Plus d'une centaine de théologiens et d'experts exigent de Rome un «document du magistère» qui approuve l'utilisation de contraceptifs

Publié le 20 Septembre 2016

«La possibilité d'utiliser des contraceptifs pour la planification familiale ou à des fins prophylactiques peut être une décision responsable et éthique et même un impératif moral», c’est ce que nous disent plus d'une centaine de théologiens et d' experts qui ont signé un document, parrainé par l’institut Wijngaards au Royaume-Uni, qui appellent l'Église à inverser son interdiction de la contraception «artificielle» comme nous le montre Cameron Doody dans son article du mardi 20 septembre 2016 sur periodistadigital.com. La déclaration sera présentée mardi à New York, dans un acte du Fonds des Nations Unies pour la population.

Ce manifeste, en substance, fait valoir qu'«il n’y aucun fondement ni dans la Bible ni dans la nature qui soutiennent l'enseignement catholique officiel actuel ... [sur] l'utilisation des contraceptifs "artificiel"... qui est toujours incorrect.» Les signataires font une analyse critique des thèses de l'encyclique Humanae Vitae, sur la base des enseignements du magistère sur le contrôle des naissances à partir de 1968, quand il a été publié, à cette fin.

Le problème, notamment pour les chercheurs, vient d’une certaine confusion entre les sphères scientifiques et théologiques, car «il est erroné de déduire une exigence morale directe à partir d'une déclaration factuelle». Par exemple : Bien que le sexe a la capacité de transmettre la vie, il ne peut pas être déduit que dans cette corrélation, ce qui le donne seulement comme un résultat statistique, et non déterministe comme celui de l'existence d'une loi divine pour envoyer, qui envoie de tels résultats et n’aurait pas été révélé par Dieu comme une vérité éternelle.

La réévaluation offerte dans le manifeste de l’institut de Wijngaards sur la moralité de l’utilisation des contraceptifs «artificiels», indique également que «la Bible identifie une variété de raisons moralement dignes qui ne visent pas à la conception pour s’engager dans des relations sexuelles», parmi lesquels «le plaisir, l'amour, le confort, la célébration et la compagnie». Non seulement cela, amis l'utilisation de contraceptifs peut aussi diminuer la morbidité et la mortalité maternelle, la mortalité infantile et l’avortement en plus de faciliter la planification d'une famille, donc l’utiliser pourrait être considéré comme éthiquement et moralement correct.

Sur la base de cet examen scientifique et d’éthique catholique sur l'utilisation des contraceptifs, les membres de la déclaration de Wijngaards concluent avec une série de six recommandations qui, entre autres choses, sont la publication d'un «document magistériel officiel» qui stipule «que l'utilisation de contraceptifs non abortifs modernes prophylactiques peuvent être moralement légitime et même moralement obligatoire.» Ce document papal suggère les chercheurs, pourraient inclure des dispositions non seulement à la distribution de contraceptifs dans les hôpitaux et les cliniques catholiques, mais aussi pour la relativisation d’Humanae vitae au sein du ministère de la santé, d' une part, et la réhabilitation des savants catholiques censuré pour leur opposition à l'encyclique, d'autre part.

Comme le conclue l'ancienne présidente irlandaise Mary McAleese dans IrishTimes.com sur l’interdiction de la contraception artificielle : «Les dégâts infligés en particulier sur les pauvres, sur les femmes, sur les enfants, sur les relations, sur la santé, sur la société et sur l'église elle-même, est une meule autour de notre cou et nous nous sommes noyés.» Comme elle le dit, à travers le monde des «hommes et femmes bons, décents remplis de foi sont infantilisés et volés» par l’encyclique Humanae Vitae de leur «droit donné par Dieu et de leur obligation de prendre des décisions d'adultes raisonnables dans l'intérêt supérieur de leur la santé, leurs relations et leurs enfants».

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Réforme de l'Église

Repost 0
Commenter cet article

Françoise 26/09/2016 11:22

Certes, Taï. Mais en fait, j'ai pas l'impression que le Vatican y prête vraiment attention. Depuis la restauration intégriste menée par JP2, les progressistes catholiques sont vus par le haut-clergé catholique comme des marginaux et des vaincus. Exactement comme sont vus les citoyens altermondialistes, écolos par les milliardaires, les grands groupes industriels, les politiques et les financiers depuis des années. D'où le cynisme mais aussi le mépris du haut clergé vis à vis des croyants dénonçant leurs malversations, crimes.
Tant que le système reste préservé (à quelque prix que ce soit), peu importent les protestations, les pétitions. Comme le disait Coluche: Jésus crie et la caravane passe.

Françoise 21/09/2016 10:18

Bon...ça commence un petit peu à se réveiller chez les théologiens et experts?
Cependant, j'ai de très gros doutes sur l'aboutissement de la pétition.
Le principal souci religieux qu'il soit catholique, protestant, juif, musulman, hindouiste concernant la contraception, est que si les différents clergés acceptent, ils ne disposeront plus d'un contrôle sur le corps des femmes. Or, le fondement d'une partie du pouvoir masculin religieux se fait sur l'aliénation et la domination du corps des femmes.
Tu penses bien, Taï, que cette pétition ne sera absolument pas considérée.
Ou alors, faudra encore des pressions onusiennes...

paroissiens-progressistes 22/09/2016 18:38

Françoise,

Je sais qu'elle ne sera pas prise en compte, mais c'est tellement drôle de voir le Vatican à chaque fois se faire surprendre par les progressiste qu'elle croyait vaincus.

Merci !

gaetan ribault 20/09/2016 17:16

Bonjour Taï

Mais enfin quel mouche vous pique de toujours parler de sexualité , qu'elle soit normal , ou criminelle.
Franchement on dirait que cela seul vous intéresse dans la religion ,
Golias est dans la même veine
J'abandonne et vous et Golias , car d'une certaine maniére vous êtes pire que des prêtres pédophiles, à toujours ressasser les m^mes horreurs. Je pense que vous en revez la nuit
Bonne route

M.W 20/09/2016 21:55

Et vous-même Ribault, pourquoi postez-vous des commentaires sur les postes parlant de la sexualité hétéro comme homo ? est-ce un signe caché du fait que la sexualité vous passionne et vous fait rêver ?

Et si Golias et Taï parlent de sexualité c'est parce que les dignitaires de l'Eglise le font est-ce là encore un signe que pape, cardinaux, évêques et prêtres sont secrètement attirés par la chose ?

Cordialement

paroissiens-progressistes 20/09/2016 18:23

gaëtan,

Vous êtes toujours aussi peu fin, et non je n'en rêve pas la nuit. Je n'en ai pas besoin. Je n'en parlerais sans doute plus, quand l'Eglise la traitera sérieusement.

Merci !