Le pape se démarque des conservateurs et "Une Église avec les femmes" est célébrée à Rome, sans le pape

Publié le 4 Juillet 2016

Sébastien Maillard (à Rome) dans son article pour la-Croix.com ce lundi 4 juillet 2016 nous montre qu’interrogé par un quotidien argentin sur «les ultraconservateurs de l’Église», le pape François regrette qu’ils «disent non à tout» et affirme, dans un entretien paru dimanche 3 juillet : «Je continue tout droit sur ma route».

«Ils font leur travail et je fais le mien». Après un premier en décembre 2014, le pape François a accordé un deuxième entretien au quotidien argentin La Nación. Dans cette interview publiée dimanche 3 juillet, interrogé sur «les ultraconservateurs de l’Église», le pape argentin témoigne de sa détermination habituelle, et de son flegme face à ceux «qui disent non à tout».

«Je continue tout droit sur ma route, sans regarder de côté», répond-il au journaliste, préférant replacer le débat au fond : «Je veux une Église ouverte, compréhensive, qui accompagne les familles blessées». «Je ne coupe pas des têtes. Je n’ai jamais aimé faire cela. Je le répète : je refuse le conflit», explique encore Jorge Bergoglio, qui a confirmé nombre de dirigeants de la Curie à leur poste et dont plusieurs proches collaborateurs ne cachent pas leur différence avec lui.

Le pape se garde de nommer quiconque dans cette interview. Après le dernier synode sur la famille d’octobre 2015, qui a vu nombre d’évêques s’opposer à une ouverture qu’ils jugent trop généreuse de l’Église, il a dénoncé, en retour et à diverses reprises, une approche qu’il estime lui trop «doctrinaire» dans l’application de la loi.

Le reste de l’entretien exclusif, réalisé le 28 juin dernier, porte sur des questions propres à l’Argentine. L’ancien archevêque de Buenos Aires déclare notamment n’avoir «aucun problème avec Maurico Macri», le nouveau président argentin. Le pape explique aussi pourquoi il a récemment refusé un don important du gouvernement argentin au profit de la fondation pour l’entraide scolaire mondiale, Scholas, qu’il soutient. Il rappelle aussi qu’il n’a qu’un porte-parole, «la Salle de presse du Saint-Siège», dirigée par le P. Federico Lombardi, se démarquant ainsi de ceux qui prétendent parler en son nom en Argentine.

Le pape François se démarque des conservateurs, il est plutôt réfléchi et désire une Église porteuse d’amour que rigide dans ses règles. Il contourne alors les ultraconservateurs plutôt que de les affronter directement, les prenant au dépourvu et leur empêchant ainsi de réagir, tout en nommant de plus en plus de pasteurs et en consultant ses proches.

Enfin hier cath.ch nous montre que le pèlerinage de “L’église avec les femmes” s’est achevé à Rome, le 2 juillet 2016. En l’absence du pape, la présence de Mgr Felix Gmür, évêque de Bâle et de Mgr Markus Büchel, évêque de Saint-Gall ainsi que du Père Abbé de l’abbaye d’Einsiedeln, Urban Federer, ont démontré que cette démarche concerne l’Eglise suisse.

Les pèlerins sont venus du château Saint-Ange à la place Saint-Pierre en marchant en silence. Ils ont apporté des banderoles “L’Église avec les femmes”, écrites dans les quatre langues nationales. Moment émouvant pour ces marcheurs, partis le 2 mai de Saint-Gall, qui ont enfin atteint leur but et se trouvent parmi des centaines d’autres dans la basilique Saint-Pierre. Dans la matinée, le groupe est allé dans Rome et a fait halte dans deux églises : “Nous sommes fatigués, touchés, ému aux larmes”, a déclaré Esther Rüthemann, membre de l’équipe de base, lors de l’accueil dans l’église de Santa Maria del Popolo. “Le voyage nous a rendus sensibles”, ajoute Franz Mali, le seul homme et prêtre qui a fait tout le chemin depuis Saint-Gall. Hildegard Aepli, assistante pastorale et initiatrice du projet, a rappelé que le temps est venu d’utiliser le charisme des femmes pour l’Église. Sous l’ovation de l’assistance, elle a rendu hommage aux neuf personnes qui ont marché de Saint-Gall à Rome.

Les applaudissements étaient également destinés au groupe qui les a rejoint : Une délégation de la Ligue suisse des femmes catholiques, avec sa nouvelle présidente Simone Curau-Aepli, les femmes du Tyrol du Sud, reconnaissables par des foulards verts, une délégation de mouvement des Femmes catholiques autrichiennes, les représentants des églises régionales et de nombreux sympathisants et sympathisants. Dans l’église de Santa Maria Sopra Minerva, Mgr Felix Gmür, évêque de Bâle, a expliqué aux pèlerins qu’ils devaient faire “des propositions très concrètes. Les femmes ne devraient pas attendre qu’on les sollicite”, a affirmé l’évêque en rappelant qu’elles seraient récompensées par leur persévérance. “Persévérez, je vous soutiendrai”, a promis Mgr Gmür.

La troisième célébration s’est déroulée à la Basilique Saint-Pierre, aux sons de cors des Alpes et de chants d’une chorale polyphonique. Les lettres qui vont être remises au pape ont été présentées: «Nous demandons à être intégrées aux institutions du Vatican. Les femmes doivent être concernées par les prises de décisions dans toute l’Église et doivent pouvoir s’exprimer», demande une des lettres. Pendant la célébration, Hildegard Aepli a glissé les lettres ainsi que des objets symboliques dans une boîte qu’elle a donnée à Mgr Büchel. “J’ai déjà donné la boîte à Mauro Jöhri, le Ministre général des frères mineurs capucins”, confiait l’évêque le soir même, à kath.ch. Le président de l’Union mondiale des Supérieurs Majeurs, qui vit à Rome, a promis qu’il transmettrait personnellement la boîte au pape. Des pèlerins ont été déçus de ne pas rencontrer le pape personnellement : “Il aurait au moins pu envoyer un représentant”, dit une femme de Saint-Gall.

Le pape aurait pu être présent pour appuyer cette initiative, cela aurait pu apporter davantage à son souhait de donner un meilleur rôle aux femmes dans l’Église à travers cette initiative suisse soutenue par ses évêques. Mais le pape commence à être de plus en plus occupé par la réforme de l’Église, pourtant le cardinal secrétaire lui aurait plu le représenter. Dommage.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités de l'Eglise

