Accueillir les réfugiés : un thème qui invite à réfléchir

Publié le 6 Décembre 2016

Dans la ville d’Hem, dans le Nord, où je réside, l’association apolitique et laïque «Rencontres Citoyennes» propose une conférence-débat le mercredi 14 décembre 2016 à 19 h dans la Salle de convivialité de la maison du Foot, rue de la Lionderie, où la Ligue des Droits de l'Homme et le Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples, nous invitent à réfléchir sur le thème : Accueillir les réfugiés.

 

Cette soirée est construite autour de témoignages concrets de citoyens qui, ici dans la métropole, agissent effectivement pour accueillir ou aider des réfugiés et migrants. Damien Carême, maire de Grande-Synthe, nominé pour son action au titre symbolique de meilleur maire du monde, exposera comment la collectivité peut, avec le soutien des citoyens, décider le changer le cours des choses pour accueillir, avec humanité, dignité et raison, des réfugiés qui fuient des pays en guerre.

 

La soirée se terminera autour d'un pot convivial. Le mieux est de venir à 18h30.

 

Ma paroisse a invité ses fidèles à y venir. Ce sujet touche particulièrement ma paroisse qui accueilli une famille Rom et Irakienne dans le «sens de la solidarité nationale» et en suivant les Évangiles qui mettent en avant l’accueil des étrangers.

 

Voir Damien Carême sera intéressant puisqu’il a mis en avant les droits de l’homme face aux préjugés sur les migrants et les réfugiés, il a su faire accepter à ses habitants la mise en place d’un camp humanitaire, ce qui est très différent de ce qui a été fait à Calais. Plus intéressant, lui qui est maire de Grande-Synthe depuis 2001, ne se représentera pas en 2020 et pourrait faire partie d’une association humanitaire.

 

Les migrants et les réfugiés sont devenus aujourd’hui la cible favorite des préjugés et des jeux politiques trop électoralistes, mais ici en France avons-nous oublié que nous sommes une terre de migration et d’accueil, que nous sommes enrichis de la culture des autres qui se sont enrichis de la notre ? On dirait bien. La France est une terre où de nombreuses cultures ont pu se rencontrer et une telle rencontre peut nous aider à ouvrir les yeux.

 

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités

Repost 0
Commenter cet article

gaetan ribault 07/12/2016 17:10

Je ne suis pas persuadé de la réalité d ela fuite en Egypte sinon pour faire coïncider a

paroissiens-progressistes 07/12/2016 18:19

gaëtan,

Je pense aussi que ce récit est symbolique, mais le symbole est grand, un nouveau Moïse qui fuit d’Israël pour aller en Egypte. En gros, l'étranger est vu ici comme un lieu de secours. Nos terres sont aussi vue comme ça aujourd'hui pour ces peuples.

Merci !

gaetan ribault 07/12/2016 17:21

avec le texte d'Osée 11,1 "Quand Israël était jeune, je l'ai aimé et d’Égypte j'ai appelé mon fils. Ce que reconnait implicitement Mathieu en 2.15
Par ailleurs dans l'AT source de la prédication du Christ l’Étranger c'est le guer c'est à dire la personne qui n'est pas de la tribu et n'a donc pas de territoire, et donc pas de moyen de subsistance. Ce mot est toujours au singulier (Un seul ou nom de catégorie??)

Jean-Christian Hervé 06/12/2016 22:02

Bonsoir,
Comme quoi, quand on veut, on peut...
Quelle belle initiative !
Bravo et que Dieu vous bénisse tous en ces temps où nous allons commémorer son avènement parmi les hommes.
J-C H

paroissiens-progressistes 07/12/2016 14:13

Jean-Christian Hervé,

Ces initiatives sont importantes et permettent de voir en cette période de festivités que Jésus a lui aussi fuit son pays pour se réfugier en Egypte. Elles nous permettent de voir que migrants et réfugiés cherchent à fuir la misère et la guerre pour vivre une vie meilleure. Il est grand temps d'en finir avec nos égoïsme et d'accueillir nos frères migrants et réfugiés.

Merci !