Le pape invoque la paix dans le Caucase et prie pour la Syrie et l'Irak

Publié le 1 Octobre 2016

RTL.be nous montre que le pape François a appelé le vendredi 30 septembre 2016 à la "coexistence" entre les peuples dans le Caucase et prié pour l'Irak et la Syrie devant la petite communauté assyro-chaldéenne, à Tbilissi, première étape d'un court voyage dans la région avant l'Azerbaïdjan dimanche. C'est le second séjour du pape argentin dans le Caucase après une visite en juin en Arménie.

Les tensions restent fortes, notamment autour des anciennes propriétés de l'Église catholique qui ont toutes été transmises à l'Église orthodoxe, au moment de l'indépendance du pays. Le pape a souhaité devant le patriarche orthodoxe que les "difficultés ne soient pas des empêchements, mais des stimulants à mieux nous connaître".

Autre temps fort du voyage, la rencontre vendredi soir du pape avec la communauté assyro-chaldéenne, l'une des trois communautés catholiques présentes en Géorgie avec les communautés latine et arménienne. Cette Église d'Orient est surtout implantée au Moyen-Orient (Irak, Syrie, Liban...) et des pèlerins syriens et irakiens ont fait le déplacement à Tbilissi.

Accueilli par des prières en araméen, dont cette communauté a conservé l'usage et les "youyous" des femmes, le pape François a prié pour la Syrie et l'Irak. "Seigneur Jésus, fais goûter la joie de ta résurrection aux peuples épuisés par les bombe s: relève de la dévastation l’Irak et la Syrie", a-t-il lancé devant cette communauté rassemblée dans la petite église de Saint-Simon Bar Sabba.

Les premières migrations d'Assyro-chaldéens datent du XVIIe siècle mais beaucoup d'entre eux sont arrivés au début du XXe siècle, fuyant la Première Guerre mondiale et les persécutions dont ils étaient l'objet dans l'empire ottoman.

Samedi, le pape doit célébrer une messe avant de se rendre à la cathédrale orthodoxe de la capitale géorgienne.

Espérons que la portée de ce voyage pour la paix au Caucase amène le dialogue entre les chrétiens et les États, mais celui-ci sera difficile et le pape va devoir se montrer diplomate.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités

Repost 0
Commenter cet article