J-13 : le début de la campagne officielle

Publié le 10 Avril 2017

Le LIVE PRÉSIDENTIEL de LCI.fr et Live Présidentielles 2017 dans LeMonde.fr nous montrent que nous sommes à J-13 - Ça y est, la campagne officielle est lancée et les candidats vont profiter de l'égalité du temps de parole pour tenter de faire basculer les électeurs en leur faveur.

 

En tête dans les sondages, Marine Le Pen s'est fait remarquer après ses propos sur la responsabilité de la France dans la rafle du Vel d'Hiv'. "Si on doutait que Marine Le Pen est d'extrême droite, on ne peut plus en douter", a réagi Benoît Hamon. De son côté, Jean-Luc Mélenchon poursuit son ascension dans les sondages. Sur la Canebière à Marseille, le candidat de La France insoumise, qui a réuni près de 70 000 personnes, selon les organisateurs, a évoqué la paix. Il est aussi revenu sur les intentions de vote en sa faveur, en hausse ces derniers jours. Toujours fragilisé par les affaires, François Fillon a rassemblé, dimanche, près de 25 000 personnes, selon les organisateurs, au cours d’un grand meeting à Paris. Durant son discours, le candidat de la droite a demandé à ses sympathisants non pas "de l'aimer", mais de le "soutenir".

 

Contrairement à ceux qui ont annoncé qu’il a abandonné la partie, Benoît Hamon dévoile sur Twitter (@benoithamon) ce qu’il fera les premiers mois où il sera président : il lancera des travaux sur la santé environnementale avec notamment une Conférence citoyenne, son premier déplacement il l'effectuera à Athènes pour évoquer la solidarité entre Européens et la lutte contre l'austérité, il soumettra à la discussion du premier Eurogroupe mon projet de traité de démocratisation de la gouvernance de la zone euro, son 1er projet de loi sera consacré à la transparence de la vie publique et à la fin des conflits d’intérêt dans la République, il proposera un contrat de majorité qui sera proposé aux Assemblées, le Parlement prendra toute sa place comme lieu de centralité démocratique, son 1er référendum portera sur le droit de vote des étrangers aux élections locales, puis la reconnaissance du vote blanc et le 49.3 citoyen, sa 1ère réunion seront les États généraux du Travail avec les partenaires sociaux pour définir les contours de la nouvelle loi Travail, sa première mesure sera de prendre un décret revalorisant immédiatement le RSA à 600 euros, il rencontrera M. Deltour sur la lutte contre l'évasion fiscale et proposera l’asile au lanceur d'alerte Edward Snowden, et il assume sa différence avec M.Mélenchon car son projet c'est une Europe solidaire et fraternelle.

 

Rien n’est joué et les sondages ne font pas les élections. Les favoris devraient se montrer prudents pour ne pas avoir de mauvaises surprises, car des petits candidats pourraient jouer un rôle comme Philippe Poutou ou Nicolas Dupont-Aignan.

 

Merci !

Rédigé par paroissiens-progressistes

Publié dans #Actualités

Repost 0
Commenter cet article