Repost 0
Commenter cet article

Françoise 08/07/2016 15:42

Primo de Rivera est directement issu des mouvances monarchistes et carlistes en partie. Il a imposé la dictature suite aux échecs royalistes et impérialistes. Les travailleurs espagnols n'ont pas soutenu du tout ce régime. Se sont les bourgeois et les nobles, les grands propriétaires terriens espagnols qui ont soutenu le régime, ainsi que l'Eglise institutionnelle espagnole. Les cardinaux d'ailleurs avaient formé des hommes de paille, les pistoleros, pour aller terroriser, torturer voire assassiner les ouvriers. Ce qui fait en grande partie que les anars espagnols et le peuple, ont décidé de se révolter et de proclamer la république et le front populaire.
Je t'en parle parce que j'ai étudié ça pour comprendre comment s'était implantée l'OD, dans quel contexte politico-économique. Et j'en discute depuis un petit moment avec une espagnole, une ex numéraire qui lutte contre l'OD en Espagne et qui connait bien la situation et qui sait que le mouvement carliste au plan de l'influence est en partie responsable de l'impossibilité pour le peuple espagnol de juger non seulement le franquisme mais les dictatures et la royauté. D'où une prise en otage totalitaire du peuple, une sorte de mise sous séquestre avec tous les abus possibles. L'espagnole m'a raconté des trucs complètement dingues sur certaines banques, entreprises espagnoles liées à l'OD, à des mouvements monarchistes mais aussi néo-franquistes. C'est assez effroyable. J'espère qu'en France, l'OD n'aura jamais l'occasion de disposer d'une façon ou d'une autre du pouvoir qu'a l'OD en Espagne.
En France, on peut plus facilement dénoncer l'OD et ses manoeuvres alors que les espagnols ont peur, eu égard au passé dictatorial et à l'emprise toujours active tant de la monarchie que des anciens partisans de Rivera et Franco.
L'avantage de discuter avec des espagnols qui vivent directement les réalités au quotidien de ce genre de régime, c'est qu'on en apprend énormément sur les objectifs, projets portés par toujours la même côterie. L'espagnole me racontait comment Podemos avait dû passer par les fourches médiatiques de l'OD pour pouvoir parvenir à une certaine médiatisation. Donc tu comprends à partir de là que l'avenir de Podemos, c'est plutôt le nuage de fumée, le morceau de sucre qui aide la médecine totalitaire à couler. Ce qui est dommage mais ça a été confirmé par les dernières élections.

Bon allez, j'ai de l'enduit à racheter pour réparer la clôture de l'immeuble. Je te laisse.
Plein de bises.

M.W 08/07/2016 15:39

Alors là vous dépassez les bornes en terme de malhonnêteté intellectuel

Déjà je ne connais pas personnellement Anne de Nantes j'employait son nom car j'ai bien vu votre débat. Elle, affilié à la FSSPX ? une femme qui défend le mariage gay et qui regrette que l'on ne sache pas qui est Mère Térésa ? là vous êtes dans le délire et vous montrez à quel point vous méprisez et haïssez ceux qui ne pensent pas comme vous.

Votre analyse de ce que je suis confine le ridicule, la méchanceté, la haine et le mépris. Déjà j'ai le droit dire mes opinions sur ce blog, je ne le fais pas souvent dans ma vie de tous les jours par crainte du regard d'autrui alors sur internet j'estime avoir le droit à la liberté d'expression. Mais il est vrai que les intolérants sectaires comme vous ne reconnaissent que le droit de s'exprimer à ceux qui pensent comme eux, c'est bien connu. Pour les compliments sucrés et la diabolisation sachez qu'après avoir lu des gens intolérants et méchants dans votre genre je me mets à voir le mal partout et j'ai besoin que Thaï me rappel qu'il existe des gens ouverts d'esprits comme lui d'où mes messages dures. Et j'y pense c'est ce que vous avez fait avec moi, vous avez commencé à être douce et gentil avant de devenir méchante, injuste et agressive, donc vous cherchez aussi à me manipuler et à m'endoctriner ?
Pour le reste de votre argumentaire, il relève d'une récupération, d'une instrumentalisation et d'une déviation constante de mes propos à la sauce qui vous arrange. Encore une caractéristique de l'intolérant sectaire et haineux de détourner consciemment les propos d'une personne pour la diaboliser et inciter les autres à la mépriser. C'est moi qui voit clair dans votre jeu plutôt ! Déjà arrêter de dire que je suis un intégriste !!!!!!!!!!! JE NE SUIS PAS UN INTEGRISTE C EST CLAIR, VOUS VOYEZ ASSEZ BIEN COMME CELA ? DEPUIS QUAND LES INTEGRISTES SONT POUR LE MARIAGE GAY, L AVORTEMENT J USQU AU 8EME MOI DE GROSSESSE, L EUTHANASIE. SACHEZ EGALEMENT QUE JE SUIS UN GRAND ADMIRATEUR DE LA CIVILISATION MUSULMANE ET JE DEPLORE DE VOIR LES FRANCAIS REDUIRE UNE RELIGION AUSSI RICHE, AUSSI INTERESSANTE A DAESH, LES INTEGRISTES RAISONNENT AINSI PEUT ETRE ? JE DEFENDS LE DIALOGUE INTERRELIGIEUX ET DES GROUPES LUMINEUX COMME COEXISTER, UN INTEGRISTE FAIT-IL CELA ? (en fait je n'aurai pas du parler de coexister, maintenant, vu la haine que vous me porter, vous allez détourner mes propos pour en faire un club de fasciste car c'est moi qui l'ai cité n'est-ce pas ?). ET JE VOUS RAPPEL QUE J AI LARGUE L EGLISE CATHOLIQUE EN APPRENNANT GRACE A THAI QUI ETAIT REELLEMENT LE PADRE PIO, C EST CE QUE FERAI UN INTEGRISTE ???????????

ENsuite, je n'ai jamais appelé quiconque à voter pour Dupon-Aignan ! j'ai juste dit que je connaissais un militant de Dupont-Aignan, je n'ai jamais dit qu'il fallait voter pour ce bonhomme ! La NAR le fait sauf que et je vous l'ai dit il y a quelques jours, je ne fais partie d'aucun mouvement même pas la NAR ! Non je ne pense pas que les croyants sont des benêts soumis à l'autorité, je respecte les croyants moi et je vous rappel que j'ai suggéré à un ami voulant devenir chrétien de devenir un Chrétien Sans Eglise car je vois bien qu'il n'aime pas les structures religieuses. Jamais ô grand jamais je ne me permettrai de voir dans le croyant un benêt contrairement à vous.

Je n'ai jamais dit être pour la tyrannie non mais là c'est de la crétinerie, du détournement, de la manipulation pure et simple visant à me donner une sale réputation et à me diaboliser car j'ai commis le crime de ne pas être d'accord avec vous. J'ai dit que l'ochocratie (qui n'est pas un mot dont l'usage est réservé aux libertariens) serait la pire forme de tyrannie car il serait impossible de renverser le peuple tandis qu'il est plus facile de renverser un autocrate voilà tout ! Jamais ô grand jamais je n'ai dit être pour la tyrannie ou pour l'ochlocratie, c'est vous qui détournez mes paroles dans un objectif conscient de manipulation des lecteurs du blog. Moi libertarien ? moi qui ait prit position pour le keynésianisme ? moi qui pense que l'Etat doit contrôler les banques et renforcer le contrôle des industries ? moi qui pensent que les gens élus par les travailleurs pour représenter leurs intérêts aux seins des entreprises doivent avoir plus de pouvoir ? Mais cette récupération se base sur la haine et sur la malhonnêteté la plus crasse, la plus infamante !

