout en noir et blanc, pour moi le monde est gris, on a tous en nous le bien et le mal, on est pas parfait" en effet, je pense aussi que le monde est gris et je pense aussi que nous sommes tous des créatures de convictions et d'intérêts car nous sommes sensibles et attirer par le confort matériel ou moral mais nous sommes aussi capables de réfléchir à ce qu'est un monde meilleur. Ainsi je m'oppose à cette idée voulant que ceux de notre camps soit des vertueux désintéressés uniquement soucieux du bien être du peuple et que ceux qui ne sont pas dans notre camps sont des viciés méchants opportunistes. Je pense que lorsque les gens agissent c'est parce qu'ils ont des intérêts sensibles ou matériels mais aussi parce qu'ils ont des idées. Par exemple quand Lady Gaga et le Dalaï-Lama font leur beaux discours c'est d'une part parce qu'ils aiment qu'on parle d'eux (intérêt sensible) mais aussi parce qu'ils sont sincèrement soucieux du sort d'autrui et que, au fond d'eux, ils sont persuadés qu'il est de leur devoir de défendre l'amélioration des conditions de vie des pauvres. Cette idée j'essaye toujours de l'appliquer quand j'étudie l'histoire. Par exemple prenez l'empereur Napoléon III. Vous savez qu'il a promulgué de nombreuses lois sociales sous son règne, je pense que c'est parce qu'il avait des intérêts (il voulait se faire accepter et se faire bien voir) mais aussi des idées (sa jeunesse à l'extrême-gauche lui a laissé l'idée qu'un chef d'Etat doit prendre des mesures pour améliorer les conditions de vie du peuple) et peut-être qu'au fond de lui il pensait sincèrement que le Second Empire serait une bonne chose pour la France et pour les français. Prenons un autre chef de triste mémoire (et que je n'aime pas beaucoup) : Mussolini. Quand il a prit le pouvoir sans doute était-il un ambitieux qui rêvait de gouverner, de diriger, de soumettre mais peut-être qu'il croyait sincèrement que le fascisme serait une bonne chose pour l'Italie et pour le peuple italien (après-tout, les pires tyrans de l'histoire n'étaient-ils pas ceux qui pensaient sincèrement servir la cause du Bien ?).

Mais je sais que cette idée déstabilise et que beaucoup pensent que, si je pense ainsi, c'est parce que je suis un jeune con idéaliste qui ne comprend rien et qui est bourré d'illusion. Car beaucoup de gens (nous en avons un exemple ici ;)) sont manichéens et préfèrent diviser la gente humaine en bien et en mal avec d'un côté le Bien (donc sois-même) et de l'autre le Mal (donc les Autres à savoir ceux qui pensent différemment) hélas cette idée sectaire ne sert qu'à inciter les gens à généraliser et à se complaire dans le mépris, dans la haine et dans le rejet de la différence.

Donc le manichéisme ne fait que fermer les gens à un pan de la société, de la culture et de l'Humanité.

Cordialement

paroissiens-progressistes 03/07/2016 10:08

Françoise,

Le message se garde, mais ce n'est pas la réunion qui l'applique, tu le sais bien. D'autres organismes le font depuis longtemps et sans se montrer à la télévision et dans les journaux. Maintenant, si on regarde de plus près, il faut plutôt assurer une autre démarche que de demander des comptes aux sponsors et aux stars, mais on devrait plutôt les demander aussi à ceux qui écoutent ces discours mais ne les appliquent pas. La poudre aux yeux n'est pas seulement d'AEG et de ceux qu'il sponsorise.

Lady Gaga a démontré à plusieurs reprise son altruisme et a soutenu la cause homosexuelle, ses sponsors sont nombreux et pas seulement AEG, tandis que le Dalaï Lama désire une société altruiste et a beaucoup fait pour un Tibet démocratique, et ses sources de financement ne se limitent pas seulement à AEG. Donc, c'est réducteur de limiter ainsi.

Le monde est plus complexe, on ne peut pas voir tout en noir et blanc, pour moi le monde est gris, on a tous en nous le bien et le mal, on est pas parfait. Pour moi c'est cette imperfection qui fait notre perfection, après tout cela nous pousse à nous améliorer constamment.

Merci !

Françoise 01/07/2016 22:05

C'est là que nous divergeons Taï. Deux hauts salariés d'une même entreprise réunis avec le patron pour une réunion publique, c'est pas pour faire une partie de cartes et discuter de la couleur du ciel et des petits oiseaux. Mais c'est fait pour recruter de nouveaux partenaires et adhérents riches pour conquérir de nouveaux marchés pour le patron.
Anschutz avait déjà utilisé Björk et Bon Jovi pour le même boulot, vu qu'ils sont aussi dans le catalogue d'artistes de la société AEG. Tout ça c'est de la communication et de la stratégie commerciale. Je te le dis en tant qu'ancienne chargée de communication d'agence de pub.
J'ai tellement vu ces pratiques sur le terrain... Et pourtant je ne vis pas en grande ville mais il suffit d'ouvrir l'oeil quand tu vas dans des réunions publiques. Et là tu peux constater très facilement ce qui se passe.

paroissiens-progressistes 01/07/2016 22:20

Françoise,

Faites ce qu'ils disent pas ce qu'ils font, c'est ce qu'a dit Jésus. La discussion était bonne, mettre en avant la bonté et la compassion, c'est une bonne chose. Mais nous nous pouvons prendre ce qui est bon et rejeter le reste. Après tout nous n'avons pas à imiter leurs actes.

