Les catholiques de gauche se mobilisent contre le FN

Publié le 10 Octobre 2016

Les catholiques de gauche se mobilisent contre le FN

Alexis Delcambre et Olivier Faye dans leur article du 7 octobre 2016 dans LeMonde.fr nous montre l’excellent numéro de la revue jésuite Projet qui publie un numéro dédié à la montée des idées d’extrême-droite en France

«Extrême droite : écouter, comprendre, agir». C’est le titre d’un numéro d’une centaine de pages de la revue Projet, qui doit être diffusé avec le quotidien catholique La Croix à partir du vendredi 7 octobre. Révélée par RTL le 28 septembre, l’initiative a suscité de vives réactions du Front national (FN) et notamment de la députée du Vaucluse Marion Maréchal-Le Pen : «Ce journal n’est que le fossile d’un catholicisme d’extrême gauche aujourd’hui battu en brèche par le réel.»

La Croix n’est pourtant pas à l’initiative de la démarche. Celle-ci a été lancée par la revue Projet, créée il y a plus de cent ans par les jésuites. Elle a le soutien de dix mouvements chrétiens : Action catholique des milieux indépendants; CCFD-Terre solidaire; Chrétiens en forum; Scouts et guides de France; Secours catholique-Caritas France

Début 2015, ceux-ci ont identifié le besoin de s’arrêter sur la progression des idées d’extrême droite dans la société et chez les catholiques. «Chez les pratiquants et encore plus chez les non-pratiquants, il y a un trouble lié à la dimension sociale du discours désormais tenu par le FN», rappelle le rédacteur en chef de la revue, Jean Merckaert.

L’année 2015 a témoigné de cette progression du parti d’extrême droite dans l’électorat catholique. Au premier tour des élections régionales, il aurait recueilli 24 % des voix des pratiquants réguliers, 25 % des pratiquants occasionnels et 34 % chez les catholiques non pratiquants, selon un sondage IFOP pour Pèlerin Magazine. Chez les catholiques pratiquants, sa performance s’est rapprochée de la moyenne nationale (27,7 %), alors qu’auparavant ils étaient moins perméables que d’autres électorats.

Projet a donc jugé utile de «donner des clés sur l’extrême droite pour entendre, comprendre, agir et savoir réagir aux discours désarçonnant que l’on entend un peu partout». Une collecte a été lancée sur la plate-forme Ulule et près de 42 000 euros recueillis pour financer la production de la revue, son impression et sa diffusion avec La Croix.

L’éditorial affirme qu’«en France, comme ailleurs en Europe, l’extrême droite est un leurre, mais les ingrédients qui font son succès sont bien là». En se gardant de formuler des «condamnations», il appelle à retisser des liens locaux pour «éloigner les sentiments d’abandon ou d’impuissance».

L’initiative a conduit La Croix à expliciter sa démarche. Le journal assume ses liens avec Projet : l’un des articles du numéro spécial est une republication d’un article du quotidien, et son ancienne directrice et toujours chroniqueuse, Dominique Quinio, préside les Semaines sociales de France, l’une des dix organisations associées à la publication.

Pour autant, «la responsabilité éditoriale de la publication incombe à Projet», précise Guillaume Goubert, le directeur de La Croix. La rédaction s’est assuré qu’elle était «La Croix-compatible», avant d’accepter de la diffuser à ses 74 000 abonnés ainsi qu’en kiosque. M. Goubert réfute toute «prise de position» ou tout «engagement» : «Nos lecteurs sont des grandes personnes et nous leur donnons du grain à moudre», fait-il valoir.

L’annonce de la publication de cette revue a été mal vécue au FN. Marion Maréchal-Le Pen a annulé sa participation prévue, le 29 septembre, à l’émission «Face aux chrétiens», qui associe La Croix à la chaîne de télévision catholique KTO et aux radios RCF et Radio Notre-Dame.

Il heureux que des catholiques sain d’esprit préviennent leurs coreligionnaires du danger de l’extrême droite, mais il serait encore plus heureux que ce mouvement soit soutenu au niveau local pour apporter des solutions aux problèmes que devraient normalement régler les autorités nationales et locales, non les pyromanes du FN.

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

gaetan ribault 12/10/2016 16:57

Certaines associations citées ne recevront plus un sou d enotre part et je vais annuler mon abonnement à la Croix. Je viendrai au Figaro

paroissiens-progressistes 13/10/2016 14:47

gaëtan,

Je n'ai rien contre, mais vous savez bien qu'on a pas besoin de faire de politique dans ce cas.

Merci !

gaetan ribault 12/10/2016 21:56

Mais nous avons encore le droit d'aider qui nous voulons !

paroissiens-progressistes 12/10/2016 18:03

gaëtan,

Vous m'aviez déjà dit que vous pensiez aller vers le Figaro, cela n'a fait que confirmer votre choix. On ne donne pas de l'argent pour des opinions politiques, mais pour aider. La solidarité n'est pas à géométrie variable.

Merci !

gaetan ribault 11/10/2016 17:35

Bonjour
Ayant lu ce pavé en forme de tract et l'ayant fait lire à ma femme (Docteur des Universités) nous avons trouvé sans nous concerter, ce pavé nul de chez NUL et si qq espère barrer la route de MLP avec ce genre de bondieuseries , il n'a rien compris au film

gaetan ribault 12/10/2016 16:53

D'ailleurs cet opus a fini dans la corbeille à papiers

paroissiens-progressistes 11/10/2016 19:03

gaëtan,

Vous pouvez le trouver nul avec votre femme, d'autres non. Je sais que ce n'est pas comme qu'on barre la route avec le FN, mais ce n'est qu'un début. Attendez avant de faire une critique.

Merci !

Françoise 11/10/2016 12:39

Intéressant.
Parallèlement un collectif d'associations féministes se mobilisent pour décrypter le discours et les actions de l'extrême droite en France:

http://droitsfemmescontreextremesdroites.org/

Une initiative importante face aux attaques de ces derniers mois des groupes fondamentalistes cathos sur les droits des femmes, alliés du FN.

paroissiens-progressistes 11/10/2016 19:10

Françoise,

C'est une bonne chose, il fallait que les catholiques se réveillent car il est impensable que les pratiquants aillent vers le FN qui renie le sens même des valeurs du catholicisme. Il heureux aussi que les féministes passent aussi à l'offensive, car le FN une fois arrivé au pouvoir va les priver de leurs droits les plus essentiels.

Merci !