Le «C9» a travaillé sur la nomination des évêques

Publié le 15 Septembre 2016

Nicolas Senèze dans son article pour la-Croix.com ce jeudi 14 septembre 2015 nous montre que réuni du 12 au 14 septembre au Vatican, le conseil des cardinaux chargés par le pape de le conseiller sur la réforme de la Curie a notamment travaillé sur l’évolution du travail de la Congrégation pour les évêques.

Le «C9», ce conseil de neuf cardinaux dont le pape s’est entouré pour l’aider dans le gouvernement de l’Église, a poursuivi son travail de réflexion sur la réforme de la Curie lors de sa dernière rencontre qui s’est tenue au Vatican du lundi 12 au mercredi 14 septembre. Tous les membres de ce conseil étaient présents, à l’exception du cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, archevêque de Kinshasa, retenu en RD-Congo par des «engagements pastoraux», a souligné le Saint-Siège.

Lors de cette session, le C9 a particulièrement axé son travail sur la mission des Congrégations pour le clergé, pour les évêques et pour l’éducation catholique, ainsi que sur le Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens. Le cardinal Marc Ouellet, préfet de la Congrégation pour les évêques, a même participé à l’une des sessions pour présenter tant le travail de son dicastère que celui de la Commission pontificale pour l’Amérique latine, qu’il préside également.

Sur le sujet des nominations épiscopales, déjà plusieurs fois évoqué par le «C9», «les cardinaux ont longuement réfléchi sur le profil spirituel et pastoral d’un évêque aujourd’hui», a expliqué Greg Burke, directeur de la Salle de presse du Saint-Siège. Ils ont ensuite abordé la question du service diplomatique du Saint-Siège, et la formation et les tâches des nonces apostoliques, avec une attention particulière à «leur grande responsabilité dans le choix des candidats à l’épiscopat.»

Le porte-parole du Saint-Siège n’a pas exclu que le travail du C9 aboutisse sinon à une réforme, du moins à un «aggiornamento» de la procédure de nomination des évêques. «La nomination des évêques est quelque chose qui touche tous les fidèles, a-t-il relevé. “Qui sera notre pasteur ?” C’est certainement un point clé de la réforme.»

Le C9 a par ailleurs suivi les derniers développements de la réforme de la Curie, marquée notamment par l’institution du nouveau dicastère pour le service du développement humain intégral, tandis que le Secrétariat pour la communication leur a remis un dossier sur l’avancement de son travail. Enfin, les cardinaux George Pell, préfet du Secrétariat pour l’économie, et Sean O’Malley, président de la Commission pour la protection des mineurs, ont apporté des précisions sur le travail de leurs organismes respectifs.

Le C9 réfléchit sur le profil et le choix des évêques où les fidèles pourraient donner leur avis, ce qui est une réflexion intéressante et permettrait d’éviter un mauvais profil dans un diocèse.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Réforme de l'Église

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article