JMJ : Cracovie se prépare à accueillir 1,5 million de fidèles

Publié le 25 Juillet 2016

Europe1.fr, ouest-france.fr et RFI.fr nous montrent ce lundi 25 juillet 2016 que les routes ont été refaites, les grilles de certains bâtiments sentent encore la peinture neuve, les podiums se montent et la musique inonde chaque quartier… À Cracovie, en Pologne, tout est prêt pour accueillir 1,5 million de jeunes catholiques à l'occasion des Journées mondiale de la jeunesse (JMJ).

Sur la place principale de Cracovie, une très grande scène a été installée et les animations ont commencé : concerts, prières, témoignages. La ville est également parée des couleurs des Journées mondiales de la jeunesse. Des drapeaux du Vatican ornent les rues ainsi que des portraits de Jean-Paul II, l'ancien pape polonais qui était originaire de Cracovie et à qui ces JMJ vont surement rendre hommage.

Depuis le 20 juillet, la plupart des jeunes catholiques sont en Pologne pour les «journées en diocèse» dans tout le pays. Ils convergent à Cracovie mardi 26 pour la messe d’ouverture présidée par le cardinal et archevêque de la ville Stanislas Dziwisz, l’ancien secrétaire particulier de Jean-Paul II.

Le pape François arrive en Pologne mercredi et participera à un premier événement avec les jeunes jeudi soir. Vendredi, il visitera les camps d’extermination nazis d’Auschwitz et de Birkenau, voisins de la ville. C’est à l’issue de la messe dimanche qu’il annoncera le prochain rendez-vous.

La messe d'ouverture se tiendra mardi soir. Face à l'afflux des pèlerins, la moitié des 800 000 habitants de Cracovie a déjà quitté la ville pour toute la semaine des JMJ. Il y aura 20 000 policiers, (7500 dans les rues), 9000 pompiers, 800 membres du service de protection du gouvernement et 11 000 garde-frontières pour un coût de 23 millions d’€uros.

Les JMJ vont coûter cher à la Pologne pour un profit qui ne risque pas d’aider l’Église puisque ces événements ne lui apportent pas grand-chose, il faut dire la modernité ne se montre pas seulement dans des grands shows de la foi, mais dans les mots et les actes qui sont plus porteurs au sein de la société . Espérons au moins que le pape critique ce gouvernement Polonais qui bafoue les valeurs chrétiennes.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités de l'Eglise

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article