Merci !

Françoise 01/07/2016 14:13

Deux membres d'une même société dirigée par un milliardaire américain réac et fondamentaliste, en réunion avec le big boss, ça se pose là, Taï.
AEG Asia pour le Dalaï Lama et AEG Live pour Lady Gaga. Ils sont employés par Anschutz.
Ils ne sont pas juste sponsorisés.

C'est comme si BMG avait fait il y a quelques années (avant que le groupe tombe entre les mains de Sony) un congrès pour la paix avec Julien Clerc, Patrick Bruel (je crois qu'ils sont toujours au catalogue de l'entreprise pour la partie française et je prends ces deux exemples bien connus en France comme stars) et le dernier dirigeant de BMG, Thomas Middelhoff. Ca ferait quand même doucement rigoler.

M.W 01/07/2016 21:31

Paroissien-Progressiste

C'est aussi ce que je pense d'autant plus que ces idées sont colportés par des athées radicaux qui sont prêt à employer tous les mensonges pour diaboliser les croyants.

Cordialement

paroissiens-progressistes 01/07/2016 21:17

M.W,

C'est ridicule. Pour lui, la théocratie tibétaine doit être remplacée par une démocratie en bonne et due forme, en exil provisoire. Une démocratie qu'il a contribué à forger depuis l'annexion chinoise. Il a créé des institutions –une assemblée élue, un Premier ministre– dont il espère qu'elles seront capables d'assurer, au-delà de sa mort, le gouvernement politique de sa communauté.

En 2011, il a provoqué un coup de tonnerre en abdiquant politiquement. Il a renoncé à tous ses pouvoirs temporels, initiant un processus qui a abouti à l’élection (dans la diaspora en Inde) d’un «laïc» proche, Lobsang Sangay, devenu le chef politique du peuple tibétain, mais manquant de charisme et ne s’imposant jamais. Mais en démocratisant le système politique tibétain, le dalaï-lama avait porté un premier coup à une institution archaïque.

Il a même remis en question le système traditionnel de «réincarnation» dans le processus de succession. Il évoque souvent, pour sa succession, la désignation d'un bouddhiste «occidental» ou d'une femme, ou même l'hypothèse d'un «conclave» réunissant les plus hauts dignitaires tibétains.

Merci !

M.W 01/07/2016 20:29

Paroissien-Progressiste

Dîtes vous en pensez quoi de la polémique voulant que le Dalaï Lama soit un hypocrite qui ne songerait qu'à restaurer une monarchie théocratique au Tibet pour tyranniser les tibétains et s'enrichir sur leur dos ?

Cordialement

paroissiens-progressistes 01/07/2016 15:25

Françoise,

Tu pousse trop loin, l'idée de départ, ils l'on fait dans une conférence qui réunissait des maires et des responsables politiques et ils se sont se prêtés au jeu des questions-réponses devant ces derniers. La conférence a commencé par un discours du Dalaï lama, c'est ensuite que sont venu Lady Gaga et Philip Anschutz pour un groupe de discussion pourtant sur la compassion et les questions de société.

Leur sponsors financiers n'entrent pas en compte ici.

Merci !

Françoise 01/07/2016 09:51

J'ai bien peur que l'Azerbaïdjan se fasse de grosses illusions.
F1 s'est bien gardé d'évoquer l'occupation arménienne et les entreprises génocidaires liées à cette occupation.
Je ne crois pas plus en une réaction vaticane vis à vis de la marche des femmes.
Les intérêts vaticans sont totalement ailleurs.

Quant à la réunion sur le thème de la bonté, c'est complètement surréaliste ne serait-ce déjà parce que Anschutz est dans une démarche d'implantation créationniste, finance les partis US les plus conservateurs et intégristes chrétiens, racistes et discriminants. Et actuellement en France, il rachète les théâtres et salles de concert. Exemple:

http://www.capital.fr/enquetes/hommes-et-affaires/popb-philip-anschutz-ce-cow-boy-reac-a-fait-main-basse-sur-bercy-1087737

Il finançait également Mickaël Jackson:

http://www.lefigaro.fr/musique/2009/06/30/03006-20090630ARTFIG00330-le-coup-de-poker-du-promoteur-de-la-tournee-anglaise-.php

Et il est le big boss de Lady Gaga depuis quelques années, puisqu'elle fait partie de son catalogue d'artistes:

http://www.aeglive.com/artists/view/108238/lady-gaga-tickets

Quant au Dalaï Lama, il a besoin d'argent et de médiatisation et AEG, l'entreprise d'Antschutz le finance depuis déjà quelques années au niveau de ses déplacements.

A partir de ces données:

Tu comprends donc pourquoi Lady Gaga et le Dalaï Lama ont fait une réunion avec le boss...

paroissiens-progressistes 01/07/2016 11:57

Françoise,

Personne n'est pas parfait et tu devrais le savoir l'argent n'a pas de religion, mais dans cette réunion les trois personnes mettait en avant la bonté et la compassion. Ce qui était intéressant. Tu forces un peu sur le Dalaï Lama et Lady Gaga tout de même. Ils ont besoin de sponsors, pour les concerts et les voyages on ne peut pas le faire à coup d’aumône.

Merci !