Pour le Renouveau bonapartiste et la NAR vous ne parlez même pas de leurs idées ! vous confirmez ce que je pense, dès que c'est monarchiste c'est pas bien, c'est méchant, vous ne cherchez pas à voir plus loin. Renouveau bonapartiste d'extrême-droite ????????????? un mouvement qui a défendu Charlie ? qui défend l'avortement et le mariage gay ? qui conspue les lepénistes et les identitaires ? qui appel à accueillir les migrants ? qu'est-ce qu'il ne faut pas entendre comme bêtise ! Dîtes-donc, vous pouvez allez très loin dans la haine et dans la diabolisation vous !

Vous ne vous êtes même pas renseignez sur le Parti carliste !!!!!!!!!!!! je m'en doutais, c'est la peur de remettre en cause vos clichés et vos idées reçues !!!!!!!!!!!!!! Sachez que le Parti carliste dont je parle est celui de Charles-Hugues de Bourbon-Parme, un mouvement progressiste et proche de l'extrême-gauche alors cessez de réduire le carlisme à un mouvement d'extrême-droite mais vous êtes trop malhonnête intellectuellement je suppose.

Je n'ai jamais dis que l'histoire est toujours politique, e critique votre idée selon laquelle les historiens sont des Patrick Buisson en puissance non mais c'est pas un peu fini l déformation et la manipulation ?

Alllez on demande à Thaï. Thaï, pensez-vous que je suis un intégriste religieux ? pensez-vous que je suis un militant venu vous convertir et qui vous méprise ? pensez-vous que je cherche à instrumentaliser votre blog ? pensez-vous que je suis un ennemi de la démocratie et un libertarien ? Pensez-vous que Françoise à raison de m'insulter, de cracher un tel mépris ?

M.W 09/07/2016 17:00

Pardon je me suis trompé fin de la ligne 4 par le "je quitte son blog" je voulais mettre "je quitte ce blog".

D'ailleurs, je tiens à dire que je trouve cela drôle de voir qu'elle m'accuse de vouloir vous monter contre elle alors qu'elle essaye de me diaboliser avec la plus grande méchanceté que je n'ai plus vu depuis le collège !

Ensuite j'aime bien quant elle m'a dit que j'avais une approche de manipulateur car elle a la même démarche : elle a commencé par être douce et par essayer de me comprendre pour savoir comment je pouvais raisonner, comment je pouvais penser puis elle a commencé à m'accuser d'être fasciste sur un prétexte ridicule avant de changer de ton et d'être compatissante en feignant de me voir comme une victime de je-ne-sais-qu'elle-secte au juste. Puis maintenant elle m'accuse d'être le gourou et non la victime. Une démarche de diabolisation classique.

Cordialement

M.W 09/07/2016 16:42

Paroissien-Progressiste

La réponse de Françoise montre bien la haine, le mépris, l'intolérance qu'elle ressent envers moi. Non, elle n'essaye pas de me comprendre ni de savoir si elle n'a pas à se méfier, elle me hait parce que je ne pense pas comme elle et espère me pousser à bous pour que je quitte son blog. Pas de bol, ce blog est un des rares endroits où je peux exercer ma liberté d'expression, je ne vais pas y renoncer pour faire plaisir à Madame Françoise, désolé pour elle.

Cela dit, Françoise, je me contente de vous rappeler que je ne fais partie d'aucun groupe alors je ne vois pas pour qui je recruterai, qu'au vu de ce que vous me dîtes sur la Nouvelle Action Royaliste ou sur le Renouveau Bonapartiste, je doute que vous alliez sur leur site ou que si vous y alliez, vous avez tellement de haine et de clichés en vous que vous détournerez tout ce qu'ils diront dans la sauce qui vous arrange pour inciter à la haine. Je vous signale ensuite que le mépris se manifeste aussi par le fait de montrer à son interlocuteur que l'on se sent meilleur que lui et qu'il n'est qu'une merde c'est exactement votre attitude envers moi. Enfin, je vous signale que l'ochlocratie n'est pas le monopole des fascistes ou des libertariens (il me semble que ce terme a été forgé par un historien ayant vécu au IIème siècle avant Jésus-Christ) et qu'on peut très bien l'employer pour désigner une réalité sociale même si on est ni libertarien ni fasciste (pour votre gouverne, je ne savais même pas que ce terme était populaire chez les libertariens ou chez les fascistes...). D'ailleurs le terme synarchie avait été fondé par des collaborationnistes de l'hyper-droite or personne n'accuse Annie Lacroix-Riz qui le récupère d'être d'hyper-droite.

M.W 09/07/2016 14:04

Paroissien-Progressiste

Oups, j'étais persuadé qu'il y avait un h à Taï, excusez-moi, mes yeux m'ont joué des tours ;))

Je ne sais pas si Françoise veut en savoir plus sur moi et me pousse dans mes derniers retranchement pour savoir si elle peut me faire confiance, j'ai plutôt l'impression qu'elle est hyper intolérante.

Centre-gauche ? pourquoi pas mais je pense que certaines de mes idées sont un peu poussées pour être du centre-gauche...

Cordialement

Françoise 09/07/2016 13:55

1. Je crois que vous devez vous acheter une paire de lunettes car je n'ai jamais prétendu que vous étiez intégriste, M.W. . Par contre, sur Golias, vous avez une part et notamment chez les plus jeunes, qui viennent du Salon Beige et de différents sites intégristes (issus du Renouveau Charismatique, Communauté St Jean, Légion du Christ) pour dézinguer le forum. Anne de Nantes en fait partie. Mère Térésa a utilisé les pauvres pour satisfaire ses propres besoins à elle et ses propres intérêts. Ca a été dénoncé déjà de son vivant. Et ça l'a été encore plus à sa mort.
Son lien avec différentes dictatures qui ont contribué à la torture, à l'esclavage mais aussi à l'écrasement des plus pauvres, est connu depuis déjà un bon moment. Anne de Nantes était toujours dans l'idée complètement fantasmatique de Mère Térésa.
Ce qui est très logique en milieu intégriste.

2. Piqûre de rappel, je ne vous méprise et ne vous ai jamais méprisé. Si c'était le cas, je ne vous répondrais pas. Par contre, je ne suis pas dupe de l'entreprise de récupération idéologique monarchiste que vous souhaitez faire sur le blog de Taï.
C'est si visible que vous trollez les sujets qui n'ont rien à voir pour ne parler que du royalisme et des mouvements royalistes. Et votre vocabulaire montre bien vos idées.
L'ochlocratie est un terme uniquement utilisé par les libertariens et les monarchistes libertariens. C'est un faux-nez de l'extrême droite, assez connu, sous couvert d'ouverture à gauche. Les mots ont un sens, M.W. Si vous ne voulez pas passer pour ce que vous n'êtes pas selon vos dires, n'utilisez pas certains termes qui vont avec les idéologies de groupes fachos.

3. A chaque fois que nous échangeons, vous en profitez pour faire la réclame de partis monarchistes. C'est une démarche manipulatrice et abusive.
A chaque fois, vous croyez jouer fin en tentant d'avancer des noms et idées de groupes dont vous pensez qu'ils illusionneront vos interlocuteurs que vous savez de sensibilité de gauche. Sauf que, en tout cas pour ma part, je connais un peu le milieu dont vous parlez et les idées développées, l'envers du décor si je puis dire. Et je sais donc ce qui se cache derrière.
Comme je vous l'ai dit très honnêtement, je fais régulièrement de la veille sur les sites de ces groupes et je surveille leurs tactiques d'emprise et d'infiltration y compris dans les groupes d'extrême gauche. Vous utilisez une approche que je reconnais et que j'observe sur différents sites. Donc inutile de vous victimiser, façon Caliméro.

