Le cardinal Sarah suggère aux prêtres de célébrer la messe «vers l’Orient» à partir de l’Avent 2016

Publié le 7 Juillet 2016

Marie Malzac dans son article pour la-Croix.com le mercredi 6 juillet 2016 qu’à l’occasion d’une conférence à Londres, mardi 5 juillet, le cardinal Robert Sarah, préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, a proposé que les prêtres commencent à favoriser la célébration de la messe «vers l’Orient» à partir de l’Avent prochain.

Cela revient en pratique à célébrer «dos au peuple», comme cela se faisait avant la réforme liturgique issue du Concile Vatican II. S’il est toujours possible de le faire, cette façon de dire la messe est désormais choisie dans les milieux traditionalistes. La précision sur une date souhaitable pour commencer à introduire ce changement, à partir du 27 novembre prochain donc, donne une «nouvelle urgence» au souhait du cardinal Sarah de voir un retour généralisé à cette orientation de la messe, estime le journal. De source proche du dossier, le pape François n’aurait pas été mis au courant de cet appel.

Présent à cette rencontre, Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon, a aussitôt annoncé qu’il appliquerait cette suggestion dans son diocèse. Le même jour, le cardinal Sarah a aussi indiqué que le pape François lui avait demandé d’étudier «la réforme de la réforme», à savoir l’adaptation de la réforme liturgique. Ce travail, a-t-il souligné, aura pour objectif «d’enrichir les deux formes du rite romain».

Rien n’est sûr, on peut encore se demander si le pape peut encore faire confiance au cardinal Sarah qui fait des choses sans qu’il le sache. Pas sûr non plus que les fidèles suivent ce retour en arrière. Le pape a déjà fait savoir qu’il est impossible de revenir en arrière, puisque ceux regardent en arrière se trompent. Le cardinal Sarah se tromperait donc, puisque que le pape François a mis en avant que le renouveau liturgique en avant par Vatican II était un geste courageux de l’Église pour se rapprocher du Peuple de Dieu.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Liturgie

Repost 0
Commenter cet article

Mézière 07/10/2016 10:11

Dès la plus haute antiquité, l'Eglise a célébré face à Dieu.L'Invention du "face au peuple" qui a suivi le second concile du Vatican n'a aucun fondement historique.
Lorsqu'on parle à quelqu'un, on ne lui tourne pas le dos!
Or, si on lit attentivement l'ordinaire de la messe, on constate qu'il s'adresse à Dieu par Jésus-Christ.
Il faut en finir avec les célébrations anthropocentriques qui célèbrent l'homme et mettent Dieu de côté.
MERCI au cardinal Sarah. Enfin, voilà des paroles véritablement catholiques!

paroissiens-progressistes 07/10/2016 17:35

Mézière,

Le face au peuple n'est pas une invention, mais c'est comme cela qu'on la célébrait aux origines puisque certains archéologues ont découvert que les autels de certaines basiliques antiques, étaient tournés vers le peuple, donc “occidentés” (tournés vers l’occident). L’exemple le plus manifeste étant celui de la basilique St Pierre.

Merci !

Françoise 08/07/2016 13:50

JP2 avait fait le travail avant B16, Taï.
Le blocage ne remonte pas à B16 mais à JP2 voire même P6.
Et F1 est un pur produit de JP2. Donc il n'y a strictement rien à attendre de positif de ce pape. Comme il n'y avait rien à attendre des précédents. Je ne vois pas F1 contourner mais continuer l'oeuvre de restauration intégriste de ses prédécesseurs. Il n'est pas J23 ni JP1.

paroissiens-progressistes 08/07/2016 14:03

Françoise,

Son problème est qu'il veut contourner la curie au lieu de l'affronter directement. Difficile de se faire une idée sur ces réformes, car elles prennent du temps, même trop de temps. On verra bien quel oeuvre il fera.

Merci !

M.W 08/07/2016 10:34

Paroissien-Progressiste

En prenant le pseudonyme de Griffon, j'ai essayé d'entamer un nouveau dialogue avec Françoise afin de comprendre pourquoi elle était dégoûtée par la monarchie et par ma personne, je vous laisse allez voir ses répondes, dans l'article où il y a une dizaine de commentaire.

Cordialement

paroissiens-progressistes 08/07/2016 13:51

M.W,

Je savais déjà pourquoi elle n'aimait pas la monarchie, cela ne m'a pas surpris de voir ses réponses à ce propos. Vous trouverez toujours des personnes qui ne pense pas comme vous, et qui peuvent y aller dur. Moi, ça ne me blesse pas qu'on me croit naïf ou idéaliste, mais je sais faire aussi le retour à l'envoyeur. Plus rien ne me blesse, le monde est plein de surprises bonne et mauvaise, c'est cela qui fait son intérêt.

Merci !

Françoise 08/07/2016 00:49

Regarder les actes, non les paroles de F1 et ses cardinaux.
Ca permet de comprendre que la restauration intégriste d'avant Vatican 2 est toujours au programme.
Donc que l'ouverture de F1 est de la poudre aux yeux.

paroissiens-progressistes 08/07/2016 08:08

Françoise,

Tu es plutôt sûre de toi, alors que tu savais qu'un pape qui voudrait faire des réformes même petite ne le pourrait pas, du fait que la curie s'opposerait à tout et bloquerait tout. Benoît XVI a bien fait le travail pour que l'Eglise ne bouge jamais. Le pape François a voulu la contourner, il est grand temps qu'il matte la curie au lieu de gouverner avec.

Merci !

Jean-Christian Hervé 07/07/2016 22:00

Bonsoir,
Curieux tout de même que l'on puisse préconiser un rite à caractère idolâtrique pour une célébration, la messe, qui se veut avant tout le rappel du repas eucharistique! Je ne vois pas beaucoup de sociétés, anciennes ou contemporaines, où les convives se tournent le dos... je vous invite à consulter sur ce sujet les commentaires pertinents de Guy Legrand sur le site de François Vercelletto (Journaliste à Ouest-France): États d'âmes.
Cordialement

paroissiens-progressistes 08/07/2016 08:04

Jean-Christain,

Je ne suis pas étonné que cela vienne du cardinal Sarah qui s'est opposé à toute les innovations du pape François. J'ai pu voir les commentaires de Guy Legrand qui sont très instructif sur le sujet.

Merci !