Le Prix Herbert-Haag soutient les femmes dans l'Église

Publié le 30 Août 2016

Raphaël Zbinden dans son article du lundi 29 août 2016 dans cath.ch que le Prix Herbert-Haag 2017 a fait sienne la devise “L’Église avec les femmes” (Kirche mit den Frauen). La démarche de pèlerinage du même nom a été honorée, ainsi que l’initiative bâloise “Pour l’égalité dans l’Eglise” (Gleichstellungsinitiative), indique le 29 août 2015 la fondation Herbert-Haag. Deux religieuses étrangères interdites d’enseignement dans leurs pays ont également été distinguées. La fondation basée à Lucerne a sélectionné, cette année, quatre lauréats qui “ont œuvré pour la liberté et l’humanité à l’intérieur de l’Église”, et qui constituent des “signes des temps”, affirme le communiqué.

À travers leur démarche “L’Église avec les femmes”, le groupe alémanique composé de huit femmes et d’un homme, s’est illustré ce printemps avec un pèlerinage très médiatisé qui a joint St-Gall à Rome. Les pèlerins ont apporté au pape François une lettre demandant qu’à l’avenir les hommes ne soient plus seuls à prendre les décisions au sein de l’Église. Le 2 juillet, les participants ont célébré une messe, avec 500 sympathisants, dans la basilique St-Pierre, en présence notamment de Mgr Felix Gmür, évêque de Bâle, de Mgr Markus Buchel, évêque de St-Gall et de Mgr Urban Federer, Père Abbé d’Einsiedeln.

Un autre lauréat, l’initiative bâloise “Pour l’égalité dans l’Église”, va encore plus loin dans la quête d’un renforcement du pouvoir des femmes dans l’Église. Lancée au printemps 2011, la démarche demande que les autorités ecclésiastiques s’engagent pour l’ordination des femmes et l’abolition du célibat des prêtres dans l’Église catholique. Les parlements des deux corporations ecclésiastiques catholiques de Bâle-Ville et de Bâle campagne ont approuvé l’initiative en juin 2013.

La Fondation Herbert-Haag a également honoré la religieuse croate Jadranka Rebeka Anic et la religieuse espagnole Mercedes Navarro Puerto. Les deux ont réalisé des études scientifiques sur la subordination des femmes dans le cadre familial, social, politique et ecclésial. Elles ont mis en lumière que des références incorrectes à la Bible et la pratique de l’Église ont menée à la discrimination des femmes, ce qui a eu des conséquences à la fois dans la société et dans l’Église.

Sœur Jadranka a entre autre mis l’accent sur la clarification des termes “genre”, “idéologie du genre” et leur utilisation dans l’Église. Sœur Mercedes a examiné le rôle des femmes dans la Bible, la théologie féministe, la violence et le sexisme. Les deux scientifiques se sont fait interdire d’enseignement par les instituts catholiques pour lesquels elles travaillaient. Soutenues par leurs congrégations respectives, elles ont cependant continué à s’engager pour leur cause.

Le Prix Herbert-Haag 2017 a mis à l’honneur les femmes et le renforcement de leur rôle au sein de l’Église, en mettant à l’honneur deux religieuses interdites d’enseigner. C’est un signe que l’Église doit enfin prendre en compte l’importance des femmes dans l’Église.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Réforme de l'Église

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Gaëtan 31/08/2016 20:59

Voila le Vaticàn donner dans la langue de bois chere aux Bobos.
Pauvré Egliise

paroissiens-progressistes 03/09/2016 15:04

M.W,

Je ne crois pas. Les plus nombreux sont toujours ceux qui sont au milieu et attendent de voir qui gagne.

Merci !

M.W 03/09/2016 11:07

Taï

L'inverse est vrai aussi, ce n'est pas celui qui crie le plus fort qui est forcément le plus faible en nombre. Et pour parler aux gens, écouter les gens, lire leurs messages sur les forums et les blogs, je peux vous assurer que les intolérants sont bel et bien les plus nombreux

Cordialement

paroissiens-progressistes 03/09/2016 09:37

M.W,

J'ai appris une chose depuis longtemps, ce n'est pas celui qui crie le plus fort et qui se montre le plus, qui est fort en nombre.

Merci !

M.W 02/09/2016 15:29

Taï

peut-être mais plus visible ne veut pas dire non plus moins nombreux.

Cordialement

paroissiens-progressistes 02/09/2016 13:49

M.W,

Je pense qu'ils sont plus visibles et plus visible, mais pas plus nombreux. Ils donnent surtout la vision d'un effet de groupe, pas vraiment d'être majoritaire, car plus visibles ne veut pas non plus dire plus nombreux.

Merci !

M.W 01/09/2016 22:59

Taï

Moi je pense plutôt que les intolérants sont plus nombreux que vous le pensez, ils sont visibles pas que dans les médias mais dans la vie de tous les jours et je l'intolérance combattu avec l'intelligence ne donne que des résultats limités : on convainc quelques personnes mais la plupart de nos interlocuteurs restent hyper-intolérants que vous le vouliez ou non

Cordialement

paroissiens-progressistes 01/09/2016 20:19

M.W,

Je ne vous donne pas tort sur ce point, mais je crois pas qu'ils sont aussi nombreux que vous le pensez mais ils sont plus visibles. L'intolérance se combat avec l'intelligence pas avec ses armes.

Merci !

M.W 01/09/2016 20:07

Taï

Sur la générosité je ne peux rien dire mais pour la tolérance et bien je ne vois pas en quoi les gens de droite sont plus tolérants que les gens de gauche. Pour entendre parler et écouter, pour lire blogs et forums politiques je peux assurer que les gens de droites sont tout aussi intolérants et tout aussi incapables d'accepter que l'on puisse avoir un autre point de vue que les gens de gauche.

Cordialement

paroissiens-progressistes 01/09/2016 13:13

M.W,

J'ai vu l'étude et je ne suis pas convaincu par celle-ci, car elle dit que ceux qui sont pour l'Etat protecteur sont intolérants et peu généreux, mais qui paye le plus ses impôts et soutien cet Etat qui essaye de faire une place à tout le monde etqui protège les plus pauvres, et bien les gens de gauche.

Les gens de droite serait plus généreux et tolérant, mais quand on regarde de plus près ils soutiennent les politiques anti-immigration, les mesures vexatoires contre les musulmans, un Etat croupion, des baisses d'impôts pour les plus riches, une législation du travail croupion qui va amener de la misère.

Merci !

M.W 01/09/2016 09:56

Gaëtan,

Excusez-moi mais ne je vois pas en quoi donner plus de place aux femmes dans l'Eglise signifie être bobo, à moins que vous ne partiez du principe que la parité homme-femme est une idéologie bobo ce qui peut se défendre...

Au fait Taï, vous avez entendu parler du livre d'Anne Muxel "Toi, Moi et la Politique : Amour et Conviction" ? apparemment elle explique dedans que les gens de gauche risquent d'être plus intolérants que les gens de droite. Je voulais savoir ce que vous en pensiez..;

Voici un site qui explique un petit peu l'étude : www.agoravox.fr › Actualités › Politique
ou alors : abimopectore.over-blog.com/article-23663321.html

Cordialement

paroissiens-progressistes 31/08/2016 21:47

Gaëtan,

Le Vatican n'a pas besoin de cela, encore moins des bourgeois-bohèmes. Vous avez vu le Vatican faire l'ode au "Che" ou à mai 68. Non, c'est tout le contraire, le Vatican n'est pas non plus proche politiquement d'eux.

Merci !