Les 9 propositions des JoursHeureux

Publié le 23 Octobre 2016

Le collectif #LesJoursHeureux (Alternatiba, Attac, Colibris – Le Mouvement, Collectif pour une transition citoyenne, Collectif Roosevelt, La Belle Démocratie) veut faire faire advenir une société du bien vivre, en actualisant le programme «Les Jours Heureux» du Conseil National de la Résistance aux enjeux d’aujourd’hui, grâce à une grande consultation citoyenne, et en créant les conditions de sa mise en œuvre dès 2017.

 

Pour cela, le collectif présente 9 propositions sur son site pour rendre notre monde meilleur : 1 – Renouveler nos institutions, à travers une ne nouvelle Constitution pour la France sera rédigée par des citoyens tirés au sort, puis sera soumise à référendum; 2 – Des revenus moins inégaux, dans les entreprises, où aucune rémunération ne pourra être inférieure à 20 fois la rémunération la plus élevée; 3 – Éduquer à la vie, avec une pédagogie fondée sur l’autonomie, la coopération et la bienveillance sera généralisée en maternelle et primaire, avec des effectifs réduits et enseignants formés à ces méthodes; 4 – Réussir la transition énergétique, en amenant la France à sortir totalement des énergies fossiles et du nucléaire avant 2050 par des actions de sobriété dans nos modes de vie, d’efficacité énergétique et de développement des énergies renouvelables; 5 – Une agriculture durable pour une alimentation saine, en développant des ceintures agroécologiques périurbaines et généraliser le bio dans les restaurations collectives afin de viser 90 % des surfaces en agriculture durable avant 2050; 6 – Sécuriser la santé publique, à travers un corps public d’experts de santé sera créé, s’appuyant sur des laboratoires publics de recherche et contrôlé par une autorité indépendante; 7 – Réduire l’emprise de la finance, avec une réelle gouvernance démocratique sera instaurée sur les banques afin de lutter contre la spéculation et la fraude fiscale et de reprendre le contrôle de la dette; 8 – Des échanges internationaux plus justes, où La France retirera immédiatement son mandat donné à l’Union Européenne pour négocier les traités TAFTA, CETA et APE, et prendra l’initiative d’un mandat alternatif de «commerce juste»; et 9 – Donner des droits à l’écosystème Terre, avec la Constitution qui reconnaîtra des droits opposables en justice aux générations futures et à la Nature, permettant de poursuivre le fait de détruire des écosystèmes dont dépendent les êtres vivants (crime d’écocide).

 

Comme le montre reporterre.net ce mouvement a une filiation, qu’indique l’intitulé du projet : Les Jours heureux, du nom de ce programme adopté par le Conseil national de la Résistance (CNR) en mars 1944, dont les principes fondateurs ont formé le cadre politique à la Libération de la France, quelques mois plus tard : la Sécurité sociale, les retraites, la nationalisation des sources d’énergie et des grandes banques, la liberté de la presse. Si le Conseil national de la Résistance était parvenu à mobiliser ensemble les communistes et les gaullistes, sa réactualisation 70 ans plus tard signe la perte de confiance de la population envers les partis et les syndicats. «Le salut politique ne viendra que d’une initiative de la société civile», assure Jean Gadrey, l’économiste. Aux Jours heureux, le refus de toute participation aux élections est érigé en principe. Les Jours heureux misent surtout sur une forte participation citoyenne lors de la consultation numérique.

 

Après tout le but des Jours heureux est noble puisque le mouvement souhaite tout simplement faire émerger une société du bien vivre plutôt que du mal-être, et préfère la sobriété à la démesure. Pourquoi pas ?

 

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités

Repost 0
Commenter cet article

Françoise 01/11/2016 19:19

Bien contente de cette initiative dans la lignée du film documentaire de l'excellent Gilles Perret, qui sort dans quelques jours le film documentaire sur l'histoire de la Sécurité Sociale. Je te le recommande vivement, c'est encore un formidable travail de documentariste.
Je disais à Gilles l'an dernier que je trouvais dommage que politiquement, il y ait peu de suivi. Ouf, ça y est! Il était temps! Ca c'est un programme politique enthousiasmant et qui pose des choses vraiment pratiques pour l'équilibre de notre vie au quotidien.
Alternatiba est un collectif de notre département. Chaque année, il y a un salon très intéressant.
Ici en Béarn, nous avons un salon bi-annuel, Asphodèle qui est un prolongement d'Alternatiba et rassemble tous les producteurs, entreprises soucieux du bien vivre ensemble.
Je vais régulièrement au salon. Il y a de très bonnes conférences sur des tas de sujets intéressants: l'avenir de la planète, l'alimentation, le jardinage, le tri des déchets, l'éducation, le bien manger. Le salon a lieu chaque année en week-end (vendredi, samedi et dimanche) début décembre et fin mai début juin. Si jamais ça te fait envie et que tu es dispo, nous pouvons t'accueillir et t'héberger. Le salon se tient à deux minutes à pied de chez nous.

paroissiens-progressistes 07/11/2016 18:42

Françoise,

Le salut des Etats ne viendra que de sa population, car elle sait utiliser ce qui est bon dans le passé, le présent et l'avenir. Elle vit la vie réelle tandis que les élites politiques et économiques ne la vivent pas, ils font durer le système. Il est grand temps que la population leur donne des limites.

Merci !

Christian Apollonia 24/10/2016 19:34

c'est bien beau tout ça.
mais parfois j'ai du mal à voir des références au Christ et à sa doctrine dans Vos articles...

enfin, notez qu'il n'y en avait pas non plus, dans les publications de la "manif pour tous"...
Vous pouvez gardez le
"progressistes" du nom de blog...que Vous avez
bien mérité... mais "paroissiens" semble inutile.

paroissiens-progressistes 24/10/2016 20:57

Christian Apollonia,

Je peux garder le mot "paroissiens", c'est ce que je suis. Après tout des initiatives qui permettent aux hommes d'être solidaires n'ont pas besoin de coller avec votre vision de la doctrine. Vous en êtes à demander des références au Christ, mais le blog en fourmille de références, d'articles sur lui, mais elles ne collent pas avec ce que vous attendez. Vous devriez au lieu de dire qui est "paroissien" ou pas, vous demandez qu'aurait-fait Jésus aujourd'hui.

Merci !