"Notre douleur est aussi la vôtre", dit le curé de Saint-Etienne-du-Rouvray dans la mosquée de la ville

Publié le 29 Juillet 2016

"Notre douleur est aussi la vôtre", dit le curé de Saint-Etienne-du-Rouvray dans la mosquée de la ville

francetvinfo.fr nous montre que trois jours après le drame, chrétiens et musulmans ont prié ensemble dans la mosquée de Saint-Étienne-du-Rouvray en mémoire du père Jacques Hamel, assassiné mardi par deux hommes se revendiquant de l'État islamique.

Chrétiens et musulmans se sont réunis trois jours après l'assassinat du père Jacques Hamel dans son église, à Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime). "Vous partagez notre douleur. Cette douleur est aussi la vôtre", a déclaré le curé de Saint-Étienne-du-Rouvray, Auguste Moanda, devant les musulmans de la ville, lors de la prière du vendredi, le 29 juillet 2016, à la mosquée.

"La fraternité doit continuer entre nous, frères musulmans, elle existe déjà", a ajouté le prélat qui s'adressait à une assistance très nombreuse, dans laquelle figuraient plusieurs dizaines de chrétiens. "Cet événement qui vient d'arriver doit nous aider à renforcer les liens qui existent entre nous. Nous sommes appelés à construire des ponts et non des murs. Nous, les croyants, devons donner l'exemple", a-t-il souligné, en référence au meurtre du père Hamel en pleine messe par deux hommes se réclamant de l'organisation État islamique.

Le prêtre a également pointé le risque d'amalgame, après la revendication de l'attentat par le groupe État islamique. "Je voudrais rassurer mes frères, ce que l'on voit, ce n'est pas le vrai islam. Nous devons nous serrer les coudes", a-t-il dit.

À l'entrée de la mosquée Yahia, on pouvait lire sur une affiche "Mosquée en deuil". Un long tapis a été déployé dans la cour de la mosquée pour accueillir d'autres personnes. À l'intérieur, du thé et de d'eau ont été distribués aux fidèles. Au moins 300 personnes étaient présentes du côté des hommes, les femmes étant à l'étage au-dessus.

Avant la prière à la mosquée en début d'après-midi, chrétiens et musulmans s'étaient déjà retrouvés à l'église Sainte-Thérèse, à l'occasion de la journée de jeûne et de prière décrétée par le culte catholique, en mémoire du prêtre assassiné par deux jihadistes de 19 ans. Les fidèles ont déposé des fleurs devant un portrait de Jacques Hamel. Après la prière, de nombreux musulmans et musulmanes de tous âges se sont recueillis dans l'après-midi devant cette église, dont l'entrée reste fermée depuis mardi.

Dans son prêche à la mosquée, l'imam Hmitou a dénoncé avec virulence "cette main terrible sortie des ténèbres", cette "main lointaine qui a téléguidé" l'assassinat du prêtre. "Vous vous êtes trompés de civilisation, car vous êtes hors de la civilisation. Vous vous êtes trompés d'humanité, car vous êtes hors de l'humanité", a-t-il lancé aux assassins. "Vous vous êtes trompés à notre sujet et, ça, nous ne vous le pardonnerons pas", a-t-il insisté.

Ce sont des gestes comme cela qui montre que la France doit rester unie, car le fanatisme religieux et les extrémismes politiques profitent de nos divisions. La fraternité, l’ouverture et le dialogue doivent être les valeurs qui nous guident pour chasser la peur et la colère, voire la haine qui facilitent les amalgames et feront le jeu de l’État islamique et de l’extrême-droite. De la haine et de la colère, il n’en sortira que chaos et destruction, c’est pour cela que nos institutions politiques et religieuses ont le devoir de se soulever contre cela et d’apporter des solutions à celles-ci.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités

Repost 0
Commenter cet article

M.W 30/07/2016 11:26

Paroissien-Progressiste

L'initiative est bonne mais ne nous leurrons pas : les gens vont sombrer dans la haine et dans le mépris de la différence malgré tout. Croyez-moi j'entends les gens parlé, je regarde les discussions sur les forum internet. Et j'en suis dégoûté. Les gens sont, sur la politique majoritairement intolérants et sur la religion moitié-moitié d'intolérants et de tolérants. La plupart dans gens sont persuadés de détenir la vérité et se complaisent dans la haine, dans le mépris et dans le rejet de celui qui pense différemment. Certes on se dit tolérant on s'affiche ouvert d'esprit mais parlons un peu avec ce on et nous voyons que son ouverture d'esprit n'existe pas. Au fond ce on est persuadé de détenir la vérité, d'être le sage qui sait tout, la Lumière du Monde qui a tout compris et voit les autres comme des crétins, des naïfs, des endoctrinés, des couillons dont les idées viennent de la bien-bien-bien-pensance, de l'endoctrinement, du manque de réflexion. Ils me font rire ces gens qui disent aux autres de penser par eux-mêmes. Car pour eux, penser par sois-même signifie être d'accord avec eux, penser comme eux, raisonner comme eux. Et si vous avez le malheur de ne pas être d'accord, de suite vous êtes une andouille.

De même le on va dire qu'il ne veut pas imposer ses idées. Que d'hypocrisie. S'il ne le fait pas c'est parce qu'il ne le peut pas. Nuance. Bien sûre que oui le on veut imposer ses idées par la force et par la terreur s'il le faut. Bien sûre que oui il veut contraindre tout le monde à être d'accord avec lui. Il ne le fait pas parce que la société ne lui en donne pas les moyens voilà tout. Mais un jour ou l'autre la société craque et un groupe d'intolérants prend le pouvoir et impose ses idées par la force avant d'être renversé et remplacé par d'autres intolérants ou par une société plurielle qui s'effondrera aussi. C'est comme cela, c'est le cycle de la vie.

Cordialement

paroissiens-progressistes 02/08/2016 10:21

M.W,

Un peu d'optimiste, derrière les ténèbres la lumière arrive toujours à se frayer un chemin.

Merci !

M.W 31/07/2016 20:10

Paroissien-Progressiste

L'ennui avec les électrochocs c'est qu'ils ne durent pas, bientôt, il n'y aura plus que les historiens et les sociologues pour se souvenir de cette bonne entente entre chrétiens et musulmans (à moins qe des onfrayistes-dawkiniens prennent le pouvoir et font de ces événements un symbole de l'union de ce qu'ils forceront historiens et sociologues a appeler "obscurantismes". Personnellement j'ai déjà trop vu de haines et d'intolérances et de mépris de la différences, j'ai compris maintenant qu'en politique les gens sont très majoritairement intolérants et qu'en religion ils sont moitiés-moitiés tolérants et intolérants et que nombre de personnes souhaitent convertir le monde à leurs opinions surtout à leurs opinions politiques, ils n'emploient pas la force car ils n'ont pas les moyens de le faire voilà tout. Désolé mais en je n'ai plus confiance en la tolérance des gens, pourquoi croyez-vous que dans ma vie de tout les jours je n'ose plus dire mes opinions politiques et religieux ? C'est parce que j'ai trop subis de haine et de mépris à cause de cela.

Quant au bouc-émissaire, comme l'a dit un intellectuel américain dont je n'arrive pas à orthographier le nom "Chaque société a besoin de bouc-émissaires pour permettre à la masse des braves gens de dormir en paix". Il y en aura toujours que ce soit des juifs, des africains, des blancs, des pauvres, des riches, des chrétiens, des musulmans, des hispaniques etc ... Il y en aura toujours. C'est le cycle de la vie.

Cordialement

paroissiens-progressistes 31/07/2016 10:33

M.W,

Vous être trop pessimiste, notre société a besoin d'un électrochoc et la mort du père Hamel peut l'être. Nous en sommes arrivés là par nos abandons et nos égoïsmes, nous avons créé nos propres menaces dans une société sans idéal ne sachant que proposer des boucs émissaires pour éviter de voir que nous avons toujours repoussé nos erreurs pour les laisser aux générations futures. Il est grand de bouger et de prendre nos responsabilité. La solidarité et la fraternité peuventt commercer à faire bouger les choses. Les grandes choses commencent toujours par les petites choses.

Merci !