4. Vous êtes sur un site a-politique. Donc vous n'avez pas à faire du recrutement pour des idées politiques. Ici personne n'en fait. Sauf vous depuis votre arrivée ou presque.

5. Taï et moi nous côtoyons depuis des années sur Golias et depuis deux ans environ ici. En toute quiétude et courtoisie. Donc n'essayez pas de nous dresser l'un contre l'autre. Non seulement vous montrerez encore plus un aspect manipulateur et recruteur politique, mais en plus vous vous décrédibiliserez.

paroissiens-progressistes 09/07/2016 13:07

M.W,

Parce que tai, s'écrit sans h. Vous êtes du centre gauche pour être plus précis selon votre description. J'ai surtout l'impression que Françoise aime bien vous poussez dans vos derniers retranchement.

Françoise semble vouloir en savoir plus sur vous et reprend souvent vos mots pour que vous précisiez encore.

Vous être progressiste, monarchiste constitutionnel et ouvert sur beaucoup d'idées proche de la gauche et du centre droit. C'est très intéressant, et Françoise veut sans doute que vous le démontriez pour qu'elle n'ai pas à se méfier.

Merci !

M.W 09/07/2016 10:56

Paroissien-Progressiste

Il y a une différence entre ne pas s'accorder et toutes les méchancetés qu'elle m'a dite, enfin là on est dans un détournement conscient de mes propos dans un but de me diaboliser auprès des lecteurs de votre blog et auprès de vous parce qu'elle ne supporte pas que je vienne faire de la concurrence et qu'à ces yeux toutes formes de pensée différente relève du fascisme et doit être annihilée. Parce qu'avouez que là c'est de la désinformation, de la manipulation et de la méchanceté pure et simple. Je vous le dis, le seul moyen de ramener la paix sur ce blog est qu'on ne s'adresse plus la parole.

Maintenant, sans vouloir vous offenser ou vous impliquer dans le conflit, pourriez-vous lui confirmer que je ne suis pas tout cela s'il vous plaît ?

Pour votre question et bien disons que j'ai des sensibilités à gauche sur beaucoup de point, comme je l'ai dis , je suis pour l'autogestion à l'échelle communal et régional, je suis pour un meilleur partage des richesses, je suis pour que l'Etat contrôle banques et entreprises, pour que les ouvriers partagent davantage la gestion des entreprises avec les patrons etc .... Sur d'autres point je peux être proche de la droite, je suis, par exemple, pour une justice plus ferme mais qui ne nie pas les secondes chances (pour moi, un cambrioleur doit être puni plus sévèrement mais il faut, en prison, l'inciter à étudier et l'encourager à travailler et faire comprendre à la société qu'un homme qui a purgé sa peine à le droit à une seconde chance et ne doit pas être traité comme un pestiféré). Pour les chômeurs, je suis contre la culpabilisation du chômage tel qu'il est pratiqué par la société et je pense qu'il faut encourager avec d'autres mesures les chômeurs à trouver du travail et les accompagner dans ces démarches. Par exemple dans le jour du Seigneur ils ont parlé d'une commune qui demande aux gens du RSA à exercer des travaux d'intérêts généraux. Je pense plutôt que lorsqu'un individu demande le RSA, on l'encourage à exercer des travaux et en échange, après un certain nombres d'heures de travail, les dirigeants de sa commune envoie des lettres de recommandations aux employeurs du secteurs où l'individu veut travailler pour lui montrer que c'est un homme qui veut travailler et on encourage fortement ces employeurs à l'embaucher. On peut aussi décider que cet individu aura le droit pendant une année de toucher la moitié du RSA en plus du salaire. Je ne sais pas ce que vous allez penser de cette idée, j'espère qu'elle vous plaira.

PS : je ne comprends pas votre question sur le "h"...

Cordialement

paroissiens-progressistes 09/07/2016 07:55

M.W,

Pourquoi un "h" ?. Je ne pense pas que vous êtes tout cela, mais connaissant l'expérience de Françoise avec l'Opus Dei, je me doutais que vous n’accorderiez pas vos violons.

Le carlisme de gauche est minoritaire mais il est proche du socialisme autogestionnaire, il n'est ni nationaliste et identitaire, c'est le traditionaliste qui est majoritaire, mais il y a tout de même une bonne nouvelle il n'a plus de prétendant vers qui se tourner. C'est une vraie guerre entre les deux courants. Françoise pense que vous parliez du carlisme traditionaliste majoritaire en Espagne qui soutien l'OD.

Êtes-vous monarchiste de gauche ?

Merci !

