Des prêtres disent que le représentant du Vatican en Irlande est "en dehors" des réalités de la vie

Publié le 20 Août 2016

Comme le montre thejournal.ie dans son article du samedi 20 août 2016 nous montre que l'Association des prêtres catholiques (ACP) a déclaré que la nomination d’évêques appropriés est vitale pour la survie de l'Église catholique. Cette critique vise également le nonce apostolique du Vatican en Irlande, à un moment qu'ils décrivent comme «le stade le plus critique» de l'Église catholique.

L'Association des prêtres catholiques (ACP) se préoccupe des nominations des évêques en Irlande. Les prêtres sont critiques à propos des candidats retenus par le nonce, Mgr Charles Browne, qu'ils décrivent comme étant "en dehors" des réalités de la vie en Irlande aujourd'hui et mal à l'aise avec l'ouverture du pape François pour changer et réformer l'Eglise.

"... Cette attitude et ces valeurs [du Vatican] sont maintenant clairement en désaccord avec une Église qui regagne de la confiance et de la crédibilité sous la surveillance de François." L'ACP déclare que les politiques poursuivies par l'archevêque Browne dans le «choix des évêques sont, dans l'ensemble, insuffisantes pour les besoins de notre temps, en contradiction avec les attentes des personnes et des prêtres et en décalage avec la nouvelle distribution de l'Église, inauguré par l'élection de François il y a plus de trois ans et le changement de perspective de son engagement renouvelé à l'esprit du Concile Vatican II».

Ils disent qu’ils ont une «grave inquiétude» parmi leurs membres en relation avec le processus de sélection des évêques. Ils critiquent aussi l'absence de tout processus crédible de consultation, la préférence pour les candidats issus d'un état d'esprit particulier et la «politique hasardeuse» sur les nominations. Lors d'une récente réunion, la direction de l'ACP a discuté de la préoccupation constante des membres, et leur regret que Mgr Charles Browne refuse de rencontrer le groupe.

Alors que le groupe dit qu'il est «réticent» à demander le renvoi de l'archevêque Brown, il déclare que la nomination des évêques par le pape François est un élément vital dans la «reconstruction, et même peut-être la survie de l'Église catholique en Irlande». Toutes les personnes impliquées dans la nomination des évêques en Irlande, dont l'archevêque Brown, doivent honorer la nouvelle distribution, sinon les évêques feront partie du problème, plutôt qu'une partie de la solution.

Mgr Charles Browne a choisi comme évêque des personnes qui sont très prudentes, pas des gens qui ont de l’imagination pour faire preuve d'audace. D’ailleurs, ces évêques ne viennent pas des diocèses qu'ils sont chargés de diriger et ils ne correspondent pas à la philosophie du pape François. Cela s’explique par le fait que c’est le pape Benoît XVI, un pape traditionnel et conservateur qui l’a nommé. Il faudrait plutôt comme évêques des personnes ayant les vues plus ouvertes et progressistes du pape François.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Réforme de l'Église

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article