Les évêques espagnols soutiennent l'école de Madrid qui qualifie l'idéologie du genre «fanatisme terroriste» et Martin Werlen voudrait une femme à la tête des bénédictins

Publié le 29 Septembre 2016

ElMundo.es nous montre ce jeudi 29 septembre 2016 que le porte parole de la Conférence épiscopale espagnole (CEE), José Maria Gil Tamayo, a défendu l'école religieuse Juan Pablo II d’Alarcon de la Fondation ultraconservatrice Educatio Servanda qui dans une lettre envoyée aux parents d'élèves, a attaqué comme «fanatisme terroriste» la loi de Madrid sur la protection contre LGTBphobie.

Le secrétaire des évêques a soutenu non seulement les dirigeants de l'école, mais a défendu son droit de proclamer «la doctrine de l'Église» à ce stade. «L’idéologie de genre n’est pas compatible avec la doctrine catholique et l'Église a le droit de proclamer son anthropologie» (mais les préjugés ne sont pas une anthropologie), a déclaré Gil Tamayo. En outre, il a appelé à ne pas maintenant ressusciter une «inquisition laïque» parce que «l'Inquisition est une chose du passé», et a réclamé le droit de l'Église d'avoir «leurs propres convictions» et de proclamer «la liberté absolue, avec charité et clarté».

Proclamer des préjugés à l’encontre des personnes est donc de la charité pour la CEE, C’est aberrant. Lutter contre une loi contre la LGTBphobie montre donc que l’Église parle de charité mais dans les mots elle n’existe pas. La clarté est donc que l’Église espagnole sera et restera homophobe, et elle ne veut pas de la liberté absolue pour les personnes LGBT.

Heureusement l’Église se rattrape comme nous le montre cath.ch avec le bénédictin Martin Werlen, ancien père-abbé de d’Einsiedeln, qui vient de publier un nouveau livre en allemand. Titré Wo kämen wir hin ? (D’où venions-nous ?) présenté dans une pizzeria, il milite pour une meilleure insertion des femmes dans l’Église, prônant notamment l’élection d’une femme comme abbé-primat de l’ordre bénédictin puisque «Le droit canonique rendrait cette élection possible.»

Martin Werlen constate aussi que l’exhortation apostolique du pape François La joie de l’Évangile (2013) est à peine prise en compte. Récemment, dans une retraite, il a constaté que seuls deux prêtres sur 60 l’avaient lue. «Comment une réforme peut-elle réussir, si les responsables de l’Eglise ne s’investissent pas en ce sens ?, demande Martin Werlen. Mon livre essaie de transmettre les intuitions du pape François à l’opinion publique. Beaucoup de prêtres et d’assistants pastoraux sont reconnaissants quand on leur indique une direction qu’ils peuvent ensuite transmettre dans les paroisses».

Martin Werlen est plutôt acerbe et se rend compte que l’Église a des possibilités et ne les exploite pas. Cela montre que les problèmes sont souvent ailleurs que là où on les voit.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités, #Actualité de l'Église

Repost 0
Commenter cet article

Françoise 02/10/2016 20:54

Tant que l'OD aura l'oseille via Santander & Cie et les protègera de la prison via différents juges et avocats véreux, sauvegardera leurs intérêts et leurs petits trafics, la monarchie espagnole ne lâchera pas l'OD. C'est aussi simple que ça. Et les espagnols en paieront le prix fort...comme d'hab...

Françoise 02/10/2016 18:01

Ana me disait hier que le seul de la famille royale à avoir tenté une fuite hors emprise opusienne, c'est Juan Carlos. Le reste de la famille est complètement aux ordres de l'OD. Elle me dit que s'ils pouvaient demander à aller aux toilettes à l'OD, ils le feraient. Felipe comme les autres. Et elle est très bien renseignée. Personnellement, je ne suis même pas surprise car je savais que Juan Carlos avait tenté de s'extraire de l'emprise opusienne. Mais que le reste de la famille et la descendance y était retombé par "facilité" et me dit Ana par "avidité". Sais-tu que l'ensemble des médias espagnols pro monarchie sont des propriétés de l'OD via différents surnuméraires et numéraires? Ana me l'a appris dernièrement. Au premier chef le magazine Hola! appartenant à un haut numéraire opusien. Quand tu sais ça, ça te donne une idée de la proximité entre l'OD et la monarchie espagnole.

paroissiens-progressistes 02/10/2016 18:14

Françoise,

Pour l'OD tu ne m'apprends rien, et je me demande combien de temps va faire la monarchie espagnole avant de la lâcher car les scandales financiers et pédophiles l'éclaboussent en ce moment.

