Alep, la ville martyre victime d’un régime monstrueux

Publié le 13 Décembre 2016

Alep, la ville martyre victime d’un régime monstrueux

Libération.fr nous apprend ce mardi 13 décembre 2016 que les forces syriennes pro-gouvernementales ont tué au moins 82 civils dans des quartiers d'Alep-Est qu'elles ont repris aux rebelles, annonce l'ONU. Le porte-parole du Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme, Rupert Colville, a indiqué que ces victimes, parmi lesquelles figuraient 11 femmes et 13 enfants, avaient été tuées «probablement au cours des dernières 48 heures» dans quatre différents quartiers d'Alep, ville martyre du nord de la Syrie que le régime de Damas est sur le point de ravir aux rebelles.

 

L’OBS nous montre l’atroce réalité d’un régime dictatorial syrien qui pousse toujours plus loin dans l’horreur. Et on est loin des belles images que nous livrent des images officielles de la télévision d'État, montrant des scènes de liesse à Alep. Sauf que c’est dans la partie ouest qui lui est fidèle, ce qui n’est pas un gage d’authenticité. À l'est de la ville, la situation serait autrement plus atroce. De nombreux témoins ont ainsi fait part de massacres de civils, notamment à l'arme blanche. Ce que ne montre pas la télévision d’État bien sûr.

 

"Les forces du régime sont en train d'exécuter par balles des civils dans le quartier de Ferdous dans les secteurs assiégés d'Alep", affirme auprès de RFI un autre habitant d'Alep, militant de l'opposition à Bachar al-Assad. "Parmi ces civils, il y a des femmes et des enfants. Les civils sont pris au piège. Ils subissent les bombardements et sont dans le viseur des tireurs embusqués. Ils sont en train de commettre un génocide. Ils tirent sur tout ce qui bouge et ne font aucune distinction entre un adulte et un enfant. Des familles s'entassent dans les rues de ce qu'il reste encore des quartiers d'Alep-Est contrôlés par l'opposition. Et il y a aussi des dizaines de tirs d'obus. Les aviations russe et syrienne sont omniprésentes au-dessus de nos têtes... C'est la fin ici dans la zone assiégée." D'autres témoignages font également état de civils brûlés vifs. Les derniers messages des témoins présents sur place, notamment la jeune Bana, ressemblent à de déchirants adieux.

 

"La bataille d'Alep touche à sa fin", a affirmé à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). De leur ancien bastion d'Alep-Est qu'ils contrôlaient depuis 2012, les insurgés ne tiendraient plus que deux principaux quartiers, Soukkari et Al-Machad, en plus d'une poignée de petits secteurs. Dans le quartier d'Al-Machad, toujours sous contrôle rebelle, des témoins ont affirmé à l'AFP que de nombreux civils s'entassaient dans un même secteur faute d'abris. Des femmes et des enfants dorment dans la rue adossés à leurs valises. Les gens ont faim et sont à la recherche de pain, selon ces témoins.

 

En perdant ses dernières positions à Alep, la rébellion va essuyer son pire revers depuis le début de la guerre en mars 2011. La reconquête totale de la deuxième ville du pays offrira en effet au régime et à ses alliés le contrôle des cinq principales cités de Syrie avec Homs, Hama, Damas et Lattaquié. Et l'assurance de sa "victoire" finale.

 

On apprend aussi par RFI.fr que le pape écrit à Bachar el-Assad une lettre lui a été délivrée lundi 12 décembre 2016 par le nonce apostolique à Damas, Mario Zenari. C’est la première fois depuis le début de la guerre en Syrie que le pape François s’adresse directement au président syrien. Un courrier où le pape réitère son appel à la paix et à la protection des civils.

 

Négocier avec un homme qui ne respecte aucune trêve et ni les droits de l’homme, c’est perdre son temps. Il n’y a rien à négocier avec un homme dont la parole n'est pas fiable, et rien à attendre d’un homme qui ordonne des massacres. Malheureusement l’ONU aurait du intervenir mais n’a rien fait laissant le boucher Basshar el-Assad continuer ses massacres aidé par Vladimir Poutine pas plus démocrate que lui. Des gens devraient avoir honte de le soutenir ici en France : Marine Le Pen, François Fillon, Thierry Mariani, et Valérie Boyer. Comme le disait Edmund Burke : "Le mal triomphe par l'inaction des gens de bien".

 

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

gaetan ribault 14/12/2016 14:31

Je ne justifie rien. Mais dans une guerre quelle qu'elle soit il y a toujours des victimes innocentes, alors les cris de Jean-Marc Zero n'y changeront rien

paroissiens-progressistes 17/12/2016 09:53

gaëtan,

Faire confiance aux informations russes et syrienne est peu faible. Puisque c'est l'Etat qui les contrôlent, ici en Occident elle est diverse et on peut se faire une idée à travers différentes sources. Vous savez, on appelle cela la liberté de la presse. Ces informations n'étaient pas biaisées, contrairement aux informations syriennes et russes où les droits de l'homme sont peu respectés.

