Le pape François soutient des manifestations anti-mariage gay au Mexique

Publié le 26 Septembre 2016

Le pape François soutient des manifestations anti-mariage gay au Mexique

Comme le montre independent.co.uk ce lundi 26 septembre 2016 le pape a exprimé son soutien aux Mexicains en campagne contre le souhait du gouvernement de légaliser le mariage homosexuel.

Prenant la parole à sa bénédiction le dimanche, le pape François a dit qu'il soutenait leur protestation "en faveur de la famille et de la vie, ce qui en ces temps exigent une attention pastorale et culturelle particulière dans le monde entier". Les commentaires du pape sont venus comme conforter des dizaines de milliers de manifestants au Mexique qui sont descendus dans les rues transportés par autobus, dirigés par le parti nationaliste d'extrême droite Frente Nacional por la Familia (Front national pour la famille), pour protester contre la proposition du Président Enrique Peña Nieto de légaliser le mariage de même sexe et exigeant le droit des parents à contrôler l'éducation sexuelle dans les écoles. Ce n’est pas la première fois que le pape François a parlé contre le mariage gay, en dépit de la détente apparente de la position de l'Église envers la communauté LGBT en 2015, mais il est rarement intervenu dans les débats nationaux.

En juin, la Cour suprême du Mexique a légalisé le mariage de même sexe dans une décision juridique historique qui a conclu qu'il était inconstitutionnel pour les États mexicains de faire obstacle aux mariages de même sexe. Aucune législation officielle n’a été présentée au Parlement pour introduire le mariage pour les couples LGBT, au lieu d’exiger que les tribunaux dans tout le pays fassent de même, mais cela signifierait que le mariage de même sexe a été légalisé efficacement dans tout le pays. Le mariage homosexuel est maintenant légal dans la capitale Mexico et neuf des 31 États mexicains.

Les évêques mexicains sont fermement opposés à la mesure, dont un évêque qui a annoncé qu'il était «prêt à aller en prison pour défendre la famille». La question sur le mariage gay semble avoir divisé le Mexique. Plus tôt en septembre, une photographie est devenue virale celle d'un garçon de 12 ans, debout devant une marche de protestation dans l'état de Guanajuato avec des milliers de militants anti-LGBT, opposé à leurs plans. Le garçon a donné les raisons de son acte : «J’ai un oncle qui est gay, et je ne veux pas que les gens le haïssent.»

Ce garçon a eu un acte beaucoup plus noble que ces manifestations qui luttent pour une vision limitée de la famille, qui en réalité cache une chose priver de mariage des personnes qui sont LGBT tout cela soutenu par l’extrême droite. Le «Qui suis-je pour juger ?» du pape semble ici oublié puisqu’il juge des couples LGBT incapables de fonder des familles en se basant seulement sur leur sexualité.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Françoise 28/09/2016 01:11

Je ne sais pas si F1 est homophobe, Taï. Mais la culture argentine, au moins en partie, l'est.
Et on ne peut pas dire que l'institution, la culture de l'institution prête à l'ouverture, au moins dans le discours.
Perso, je pense que F1 n'est qu'un succédané de JP2. Rien de plus.
Il ne remettra rien en question ni en cause. Ca reste du kalem comme disait si bien Soeur Emmanuelle. Mais derrière, il n'y a que des coquilles vides. Des intentions non suivies d'effets.
Juste pour tromper son monde.

paroissiens-progressistes 28/09/2016 18:37

Françoise,

Je pense simplement que le pape François fait du Bergoglio, pas du Jean-Paul II, il fait toujours ce qu'il a fait en Argentine. Et la réforme ne risque pas d'arriver s'il continue à faire confiance aux conservateurs qu'il a dans ses rangs. La curie a sans doute déjà choisie son successeur.

Merci !

Françoise 27/09/2016 00:25

Ca s'appelle la discrimination suivant des critères sexuels.
Et ça se pratique de façon intense au Vatican depuis très très longtemps. En parallèle avec des pratiques sexuelles en partie homo et plutôt très expansive si l'on en croit l'enquête de Carmelo Abbate sur le sujet.
Le mariage civil ne regarde pas l'institution catholique puisque ne dépendant pas de son autorité ni de ses compétences. Donc de quoi se mêle F1 et se mêlent les autres évêques?
L'homophobie n'est pas une opinion mais un délit.

paroissiens-progressistes 27/09/2016 18:11

Françoise,

Tu as raison, mais je me pose la question de savoir s'il est homophobe, car ses amis gays à Buenos Aires (il en a) disent que le pape ne l'est pas. Pourquoi alors s'opposerait-il au mariage civil ? Déjà à Buenos-Aires, un de ses amis défenseur des couples LGBT ne l'a pas compris ? Serait-ce un geste qu'il fait pour que les conservateurs ne s'opposent à ses réformes à la curie ? Si c'est le cas, alors c'est vraiment malheureux et les couples LGBT mérite mieux que de servir pour des motifs stratégiques.

Merci !