Merci !

Françoise 02/10/2016 12:46

Je suis au regret hélas de te dire Taï, qu'entre la théorie présentée par Felipe et la réalité monarchiste opusienne espagnole, malheureusement il y a un écart abyssal. Que ce soit une ancienne opusienne qui le dise et l'explique par plein d'exemples concrets est assez explicite d'un système de corruption et d'emprise qui ne dit pas son nom.
Le PP est aussi vampirisé. Mais la monarchie espagnole l'est depuis encore plus longtemps.
Et les deux roulent pour l'OD pareillement.
Au fait, tu as sur le sujet un excellent bouquin de Paul Preston qui vient tout juste de sortir en librairie: Espagne, une guerre d'extermination 1936-1945, aux éditions Belin. Si ça t'intéresse...

paroissiens-progressistes 02/10/2016 13:30

Françoise,

Felipe VI essaye déjà de régler le problème dans la Maison Royale où la corruption est dense, mais il pourrait aller plus loin mais est limité pour cela par une bonne partie de sa famille qui est lié à l'OD, donc les réformes qu'il désire n'iront pas plus loin. Se système est corrompu, il faut réformer le système. Supprimer d'accord, mais les espagnols sont-ils prêts à la République qui n'a pas non plus été rose durant la guerre civile espagnole entre 1936 et 1939.

Merci !

Françoise 01/10/2016 13:44

Ne faites pas semblant de ne pas comprendre et de détourner le sens de mes propos, M.W. Merci d'avance.

M.W 01/10/2016 16:14

Et pourtant Taï ne m'a jamais demandé d'arrêter, au contraire, il a toujours était curieux et a cherché à savoir quelles sont mes idées et quelle serait, selon moi, un système idéal et qu'est ce que je trouverais de positif dans une monarchie. Ce n'était en aucun cas du trollage, juste l'envie de m'exprimer. Mais partout où je vais on ne me reconnais ce droit que si je m'exprime comme mon interlocuteur. Ainsi va la vie.

Cordialement

Françoise 01/10/2016 15:24

En aucun cas, M.W.
Le fait que vous trolliez tous les sujets sans aucun rapport, avec des messages sur la monarchie et vos idées monarchistes, montrait une volonté de troller le site et son auteur. Dans le cas de ce topic, parler de la proximité de la royauté espagnole avec l'OD et l'Eglise catholique espagnole est une réalité factuelle. On est dans le sujet.

Taï, oui il pourrait y avoir le risque d'avènement d'une république conservatrice. Mais comme me le disait Ana, l'emprise religieuse ne serait pas du tout la même. Elle pense qu'elle serait moindre. Ce qui l'effraie actuellement, c'est que tout en Espagne est lié à l'Eglise et à l'OD. Que tu regardes les médias, les entreprises, les banques, les industries. Tout passe par ce filtre religieux et opusien. La royauté est depuis toujours l'alliée privilégiée de l'OD et de l'Eglise. Et Ana me disait que ça s'était encore accentué sous l'actuel Felipe. Ce qu'elle trouve très grave et qui a des retentissements dans toute la vie sociale, politique, économique et médiatique de l'Espagne. Elle compare cela à une prise en otage. Et je pense qu'elle a raison.

M.W 01/10/2016 15:05

C'est exactement ce que vous avez fait avec moi, Françoise, faire semblant de ne pas me comprendre et de détourner le sens de mes propos et vous m'avez dit que je n'ai pas le droit de venir débattre de ms opinions politiques car ce blog est apolitique car si je le fais, c'est que je veux endoctriner Taï dans le monarchisme.

M.W 01/10/2016 10:12

Tient c'est amusant car une certaine Françoise m'a dit que ce blog étant apolitique on avait pas à venir faire de la publicité pour ces opinions politiques. Donc, Françoise, si vous voulez interdire à M.W de venir parler de ses opinions monarchistes sur ce blog car il est apolitique, pourquoi vous permettez vous de venir faire de la propagande antimonarchiste sur un sujet qui ne parle même pas de la monarchie espagnole ?

paroissiens-progressistes 02/10/2016 13:06

M.W,

Pour moi un pays se portera mieux quand les élites politiques et économiques seront au service du peuple et non à leurs ambitions et à leur profits. Le service pour le service et rien d'autre. Des hommes qui s'occupent du pays au lieu de mettre en avant la peur et des promesses stériles.

Merci !