Françoise 08/07/2016 13:39

Je n'ai aucun mépris ni pour vous ni pour Taï.
Ce n'est parce que je peux être en désaccord avec vous deux sur quelques points que je vous méprise. Et je n'ai aucune hypocrisie.
C'est vous qui souhaitez imposer vos idées sur ce site et convertir Taï et le blog au monarchisme alors que le blog est a-politique.
Ce depuis le début. Je l'ai parfaitement identifié et c'est cela qui vous agace. Parce que je vois clair dans votre démarche de récupération du site et des personnes. Manier le chaud et le froid, tour à tour les compliments sucrés et la diabolisation, c'est typique d'une démarche de recherche d'emprise et de manipulation. Ce qui n'est ni le positionnement de Taï, ni le mien.
Anne de Nantes est une copine à vous militante de la NAR? ;-)
Elle se posait là en tant qu'intégriste catho de la FSSPX si je me souviens bien, et affiliée au Salon Beige. Venir sur un site comme Golias pour tenter une OPA, c'est devenu le plus joyeux passe-temps de la FSSPX.
Et je comprends que vous tentiez une infiltration sur le site de Taï du fait des échéances électorales. Autant sans avoir l'air d'y toucher appeler à voter Dupont Aignan et récupérer ces cathos contestataires que nous sommes, n'est-ce pas? Parce que les croyants, selon les critères royalistes, c'est généralement plus soumis à l'autorité et au pouvoir, donc la royauté ça passe mieux chez eux que sur le reste de la population. Ben voyez, ça dépend chez lesquels...
Y a de plus en plus de cathos qui réfléchissent et qui voient arriver comme le loup blanc certains groupes politiques pour tenter de les rallier à leur cause.
J'ai été désolée de voir le M'PEP inflitré par la NAR jusqu'à son dirigeant Jacques Nikonoff (qui me paraissait pas foncièrement rouler pour la droite dure) qui appelle à voter Dupont-Aignan comme le Cercle des Volontaires, comme le Comité Valmy, comme l'UPR et d'autres encore. Je comprends mieux depuis que j'ai découvert cela l'an dernier, la dissidence de Nikonoff par rapport à Attac.
Et le pourquoi de la création du M'PEP. Ca me déçoit parce que j'attendais autre chose mais bon, c'est encore un coup, un choix sous l'angle du pouvoir absolu. Ce qui a toujours voué l'humanité à sa perte. Et qui fait les beaux jours des milliardaires de la liste de Forbes et de tous les pays impérialistes, qui placent des tyrans dans des pays africains, sud américains pour pouvoir voler les richesses en toute impunité. Et quand les intérêts ne sont plus là, hop, on en place un nouveau. Du moment que les intérêts financiers et les richesses continuent d'être volées, tout va bien!
Merci de préciser que vous êtes antidémocrate et que vous refusez le gouvernement du peuple par le peuple. Vous dites vous-même que vous préférez un tyran que vous pouvez remplacer par un autre, qu'un gouvernement démocratiquement élu. Merci de confirmer ainsi votre totalitarisme.
Vous confirmez aussi dans votre message que la lecture de l'histoire est toujours politique d'où qu'elle se place. Donc vous reconnaissez la réalité de ce que je vous disais il y a quelque temps dessus. Merci.
Nous sommes actuellement sous oligarchie parce que des milliardaires (industriels et banquiers principalement) ont décidé de se partager le monde. Sauf qu'ils ont fait péter le système capitaliste en disposant de plus de la moitié des richesses de la planète sans redistribution.
Donc pour remettre en selle le capitalisme et continuer d'augmenter ces richesses, quoi de mieux que d'imposer au plus de pauvres possibles des monarchies. Ca permettrait de virer tous les droits humains fondamentaux, tous les droits sociaux et hop, le boulevard pour l'absolutisme...
Entre les fondus intégristes du Moyen Orient et les monarchies, les intérêts de pouvoir et de confiscation des richesses sont les mêmes. Donc hardi tiens bon! Merci de préciser par votre vocabulaire (ochlocratie) que vous êtes libertarien donc féodaliste si je remonte à l'analyse de Paul Jorion sur ce genre de mouvance. Quant au renouveau bonapartiste lié à l'UMP version dure si l'on remonte à l'origine de la Rocque et aux Croix de feu, je vois pas ce qu'il peut apporter sinon encore plus d'aliénation. Quant au carlisme, c'est justement ce qui fait qu'en Espagne, le peuple ne peut pas juger le franquisme ni la royauté et la mouvance a commis 3 guerres civiles en Espagne. Donc on se calme et on boit frais à St Tropez, svp.

Dans la série faux nez de l'extrême droite ,on a eu à gauche Chevènement.
On a eu aussi Balladur et Giscard côté RPR-UDF. Puis Boutin et De Villiers. Maintenant Dupont Aignan. Et se profile des candidats issus de ICHTUS et d'Alliance Vita. Comprenez que si vous, vous n'avez pas connu ça parce que trop jeune, vos aînés ont bien vu les tentatives d'emprises et les ont parfaitement identifiées. Donc faut pas trop nous la raconter!

paroissiens-progressistes 08/07/2016 13:59

Françoise,

En réalité, c'est pas le carlisme qui pose problème à juger le franquisme, mais l'expérience de Primo de Rivera, qui a mis en place une dictature entre 1923 et 1930, il a fait baisser le chômage par le protectionnisme d'Etat, a bien accueilli les mouvements régionaliste et il a même reçu l'appui des travailleurs. C'est de lui dont s'est inspiré Franco car il avait établi un régime corporatiste.

a-politique, j'aime bien cette désignation.

Merci !

M.W 08/07/2016 10:31

Votre réponse ne fait que me rappeler le mépris que vous me portez et votre incapacité à comprendre toute personne qui ne pense pas comme vous.
_cessez cette hypocrisie : vous souhaitez imposer vos idées, vous rêver de pourchasser ceux qui ne pensent pas comme vous. Regardez vous comment vous nous parler à moi ou à Thaï si on est pas d'accord : vous nous dîtes qu'on est plein d'illusion, qu'on est éloigné des réalités, qu'on ne sait pas bien réfléchir, qu'on ne prend pas la peine de raisonner etc ... Et quand on a à ce point un mépris affiché de toute forme de différence on est bel et bien dans une démarche de refus de l'échange et de conversion. je vois bien que vous déplorez de me voir monarchiste et que vous n'attendez que le jour où je rallierai vos idées en attendant pour vous je reste un idiot. C'est vous qui inversez les rôles, vous devenez méprisante, blessante et agressive dès qu'on ne partage pas votre point de vu. J'ai vu un ancien numéro de Golias en ligne quand le pape François a excommunié un prêtre australien, j'ai vu comment vous parliez à Anne de Nantes, dès qu'elle n'était pas d'accord avec vous sur François ou Benoît XVI tout de suite elle devenait béni oui-oui, grenouille de bénitier, sotte et autre. Vous refusez la différence et vous refusez toute autre forme de penser, vous ne faîte que supporter de voir le monde entier ne pas penser comme vous car vous n'avez pas les moyens de l'en forcer mais au vu de vos commentaires et de vos dires je suis convaincu que vous n'attendez que cela. En outre, dès qu'un idée est un petit peu différente de suite vous condamnez, moi au contraire, j'essaye d'étudier cette idée pour voir où est le bien et le mal. Quand on m'a proposé les communauté auto-gérée, j'ai réfléchi et j'en ai conclu que ce serai une bonne chose à l'échelle municipale mais que pour éviter l'ochlocratie il est essentiel qu'il y ait des arbitres au dessus. L'ochlocratie est pour moi la pire forme de tyrannie : quand celle-ci est autocratique ou oligarchique, il suffit de renverser le tyran ou le groupe au pouvoir mais si elle est ochlocratique comment faire pour renverser le peuple ? Et bien entendu, si on est pas d'accord avec vous tout de suite on est méchant, on refuse les échanges, on refuse l'éducation pour tous etc ... Cette attitude de mépris est l'attitude typique des intolérants qui refusent de voir les autres ne pas penser comme eux. Et moi-même j'ai des amis qui ne sont pas d'accord avec toutes mes idées, cela ne m'empêche pas de bien m'entendre avec eux car, encore une fois, je ne rejette jamais en bloc leurs idées mais j'essaye de voir ce qui serait positif ou négatif contrairement vous à vous qui sentez le sectarisme à plein nez

_Non je ne comprends pas pourquoi vous restez dans l'Egise catholique, Dieu n'ayant pas besoin des religions, je ne vois pas ce qui vous empêche de devenir CSE (Chrétienne Sans Eglise), on peut très bien cultiver une relation avec Dieu sans pour autant passer par le catholicisme non ?

_Pour vos remarque sur ce qu'est pour moi un croyant là j'éclate de rire. HAHAHAHAHAHAHAHA. Pour moi un croyant serait un fondamentaliste ? Moi qui ait toujours refusé une interprétation littérale de la Bible ? Moi qui défend le mariage gay, un avortement jusqu'au huitième mois de grossesse, l'euthanasie même des mineurs ? Moi qui défend la nécessité du dialogue interreligieux et des groupes magnifiques comme Coexister ? Moi qui boycotte les messes Louis XVI à cause des intégristes qui y pullulent ? Moi qui en voyant qu'un de mes amis souhaitent ce faire chrétien et ne trouve pas la religion chrétienne à laquelle il pourra adhérer, je lui est conseillé de se faire Chrétien Sans Eglise ? Moi qui soutien l'idée que les évêques doivent être élus par les fidèles ?HAHAHAHAHAHAHAHA. Vous me rappelez ce dialogue avec Anne de Nantes : si on a pas votre vision de la foi, on est forcément grenouille de bénitier, béni oui-oui, dans l'évangélisme etc ...