Merci !

paroissiens-progressistes 17/12/2016 09:46

gaëtan,

Le droit d'ingérence c'est une morale de l'urgence : «on ne laisse pas les gens mourir». La Russie a fait le contraire, elle a n'a pas voulu que la dictature syrienne meure. L'intervention russe n'a rien d'humanitaire, car grâce à la Syrie elle a un accès à la mer et la Russie est le principal fournisseur d'arme de ce régime.

Merci !

gaetan ribault 16/12/2016 22:44

Dans l'autre cas , à votre demande , je viens vous aider à ranger votre maison, selon vos souhaits. Je pense qu'en ce qui concerne le contrôle des médias , l'Occident n'est pas en reste et que les infos que nous avons eues sur Alep étaient particulièrement biaisées

gaetan ribault 16/12/2016 22:41

Il faudrait que vous fassiez la différence entre le droit d'ingérence et une intervention à la demande d'un état souverain à un autre état
Le droit d'ingérence c'est en gros : je viens chez vous et je range toute votre maison comme je l'entends
Dans l'autre ca

paroissiens-progressistes 15/12/2016 12:53

gaëtan,

Donc vous reconnaissez que l'ingérence de la Russie est une fumisterie puisqu'il aide un régime qui contrôle les médias, truque les votes et tue sa population.

Merci !

gaetan ribault 15/12/2016 09:32

Mais le droit d'ingérence c’était bien pour dire assurer la paix, la protection des droits de l'homme et des élections libres. Autrement ce n'est que fumisterie !

paroissiens-progressistes 15/12/2016 09:21

gaëtan,

Vous savez qu'une fois le conflit fini dans ces cas, l'ONU ou l'OTAN s'est retiré au lieu de rester un peu plus longtemps pour faire ce qu'appelle certains hommes politiques, le "service après vente". En gros, un mot pour dire assurer la paix, la protection des droits de l'homme et des élections libres.

Merci !

gaetan ribault 14/12/2016 20:28

Jusqu'à présent le fumeux droit d'ingérence cher à Kouchner a produit plus de morts que son absence : Exemples récents Yougoslavie et Serbie-Kosovo, Irak , Libye , et maintenant Syrie . Les chemins de l'enfer sont pavés de bonnes intentions

paroissiens-progressistes 14/12/2016 16:20

gaëtan,

Contrairement à vous, je pense qu'au moment où l'on massacre des innocent, le droit d'ingérence doit prévaloir pour l'éviter au lieu de regarder et de laisser faire.

Merci !

gaetan ribault 14/12/2016 09:20

J'allais oublier Rouen et sa cathédrale sauvée de justesse par Georges Lanfry et ses équipes, grâce aux autorisations des allemands, et n'oubliez pas que tout ces bombardements étaient le fait des anglo-américains

paroissiens-progressistes 14/12/2016 10:23

gaëtan ribault,

Un gouvernement qui met en avant son pouvoir sur la force n'a pas confiance au peuple puisqu'il l'utilise pour le soumettre. Donc, il est de fait peu légitime s'il comment des crimes en son propre nom. Vous parlez des bombardements anglo-américains, mais vous parlez du passé pour justifier des crimes qui ne devraient plus exister, il y eu toujours eu des exactions commises dans l'histoire et rien ne les justifient, pas même la soit disant légitimité d'un régime, malheureusement comme on le dit l'Homme est un loup pour l'homme et il serait bon qu'on freine ses instincts de mort par une véritable législation internationale.

Merci !

gaetan ribault 14/12/2016 09:17

Vous devriez demander à des gens de 80 ans et plus de vous parler des bombardements de Lille-Delivrance , là aussi c'etaient des civils innocents qui furent massacrés, de m^me au Havre , à Brest et m^me en banlieue parisienne. Quand j’étais à l’école primaire , je passais à travers les ruines de maisons bombardées
Relisez l'histoire
-des guerres de Vendée
-de la commune de Paris
-de la Libération et des exactions commises (je les ai vues)
Maintenant j'ignorai que c’était vous qui décidiez de la légitimité d'un gouvernant. Par définition tout gouvernement tient son pouvoir par la force qui lui est déléguée par le peuple (F Bastiat)

gaetan ribault 13/12/2016 19:14

Je ne suis pas supporter de Bashar , mais quoique l'on veuille il est le gouvernement légitime de la Syrie.
Il faudrait se souvenir que la France n'est pas à l'abri de ce genre de comportement quand il s'agit de défendre l'ordre. Et si par malheur demain des troubles éclataient dans certains quartiers , à Roubaix par exemple , j'espère que notre gouvernement n'aurait pas de scrupule à faire intervenir l'armée.

paroissiens-progressistes 13/12/2016 19:50

gaëtan,

Là, c'est plus une intervention, c'est des massacres. Rien ne les justifie sur des civils innocents. Bashar n'est plus légitime, il ne garde son pouvoir que par la force. Je vous laisse avec vos fantasmes.

Merci !