Allumer une bougie et se recueillir dans une église à l’occasion du 15 août

Publié le 12 Août 2016

eglise.catholique.fr nous montre ce vendredi 12 août 2016 que Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille et président de la Conférence des évêques de France et Mgr Dominique Lebrun, archevêque de Rouen, appellent les catholiques à se rendre dans une église le 15 août pour allumer une bougie et se recueillir.

Cet appel fait suite à celui de Mgr Lebrun dans son homélie lors de la célébration des funérailles du père Jacques Hamel :

«En hommage au Père Hamel,

nous vous invitons à visiter une église dans les jours qui viennent,

pour dire votre refus de voir souiller un lieu saint,

pour affirmer que la violence ne prendra pas le dessus dans votre cœur,

pour en demander la grâce à Dieu ;

nous vous invitons à déposer une bougie dans cette église, signe de résurrection, à vous y recueillir, à ouvrir votre cœur dans ce qu’il a de plus profond ; si vous le pouvez à prier, à supplier.

Le 15 août serait un jour propice. La Vierge Marie vous y accueillera avec tendresse. Souvenons-nous de notre maman.»

Cet appel est un bel acte de solidarité, mais pour Mgr Pierre d’Ornellas, archevêque de Rennes, cela va plus loin comme il le montre sur la-Croix.com. Pour lui, cette prière de paix doit aussi ouvrir de nouveaux chemins de charité qui doivent concerner les familles qui sont de plus en plus fragilisées, les nouveaux pauvres marginalisés, la plaie du chômage, la rencontre interreligieuse, et l’accueil des réfugiés.

Si allumer une bougie et faire une prière contre la peur nous pousse à des actes charitables, cela serait un beau retour vers ce qui a fait le succès de l’Église, son amour pour le prochain.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités de l'Eglise

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jean-Christian Hervé 13/08/2016 23:01

"Si allumer une bougie et faire une prière contre la peur nous pousse à des actes charitables, cela serait un beau retour vers ce qui a fait le succès de l’Église, son amour pour le prochain."
Oui, ça change de l'appel à une certaine prière universelle, de triste mémoire, de Monseigneur Vingt-Trois un autre 15 août...
Cordialement