_Non, les monarchies ne sont pas forcément de droit divin, au Moyen Age, même si la royauté était très liée à la religion, la monarchie n'était pas de droit divin, les médiévistes l'on démontré. A ben oui j'oubliais pour vous les historiens sont des Patrick Buisson en puissance ! Je comprends tout à fais que vous ayez besoin de vous rassurer en pensant que les historiens sont des politicards : cela vous permet d'éviter de vous remettre en question et de balayer d'un revers de main les travaux des historiens qui ne correspondent pas à vos vues. De nos jours, dans les monarchies constitutionnelles, la royauté n'est plus vu comme étant de droit divin. Bien entendu, je suis conscient que les monarchies constitutionnelles ne sont pas parfaites et j'essaye de trouver le moyen de les améliorer au lieu de rejeter tout d'un bloc ! D'ailleurs, les communautés que vous décrivez ne sont pas parfaite non plus, regardez Christiana avec ses lois liberticides que personnes ne peut contester ! regardez cette commune en Aragon dont je n'arrive plus à retrouver le nom totalement dominer par la personnalité charismatique de ce maire devenu impossible à critiquer ! Pourtant, je ne rejette pas tout d'un bloc et j'essaye de réfléchir à ce qu'on peut en tirer de ce système pour arriver aux conclusions que j'ai évoqué.

_Pour la NAR, vous êtes déçu qu'il soit proche du M'PEP pourquoi ? parce qu'il est proche d'un parti de gauche radical et que vous êtes déçu que vos clichés aient été remise en question ? Pour Dupon-Aignan je ne pense pas qu'il soit de la droite dure, j'ai connu un de ses militants en la personne d'un camarade qui milite pour son parti et je peux vous dire qu'à Debout la République on se défie fortement de l'extrême-droite, mon ami m'a même dit qu'il n'est pas d'accord pour qu'on recrute des anciens du FN car il a peur que ces-derniers ne renoncent pas au lepénisme ! Mais avez-vous été au délà des alliances pour voir quelles sont les idées qu'il défend ? je n'en ai pas l'impression tout comme vous avez évité de me parler du Renouveau bonapartisme, du Parti carliste et du parti portugais dont j'ai parlé. Pourquoi donc ? c'est la peur de remettre en question vos clichés et vos idées préconçues ?

Françoise 08/07/2016 00:33

Ne vous inquiétez pas M.W., je savais à qui j'avais affaire en répondant à Griffon. Votre style d'expression vous a trahi ;-) Le royalisme concerne aussi en France certaines cellules de l'UPR, le Cercle des Volontaires, Dupont Aignan et ses potes, Boutin et de Villiers. Ca dépasse le cadre légitimiste réac et l'AF. Droite dure et extrême droite ne sont pas la même chose. Aujourd'hui, on peut dire que le PS a rejoint la droite dure dans sa façon de gouverner. Comme je le disais à Taï, se souvenir de Hollande et Sarko main dans la main. C'était prophétique!

Je me fous du pouvoir. Et je n'ai jamais imposé aux autres mes vues.
Comme je n'aime pas qu'on m'impose une pensée. Si j'avais voulu le pouvoir, croyez bien que je l'aurais eu. Mais ça ne m'intéresse pas du tout. Ca va contre tout ce en quoi je crois. Ce qui m'intéresse, c'est partager des savoirs, des techniques, des savoirs-faire, m'instruire sur tout un tas de sujets et promouvoir l'éducation pour tous. Ce qui rejoint ce que je vous expliquais.

La monarchie relève du droit divin, nie le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes et ça, que vous tourniez le concept dans tous les sens, ça s'appelle du totalitarisme.

Je ne méprise pas les convertis. Je les regarde en face, tels qu'ils sont. C'est à dire souvent des gens en souffrance qui se réfugient dans la religion pour tenter d'échapper à un sentiment profond d'abandon qu'ils n'ont pas su gérer ou formuler. Ce qui généralement les amène tout droit dans les bras de l'intégrisme d'où qu'il vienne. C'est triste parce que ça ne les amène pas à la foi. Mais à une contrefaçon.
C'est vous qui êtes dans une volonté de conversion ici. Pas moi. N'inversez pas les rôles.
Vous êtes dans une posture de légitimer vos idées monarchistes, de recruter idéologiquement. Et vous cherchez l'affrontement dès lors que vous sentez des réticences.

Personnellement, je ne recrute personne et je n'ai jamais recruté qui que ce soit.
Sauf pour faire garder ma fille. Et la dite nounou n'a absolument pas les mêmes idées politiques que moi. Et je m'en fiche, je ne l'ai pas recrutée pour ses idées politiques mais pour sa compétence à s'occuper de ma fille pendant que je travail. Idem, j'ai un max d'élèves adultes qui sont à des années lumières politiques et religieuses des miennes, je m'en contrefiche. Ce qui nous réunit n'a rien à voir avec la politique ni avec la religion d'ailleurs. C'est le dessin et la peinture qui nous réunit. Rien d'autre. Ainsi que notre commune humanité. Et ça me va très bien comme ça.

Vous ne saisissez pas que ce qui me fait rester dans le catholicisme n'est pas l'Eglise au plan institutionnel mais la rencontre personnelle avec Dieu, c'est à dire la foi. Je ne vois donc pas pourquoi je quitterais le catholicisme et pourquoi je militerais pour l'interdiction des religions.
D'autant que celles-ci sont suffisamment bêtes pour se suicider toutes seules par abus de pouvoir, violence, discrimination, exaltation du fondamentalisme, criminalité en tous genres.
Pour vous le croyant, c'est forcément celui qui dit amen à tout ce que dit l'institution.
Pour moi ce type de croyant que vous décrivez est un fondamentaliste.
On peut être croyant sans être suiviste de l'institution religieuse cléricale, Dieu merci.

La NAR reste une mouvance politique de droite dure. Dupont-Aignan comme leader, c'est pas du tout la gauche. La monarchie constitutionnelle a toujours laissé les mains libres aux pires intégristes religieux. L'OD en Espagne, le Renouveau Charismatique en Belgique. Je n'ai pas du tout envie de ça. On retrouve la NAR au Cercle des Volontaires, dans le M'PEP (ce qui m'a d'ailleurs énormément déçue), à l'UPR, mais aussi des tentatives de récupération dans des groupes altermondialistes et écolos.
Alors certes, la NAR est plus à gauche que le reste des groupes royalistes, mais bon, ça ne justifie pas pour autant un retour de la monarchie, fut-elle constitutionnelle.

M.W 07/07/2016 23:22

Chère Françoise

Bon à bas les masques, c'est moi le Griffon, je voulais changer de pseudo pour pouvoir parler avec vous maintenant la comédie a duré un jour mais c'est amplement suffisant.