M.W 01/10/2016 15:07

Taï

C'est le problème des idéologues républicains comme monarchistes, ils pensent qu'en abolissant le régime qu'ils n'aiment pas (monarchie pour les premiers, république pour les autres) le pays se portera mieux en un claquement de doigt, ils ont du mal à comprendre que le système politique en lui-même n'est pas responsable de tous les malheurs du monde. Mais bon c'est le vieux réflexe humain consistant à trouver des bouc-émissaires.

Cordialement

paroissiens-progressistes 01/10/2016 14:44

M.W,

C'est une opinion plus vaste que politique car Françoise pense qu'en abolissant la monarchie, le lien des sectes conservatrices de l'Eglise avec l'Espagne partira. Mais, je ne suis pas convaincu, car les partis conservateurs sont liés à celle-ci en Espagne. Cela peut donner une République conservatrice.

Merci !

M.W 01/10/2016 13:23

Ah donc vous admettez que vous tolérez que l'on face part de ses opinions politiques sur le blog de Tai si celles-ci vont dans votre sens ?

Merci de ce renseignement

Françoise 01/10/2016 12:15

Où voyez-vous de la propagande, MW? Je rapporte une conversation avec une espagnole se plaignant de l'emprise opusienne dans l'Eglise espagnole, emprise qui sévit également sur la royauté qui a complètement vendu l'Espagne et au fascisme franquiste et à l'OD. C'est visible dans tous les rouages de la société espagnole. Que je rapporte que cette espagnole tout comme moi, dise qu'il faudra un jour ou l'autre en finir avec la monarchie pour que l'Espagne puisse sortir de l'emprise et de l'Eglise espagnole et de l'OD et du fascisme néofranquiste n'a rien de propagande.
C'est un constat face à une situation totalement bloquée et qui opprime le peuple espagnol dans son ensemble, hommes et femmes.

Françoise 30/09/2016 22:40

Coucou Taï

Le genre ne concerne pas seulement la lutte contre l'homophobie mais la lutte contre le sexisme en général. Et il parle principalement de la construction de comportements machistes, de visions objectivées tant du masculin que du féminin, niant complètement les aspirations des deux sexes, quelles que soient celles-ci. Ce qui constitue un vrai problème à la fois éducatif, religieux, social.
Après, tout ce qui concerne l'Eglise espagnole est régi par l'OD et tu sais ce qu'il en est des idéologies opusiennes sur le sujet. En France, nous avons le pendant avec Alliance Vita, la Fondation Lejeune, la Fondation de Service politique (structures opusiennes) qui mettent la pression sur l'enseignement catholique depuis des années et y déversent leur propagande anti-IVG.
La grosse différence avec l'Espagne, c'est que nous sommes en république et le poids religieux est de fait moins fort. Nous nous interrogions récemment avec l'espagnole sur comment faire pour que l'Espagne puisse sortir de cette emprise religieuse profondément réactionnaire et nous étions d'accord pour dire que tant que la royauté restera en place, l'Eglise espagnole avec les mouvances comme l'OD, le Chemin néocatéchuménal auront le dessus sur l'éducation mais aussi l'oppression sur les espagnols à tous points de vue (l'OD et le Chemin Néocatéchuménal ayant énormément d'argent et d'adeptes à différents niveaux de l'économie, des finances et de la politique espagnole).
Je ne sais pas ce que toi tu en penses...
Bises et bon week-end!

paroissiens-progressistes 02/10/2016 13:03

M.W,

Les conservateurs ne l'aime pas, et il semble que ce soit aussi son cas.

Merci !

M.W 01/10/2016 15:09

Taï

D'autant plus que j'ai vu des sites ultra-catholiques (genre Salon Beige, riposte catholique) parler de Philippe VI, toutes disent que ce roi est un pseudo-catholique à la solde la franc-maçonnerie. Alors dire qu'il est une marionnette de l'OD et des ultra-catholiques euh....

paroissiens-progressistes 01/10/2016 14:39

Françoise,

Pour la monarchie espagnole, je ne suis pas d’accord avec toi, car Felipe VI même s’il est catholique pratiquant a refusé tout symbole religieux et son sacre n'a même pas donné lieu à une messe. La constitution de 1978 est «apolitique» et déclare que l’Espagne est un État sans confessionnalité religieuse.

Mais comme toute secte l’OD utilise des moyens détournés à travers la finance, la corruption n’est jamais loin, et politique à travers le PP, où sont présents beaucoup de membre de l’OD. Donc abolir la monarchie ne changera pas la donne, puisque le ver sera dans la République aussi. Il faut une véritable surveillance et des systèmes politiques prudents face à de telles organisations.

Merci !