«Une correction fraternelle» du pape «n’est pas possible», affirme le cardinal Müller

Publié le 9 Janvier 2017

Comme le montre Nicolas Senèze dans son article du 9 janvier 2016 sur la-Croix.com il n’y a en ce moment «aucun danger pour la foi», estime le cardinal Müller interrogé le samedi 7 janvier par Stanze Vaticane, l’émission sur le Vatican de la chaîne italienne d’information continue Tgcom24, et qui juge «dommageable pour l’Église» l’attitude de quatre cardinaux ayant publié leur lettre au pape. Selon lui la «correction fraternelle» du pape François évoquée par le cardinal Raymond L. Burke «n’est pas possible car il n’y a aucun danger pour la foi».

 

«Tout le monde, et surtout les cardinaux de l’Église romaine, a le droit d’écrire une lettre au pape. Mais je suis surpris que cela soit devenu public, contraignant presque le pape à répondre par oui ou non. Cela ne me plaît pas », a regretté sur Tgcom24 le cardinal Müller.

 

Le gardien du dogme catholique a répété que l’exhortation apostolique Amoris laetitia «est très claire dans sa doctrine» et que «nous pouvons interpréter toute la doctrine de Jésus sur le mariage, toute la doctrine de l’Église en 2000 ans d’histoire».

 

«François demande de discerner la situation de ces personnes qui vivent une union irrégulière, c’est-à-dire pas selon la doctrine de l’Église sur le mariage, et demande d’aider ces personnes à trouver un chemin pour une nouvelle intégration dans Église, selon conditions des sacrements, du message chrétien sur le mariage.»

 

«Mais je ne vois aucune opposition, a-t-il insisté : d’une part, nous avons une doctrine claire sur le mariage, de l’autre l’obligation de l’Église de se soucier de ces personnes en difficulté.»

 

Le cardinal Müller semble irrité par la «dubia» des quatre cardinaux qui menace le pape et signale à ces derniers qu’il n’y a pas de danger pour la foi dans Amoris laetitia et donc que le pape n’a pas besoin de les corriger puisqu’il suit l’enseignement de l’Église sur le mariage et se soucie des personnes en difficulté.

 

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités de l'Eglise

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

gaetan ribault 10/01/2017 15:45

L’absence de réponse de François aux Dubia des cardinaux a enflammé le problème. Les eut-il réunis et donné des explications et éclaircissements, cela eût été 100 fois mieux que de faire tirer par des des sous-fifres. "Ce pape commence a nous poser problème" TM Ali Juppé