C'est donc bien ce que je pensais : pour vous le royalisme est uniquement d'extrême-droite, vous pensez donc que je suis un fasciste extrême-droitiste et un catholique fanatique ennemi de la démocratie. Je vous ai pourtant mentionné des mouvement comme la Nouvelle Action Royaliste de Renouvin, le Renouveau Bonapartisme ou le Parti carliste ou les royalistes portugais plutôt de gauche et ennemi juré de l'extrême-droite. Mais cela ne vous a pas effleuré, pour vous, le royalisme se partage entre le légitimisme ultra-réactionnaire ou l'Action française. Quant aux dérives des monarchies, votre jugement me rappel encore plus pourquoi je ne supporte pas l'étude politisée du passée $ : les monarchies ne sont pas les seules responsables car chaque chose perçue comme un dérive s'explique par le contexte de l'époque. Vous mettez l'esclavage au rang de ses dérives des monarchies ? mais vous pensez vraiment que les assyriens, les babyloniens, les califats ont été des civilisations esclavagistes parce que monarchiste ? non elles ont été des civilisations esclavagistes car à l'époque la majorité pense qu'il est naturel qu'il y est des esclaves. Vous pensez vraiment qu'un monarchiste comme moi veut restaurer l'esclavage, une noblesse privilégiée, mettre fin à l'égalité homme-femme ? NON NON NON NON NON et NON. Le système monarchique est un système que l'on peut faire évoluer dans plusieurs sens et non pas dans un seul. J'ai d'ailleurs dit que je suis pour l'autogestion et la démocratie direct à l’échelon municipal et régional mais vous vous en foutez, je suis monarchiste ? ce que je dis ne vaut rien et mes idées ne valent rien non plus tel est votre réaction. Vous dîtes n'obliger personne à ne pas penser comme vous ? La bonne blague : vous ne le faîte pas car vous n'en avez pas les moyens mais au vu de votre réaction quand -ô horreur- un individu ne pense pas comme vous, j'en déduis que vous n'imposez pas car vous n'en avez pas les moyens mais ce n'est pas l'envi qui vous manque n'est-ce pas ? Vous dîtes être ouvert à l'échange ? mais votre attitude me montre qu'à vos yeux l'échange n'a de valeurs que si et seulement s'il permet aux gens de se mettre à penser comme vous, vous ne cherchez pas à échanger mais à convertir en attenant d'aller plus loin.

Je vois encore bien le mépris avec lequel vous traiter ceux qui se convertisse, sachez que ce mormon est le seul converti fanatisé que je connais mais j'ai vu des personnes se convertir à une religion et rester ouverte d'esprit, j'ai vu des témoignages de gens se convertir à une religion et rester ouvert d'esprit, en faîte, c'est vous qui êtes fermée d'esprit aussi à ce niveau-là ! pour vous une expérience de Dieu n'a de valeur que si l'individu qui en a fait l'expérience en arrive aux mêmes conclusions que vous.

Ma question reste la même : que faîte-vous encore dans l'Eglise catholique ? moi quand j'ai découvert que je ne m'y sentais plus à l'aise je suis partie, je ne me revendique même plus catholique ! Faîte de même au lieu de continuer à vous revendiquer d'une Eglise auquelle vous ne croyez-plus et allez militer pour l'interdiction des religions, vous trouverez sûrement des groupes déistes qui accepteront de vous accueillir. Et vous montrerez que le fanatisme peut-aussi être l'apanage des croyants sans-religions

NB : en faisant le Griffon je voulais faire l'athée militant mais cette idée m'a répugné au final je reste donc déiste même si je n'ai absolument pas envie de faire une expérience de Dieu, mon cœur étant trop sec pour aimer une divinité.

Cordialement

Françoise 07/07/2016 21:49

Re Griffon

Je n'ai pas dit le contraire concernant M.W. et Taï.
Concernant la monarchie, cette forme de gouvernance a déjà montré par le passé ses errances, ses crimes, ses violences et ses dérives. La remettre en forme relève du non-sens.
Mais c'est évident que dans la société ultra libérale capitaliste que nous avons, c'est une tentation totalitaire logique. A laquelle aspirent un certain nombre de citoyens riches à très riches, afin d'encore renforcer leur pouvoir et surtout de l'asseoir définitivement.
J'observe régulièrement ces aspirations monarchistes quand je fais de la veille sur différents sites d'extrême droite ou de droite dure, comme on dit. Comme je l'observe chez nombre de catholiques fondamentalistes qui définissent leur royalisme comme un réflexe de classe.
Je ne suis clairement pas dans ces aspirations.
Je suis plus proche de la recherche démocratique de Taï. Mais je vois aussi ce modèle aujourd'hui trop phagocyté par des politiques abusives à visée totalitaire pour pouvoir rencontrer les aspirations de paix, de prospérité, de partage des peuples. Vider la démocratie de son sens revient à la tuer, même si en douceur. Je n'ai donc guère d'espoir dans une résurrection démocratique comme les anciens le souhaitaient.
Par contre, je suis beaucoup plus dans l'espérance vis à vis de groupes associatifs et de coopérations dans les avancées de partage, la qualité de vie, la réflexion, l'éducation, la culture, dans les préoccupations, le principe autogéré.
Sans parler des grosses communautés autogérées de l'Aragon, vous avez plein de petits groupes à échelle de village voir de grosse asso, qui fonctionnent très bien en autogestion. Avec le renouveau du SEL, mais aussi l'entraide, la valorisation des talents de chacun, une cohérence dans les projets avec un vrai souci du bien vivre ensemble. Et ça, c'est innovant. Et ça marche très bien. Par contre, ça demande un réel investissement, une autre façon de penser, d'échanger aussi.
Ces pratiques se généralisent avec la baisse du pouvoir d'achat, mais aussi avec le retour du bien manger mais aussi une prise de conscience d'une nécessité de réel changement pour casser les dépendances au monde industriel et à la marchandisation. Jardins partagés, échanges de services, logements coopératifs y compris pour handicapés et personnes âgées, vide-greniers, AMAP, renouveau éducatif, groupements et échanges artistiques, artisanaux. monnaies locales, chantiers de restauration du patrimoine. Tout ce vivier d'actions nous sort de la désespérance et nous replace dans une dynamique d'autonomie, de conscientisation, de bonheur réel et non publicitaire.
Pour moi, c'est ça l'avenir social et politique. Et c'est bien plus positif et enthousiasmant que ce qui nous est proposé par les politiques toutes tendances confondues.
Ceci dit, je n'oblige personne à penser comme moi.
Je ne prétends pas que ce soit non plus la société idéale, mais en tout cas, ça s'en rapproche plus que les autres formes de gouvernance.
Par le passé, il y a eu des expériences de ce type, violemment combattues par les pouvoirs politiques et religieux d'ailleurs. Mais les religions étant massivement en fin de vie, il y a au moins l'espoir de pouvoir n'affronter que la part politico-économique, même si on nous agite toujours le chiffon religieux.

Michel Thys pense ce qu'il veut. Nietzsche disait à peu de choses près la même chose. Et ça n'a pas empêché pour autant les gens de continuer à rencontrer Dieu, d'avoir la foi que ce soit en eux, en l'autre, en la vie, en la nature, ce qui transcende notre finitude.
Il y a une différence entre se convertir à une religion (souvent pour des raisons autres que la foi) et la foi. Généralement, la conversion à une religion va mener assez rapidement au fondamentalisme. Ce qui est rare dans la foi. Faire le chemin de la religion à la foi est tout un apprentissage, un chemin initiatique. Bruno Dumont avait évoqué cela dans son film Hadewijch. Si vous ne l'avez pas vu, je vous le conseille.

La religion catholique romaine m'a été imposée tout bébé. On ne m'a pas demandé mon avis. J'ai une culture religieuse catholique, juive aussi parce qu'une partie de ma famille est d'obédience juive. Même si je pense que toutes les institutions religieuses sont des dévoiements de la foi, pour avoir connu et connaître encore des personnalités belles, je reste dans cette famille là. Par contre, je suis critique des deux religions dans ce qu'elles sont toutes deux discriminantes, totalitaires, violentes. J'ai la même attitude avec ma famille biologique. Je suis très critique vis à vis d'elle, de certains comportements, de certaines pratiques, mais ça reste ma famille.

Le Griffon 07/07/2016 20:36

Chère Françoise

Je comprends votre vision de la bonne gouvernance mais M.W et Paroissien-Progressiste aussi sont des gens dégoûtés par les dérives de la société et qui rêvent d'une meilleure société alors pourquoi votre modèle de société serait-elle plus valable que les autres ? parce que j'ai essayé d'étudier les communautés que vous proposer (comme Christiana, ou celle de l'Aragon dont j'ai oublié le nom) dans la première se trouve des lois parfois dures et impossible à renégocier dans l'autre un maire charismatique qui se confond tellement avec son régime qu'il est impossible de le critiquer. même votre modèle de société risque de connaître des dérives.

Quant à la foi, votre propos est vrai si et seulement si votre Dieu existe or de nombreuses expériences en neurologies laissent à penser que Dieu n'est qu'une chimère humaine et que l'expérience de Dieu est une illusion produite par le cerveau, le blog de Michel Thys résume bien les analyses de ces savants. En outre pourquoi l'expérience de Dieu ne devrait-elle être valable si elle emmène les gens à être progressiste ? J'ai connu un homme qui était athée convaincu, il a un jour dit avoir connu l'expérience de Dieu, cela ressemblait à ce que vous avez décris. Il c'est converti à un mormonisme intransigeant presque fanatique alors pourquoi son expérience à lui ne serait-elle pas une vrai expérience de ce Dieu ?

Ensuite puisque la religion institutionnalisée vous semble être une tare pourquoi restez-vous dans l'Eglise catholique ? puisque la foi n'a pas besoin de religion, pourquoi restez-vous catholiques alors que vous pourriez devenir une chrétienne sans Eglise ?

Bien à vous

Françoise 07/07/2016 19:16

Non, je ne suis pas anarchiste, Griffon.
Juste une citoyenne croyante, pratiquante, qui observe la dérive actuelle tant politique et religieuse et qui souhaite, comme des tas d'autres citoyens et croyants, une autre forme de société, de politique dégagée du rapport au pouvoir, à l'argent, au crime, à l'abus, à la marchandisation de tout et de tous.


La foi suppose une rencontre personnelle, intime avec le sacré, le divin, l'au-delà, le ciel, tous les qualificatifs reliés à Dieu que vous voulez.
Comprendre que l'on reçoit beaucoup d'amour et d'énergie qui nous dépassent et qui influent à la fois sur notre comportement mais aussi influencent la vie de milliards de gens, fait partie de cette rencontre mais aussi de tout ce qu'on va, à partir de cette prise de conscience, développer en soi et autour de soi pour rendre compte de cet amour et de cette énergie.

Peu importe qu'on soit scientifique, philosophe, menuisier, femme de ménage, garagiste, artiste peintre ou jardinier. Cette rencontre est accessible à tous toute notre vie terrestre. Elle est entièrement libre et sans contrainte. Elle ne s'impose jamais.
On peut la saisir chacun à sa manière. Elle se fait d'échanges, de signes, de temps de méditation, de réflexion, de partage, d'émotions, de silence.
On peut aussi la refuser et construire sa vie sans. Ne découvrir cela qu'au moment de la mort.
C'est pas un souci. L'essentiel étant que cette rencontre amoureuse se fasse.

La religion est un système de contrôle des individus selon des codes bien particuliers visant à maintenir un système autoritaire et discriminant, très hiérarchisé, sexiste, raciste. Ce qui n'a rien à voir avec la foi ni finalement avec le sacré ni avec Dieu. C'est un faux-nez, un faux-ami.
Qui tire ses dernières cartouches, toutes obédiences confondues.

Le Griffon 07/07/2016 15:37

Chère Françoise

Ainsi, vous êtes anarchiste si je comprends bien ? C'est pour cela que vous n'appréciez pas le modèle de monarchie constitutionnelle proposée par ce M.W ou que vous n'êtes pas d'accord avec la vision que Paroissien-Progressiste a du pape François ?

Mais quelle différence peut-on faire en religion et foi ? après tout, croire en une entité imaginaire créée de toute pièce par des individus qui ignoraient comment marcher le monde faute de développement de la science n'est-ce pas une aliénation ?

Bien à vous

Françoise 07/07/2016 12:45

Bonjour Griffon. Il n'existe pas de système religieux non totalitaire. Parce que les religions sont construites sur un totalitarisme. Attention, je précise bien les religions, pas la foi. Je dissocie bien les deux. Si les religions souhaitaient être réellement démocratiques et non totalitaires, elles devraient être des communautés mixtes (hommes et femmes), des communautés de partage égalitaire de responsabilités (sans idée de pouvoir) mais simplement des groupes autogérés renouvelables chaque année, un peu comme des coopératives finalement. Et aucune discrimination ni acte ni dogme discriminant.
On en est loin.
Même chose pour les systèmes politiques. Et on en est tout aussi loin. Parce que le pouvoir corrompt et le pouvoir absolu, corrompt absolument.

Mais il y a partout dans le monde, des petits îlots de progrès et des hommes et femmes réellement préoccupés de faire les choses positivement, de façon désintéressée pour la collectivité. Ca existe encore, même si ça n'est guère médiatisé, malgré la marchandisation de tout et de tous. J'essaie là où je vis de faire avancer concrètement ce en quoi je crois. C'est valable tant dans mon travail professionnel que dans les responsabilités que j'ai prises sur le lieu où je vis.

Bien à vous aussi.

paroissiens-progressistes 07/07/2016 16:43

Françoise,

Donc, tu es pour une décentralisation de l'Eglise et une participation plus grande des laïcs dans les décisions de celle-ci, comme à l'époque des premiers chrétiens.

Merci !

Griffon 04/07/2016 21:47

Françoise,

Venant sur le blog depuis fort longtemps j'ai vu vos interventions et je me pose une question : qu'est-ce que pour vous un système politique et un système religieux non-totalitaire et qui n'aliène pas l'homme ?

Bien à vous